Indies

Sam Adonis s’excuse pour ses « propos offensants » lors du dernier show de la RevPro

Sam Adonis et la Revolution Pro Wrestling ont publié un communiqué suite aux propos homophobes et discriminatoires du catcheur.

Ce dimanche le catcheur Sam Adonis a fait parler de lui en proférant des propos homophobes et discriminatoires envers des personnes handicapées lors d’un show de la Revolution Pro Wrestling.

Sam Adonis, qui n’en était pas à sa première polémique dans le monde du catch, s’était d’abord défendu en ramenant son personnage pro-Trump comme exemple et en expliquant que « vous ne pouvez pas comprendre un libre en ne lisant que le premier chapitre« .

Une défense maladroite que le catcheur a rectifié ce lundi soir sur Twitter en publiant un communiqué:

Je suis vraiment désolé envers tout ceux que j’ai choqué par mes actions sur le ring de Revolution Pro à Londres hier. Sam Adonis est un personnage fictif que je dépeins dans le domaine du catch. Mon manque de jugement m’a amené à croire que les propos offensants seraient acceptés comme du divertissement dans la salle d’adultes où je performais. Ce ne sont pas mes croyances personnelles et j’ai honte de laisser tomber les fans.

La Revolution Pro Wrestling s’est également fendue d’un communiqué dans la soirée de lundi dans lequel la promotion explique être « fière d’accueillir toutes les cultures, races, genres et sexualités. »

Nous voulons faire en sorte que tout le monde se sente en sécurité, confortable et capable de faire en sorte que peu importe les problèmes auxquels vous pouvez faire face dans le monde extérieur, les heures que vous passerez avec nous vous permettrons de suspendre votre incrédulité, oublier tout vos problèmes et passer un bon moment. Le fait que ce ne fut pas possible pour un moment hier soir nous brise le cœur.

Concernant Sam Adonis, la promotion semble vouloir défendre le gimmick et expliquer que le catcheur a « mal jugé la situation », bien qu’elle ne tolère pas les propos.

Nous croyons qu’Adonis, qui fait de la controverse sa marque de fabrique, promenant un drapeau Trump à Mexico, a mal jugé la situation, n’avait aucune mauvaise intention avec ses mots et ne reflète pas sa personnalité. Il y a débat entre ce qui concerne la séparation de la fiction et de la réalité, mais nous croyons aussi que bien que la limite entre les deux est floue nous devons être très  clair sur le fait que ce type de langage est inacceptable et ne sera pas toléré.

La Revolution Pro Wrestling a par ailleurs indiqué que le catcheur, qui était prévu pour la tournée « Summer of Independance » ne sera pas sur les prochains shows de la promotion et son passage sera retiré au montage du show pour la VOD.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut