Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 13 août

Résumé et résultats de l’épisode de Monday Night RAW du 13 août, le dernier avant WWE SummerSlam 2018.

WWE

Dernier épisode de Monday Night RAW avant WWE SummerSlam 2018 et au programme notamment la signature du contrat pour le match entre Seth Rollins et Dolph Ziggler pour le match du titre Intercontinental et un triple menace entre la B-Team, les Woken Warriors et les Revival.

À noter aussi que Renee Young commentait pour la première fois un épisode de Monday Night RAW ce lundi soir en remplacement de Jonathan Coachman.

Aucun agent de sécurité n’arrêtera Ronda Rousey

C’est d’ailleurs Ronda Rousey qui ouvre la soirée pour d’abord rendre hommage à Jim Neidhart, le père de Natalya, décédé ce lundi matin. Elle envoi tout son soutien à Natalya sous les chants « Nattie » du public… avant d’enchainer sans transition sur Alexa Bliss. Gênant.

Ronda Rousey annonce qu’Alexa Bliss affrontera ce soir Ember Moon qui fait son entrée. Alexa Bliss ne se fait pas attendre et entre avec Alicia Fox, prenant le micro pour expliquer que les gens expédient un peu trop vite le match de dimanche en pensant que Ronda Rousey va gagner, mais elle rappelle que celle-ci n’a que trois matchs à son actifs tandis qu’elle, est déjà cinq fois championne.

Fatiguée de voir Ronda Rousey favorisée par Kurt Angle, Alexa Bliss annonce aussi qu’après avoir discuté avec Baron Corbin, elle a le droit à sa propre sécurité qu’elle fait entrer.

Une fois sur le ring, Alexa Bliss bouscule Ember Moon sur Ronda Rousey qui tente de s’en prendre à la championne mais la sécurité l’en empêche. C’est mal connaître Ronda Rousey qui balaye rapidement le ring de la sécurité. Elle s’en prend ensuite à Alicia Fox mais celle-ci parvient à s’échapper du ring.

Ember Moon a battu Alexa Bliss par disqualification suite à l’intervention d’Alicia Fox.

Les malheurs de Baron

En coulisse Kurt Angle dit à Baron Corbin, qui a un match tout de suite après, qu’il est furieux qu’il ait agit sans passer par lui. Corbin parti, c’est Dolph Ziggler et Drew McIntyre qui débarquent pour demander au general manager où est passé Seth Rollins. Angle répond à Ziggler que Rollins a du retard mais qu’il sera bien là ce soir.

Baron Corbin a battu Tyler Breeze par tombé avec le Deep Six.

Baron Corbin prend ensuite le micro pour annoncer le match de Finn Bálor. Il fait entrer son adversaire de ce soit : Jinder Mahal. Mais il ajoute que ce n’est pas tout, que le match de Bálor sera un handicap match et qu’il affrontera en plus Kevin Owens. Mais avant que le match ne puisse commencer, Kurt Angle débarque et explique que même si Stephanie McMahon a approuvé ce match et qu’il ne peut pas l’annuler, il peut le changer. Il en fait ainsi un match par équipe en ajoutant à Bálor un partenaire qui est sans surprise… Braun Strowman.

Finn Bálor et Braun Strowman ont battu Kevin Owens et Jinder Mahal par tombé avec un Powerslam de Strowman sur Mahal.

En coulisse, Kurt Angle continue d’essayer de contacter Seth Rollins qui est toujours absent et ne répond pas. Ziggler et McIntyre reviennent pour demander à voir le contrat. Ziggler explique par ailleurs que si Rollins ne se ramène pas ce soir, il n’aura pas de match à SummerSlam.

What Would Elias Do ?

Retour sur le ring avec un inconnu déguisé en cow-boy avec une guitare. Il se dit fan d’Elias, Elias qui fait son entrée. Ce dernier explique qu’il n’a aucune idée de qui est le type sur le ring et lui demande s’il est suffisamment fan pour aller acheter le bracelet « What Wold Elias Do ? » sur WWEShop.

Elias explique qu’il sera impressionné par Ricky Roberts puisque c’est son nom, s’il arrive à battre Bobby Lashley. Ce qui n’arrivera pas ne nous le cachons pas.

Bobby Lashley a battu Ricky Roberts par tombé avec un spinebuster.

En coulisse Bo Dallas explique à Curtis Axel qu’il a découvert qu’ils avaient moins de chance de gagner leur match de championnat par équipe ce soir étant donné que le match est un triple menace, montrant une feuille où il a calculé le pourcentage de possibilité de victoire, égal à 33,333333333… %

The B-Team ont battu The Woken Warriors et The Revival. Les Revival avaient porté la Shatter Machine sur Bray Wyatt, mais Curtis Axel les a viré du ring pour faire le tombé sur Wyatt et remporter le match pour son équipe.

Les Revival auront leur revanche, puisqu’ils affronteront la B-Team à SummerSlam pour les titres de champions par équipe de RAW.

En coulisse, Ziggler et McIntyre sont toujours sur le contrat et une ligne gêne le champion. Il trouve ennuyeux le fait que Seth Rollins ait le droit d’apporter quelqu’un pour le soutenir aux abords du ring. Angle propose de supprimer cette ligne mais cela voudrait dire que McIntyre ne pourrait pas l’accompagner dimanche non plus, Ziggler refuse finalement. Pendant ce temps le public chante pour Dean Ambrose.

Un Paul Heyman aveuglant, littéralement

Roman Reigns débarque sur le ring, expliquant qu’il est arrivé ici avec pour but de rendre la WWE meilleure qu’il l’a trouvé, mais qu’il ne peut pas le faire tant que Brock Lesnar sera là. Il compte récupérer la ceinture dimanche et renvoyer Lesnar à l’UFC si fort qu’il va finir dans les fesses de Dana White.

Paul Heyman fait son entrée, faisant quelques références aux New Day et aux Usos qu’il dit être le futur de la division par équipe. Mais il pense aussi que Roman Reigns peut marquer l’histoire dès ce soir, en acceptant en gros de s’associer à lui, Heyman lui donnant en échange tous les secrets de Lesnar, de quoi lui garantir la victoire dimanche. Mais Roman Reigns refuse la main tendue.

Roman Reigns lui dit qu’il n’a pas besoin de ses services, mais Heyman le présente de la même manière qu’il présente Brock Lesnar, mais cela ne fonctionne pas plus. Roman Reigns rappelle à Paul Heyman qu’il a été formé par son père qui n’a pas manqué de lui rappeler que ce milieu est rempli de requins et qu’il fallait apprendre à nager avec. Heyman quant à lui coule selon Reigns, qui lui souhaite bonne chance dans ses « projets futures », pour reprendre la formule de politesse des virés.

Paul Heyman rebondit sur le père de Roman Reigns, rappelant qu’à une époque il trainer avec Afa et Sika, prononçant une phrase en Samoan qui a quelque peu déstabilisé Reigns. Paul Heyman lui tend un papier, une sorte de contrat, que Roman lit.

Mais tout ça était un piège, tandis que Reigns lit, Heyman sort un flacon de lacrymogène et asperge Reigns avec. Soudain, le theme song de Brock Lesnar retentit et sans surprise, le champion Universal vient faire passer quelques minutes d’enfer à Roman Reigns.

C’était très malin et bien joué, faut être honnête.

Bobby Roode, Apollo Crews et Titus O’Neil ont battu Mojo Rawley et les Authors of Pain. C’est le match le plus triste (dans pas mal de sens du terme) de l’épisode, minimum.

Ruby Riott a battu Sasha Banks par tombé avec un Schoolboy.

Un Ambrose pour rééquilibrer les forces

Seth Rollins n’est toujours pas là pour la signature, Kurt Angle se rend tout de même sur le ring. Il était sur le point de s’exprimer sur les agissements de Paul Heyman mais Dolph Ziggler et Drew McIntyre font leur entrée pour demander à ce que le match pour le titre de champion Intercontinental n’ait pas lieu.

Mais Kurt Angle savait qu’ils allaient intervenir, il appelle Seth Rollins à venir mais malgré plusieurs tentatives il n’arrive pas. Dolph Ziggler finit par signer le contrat, expliquant qu’il devra gagner par forfait.

Pas de chance pour Ziggler, un theme song retentit et c’est bien celui de Seth Rollins. Il dit être en retard en raison de problème de transport, mais ce n’est pas des problème qui le concerne lui. Seth Rollins n’est en effet pas venu seul et explique que la ligne dans le contrat qui indique qu’il a le droit à une personne pour l’accompagner aux abords du ring n’est pas là par hasard.

Si Dolph Ziggler a le droit à son « écossait psychopathe », Seth Rollins a le droit à son « lunatique ». Il s’agit évidemment de Dean Ambrose qui fait son retour, plus musclé et moins chevelu qu’avant. On est physiquement entre Al Bundy et Darkmondo pour vous situer.

Rollins et Ambrose courent pour attaquer Ziggler et McIntyre et faire le ménage sur le ring. RAW se termine sur les deux anciens partenaires du Shield en train de célébrer sur le ring.

Cliquez pour commenter
En haut