Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 10 septembre

Résumé et résultats de l’épisode de Monday Night RAW du 10 septembre.

WWE

Au programme de cet épisode de Monday Night RAW notamment, la réponse de Triple H à l’Undertaker, le retour Mick Foley et un match par équipe féminin. Renee Young fait aussi son retour à la table des commentateurs, poste qu’elle va désormais occuper chaque semaine.

Dolph et ses « chiens de guerre »

Ce sont Dolph Ziggler, Drew McIntyre et Braun Strowman qui ouvre cet épisode — accompagnés d’une bonne poignée de heels qui n’avaient rien d’autre à faire — pour rappeler à tout le monde ce qu’ils ont fait subir au Shield la semaine dernière.

Vidéo bien montée à l’appui, on nous retrace étape par étape les événements de l’épisode de la semaine dernière et le beat down contre le trio grâce aux « chiens de guerre » comme les appelle Ziggler.

Le Shield est tout de même de retour cette semaine et ils ne viennent pas les mains libres. Dean Ambrose sort de son sac trois manche de hache, suffisant pour passer tout ce qui se trouver en travers de leur chemin à tabac, sous les yeux de Ziggler, McIntyre et Strowman.

En coulisse, Baron Corbin vient leur demander de se calmer, de déposer les armes et de partir sinon leurs titres leur seront retirés. Peu ravis, ils acceptent quand même.

Nikki Bella a battu Ruby Riott par tombé avec le Rack Attack 2.0.

Drake Maverick prépare mentalement les Authors of Pain pour leur match. Maverick n’a plus le droit au gilet pare balle cette semaine, pas sympa.

Les Authors of Pain ont battu deux jobbers. C’était bien la peine de les motiver. Va falloir trouver une autre solution pour nous montrer qu’ils sont puissant, parce que là ça n’impressionne absolument personne. D’ailleurs visiblement on ne dit plus « Authors of Pain » mais juste « AOP » pour les rendre encore moins impressionnants.

Montre-toi Deadman

Triple H est là pour nous parler à nouveau de son match contre l’Undertaker à WWE Super Show-Down. Peu de choses vraiment intéressantes, il parle du fait que le public voit le Deadman gagner malgré le fait qu’il soit un lâche qui ne se montre jamais en face de ses adversaires.

Il promet de le battre à Super Show-Down. La WWE semble faire tout ce qu’elle peut pour faire de ce match un affrontement important, mais ça n’a que peu de chance de fonctionner. Ce n’est qu’une affiche à vendre des pay-per-views et des places.

Dolph Ziggler et Drew McIntyre ont battu la B-Team par tombé avec Claymore de McIntyre pour conserver les titres de champions par équipe de RAW dans le match revanche.

Dean Ambrose et Seth Rollins sont apparu, sans leurs tenue du Shield, pour attaquer Ziggler et McIntyre qui ont tout de même réussi à s’enfuir.

Vous vous souvenez quand Kevin Owens avait annoncé qu’il quittait la WWE. Quel événement tout de même. Ce soir il est de nouveau en action sur le ring.

Mais en attendant Seth Rollins et Dean Ambrose sont dans le bureau de Baron Corbin qui leur explique qu’il va encore être obligé de les faire arrêter. Rollins et Ambrose se défendent en disant qu’ils ne sont pas le Shield, que le Shield est parti — ils ne sont plus en tenue du clan.

Ambrose et Rollins disent ensuite savoir que Corbin a fait une fausse plainte menant à leur arrestation la semaine dernière, et font ensuite entrer un Sheriff pour le faire arrêter. Mais Corbin tente d’amadouer Rollins en lui demandant de discuter en privé. Rollins et Ambrose ne retiendront aucune charge contre Corbin.

Kevin Owens fait ce qu’il veut désormais

Pendant ce temps Kevin Owens attendait toujour sur le ring pour son match. Il devait affronter Tyler Breeze mais le match n’a pas eu lieu, Owens a attaqué violemment Breeze et l’a laissé inconscient à l’extérieur du ring.

Il prend le micro pour expliquer la raison qui fait qu’il est revenu sur sa décision de quitter la WWE. Il dit que Baron Corbin est venu le voir, et qu’un accord a été passé : Kevin Owens ne pourra plus être tenu pou responsable sur ce qui arrive à ses adversaires sur le ring.

Il en veut aussi et surtout à Bobby Lashley parce qu’à cause de lui Sami Zayn n’est plus à ses côtés. Il promet que ce que l’on vient de voir n’est que le début et promet l’anarchie, l’agonie et la destruction. C’était une bonne promo et on espère que la rivalité contre Lashley ne se terminera pas en eau de boudin.

Bobby Roode et Chad Gable ont battu The Ascension grâce à une Chaos Theory suplex de Gable.

Ronda Rousey et Natalya ont battu Alexa Bliss et Mickie James. Alexa Bliss attaque Ronda Rousey après le match. Interviewé quelques minutes plus tard en coulisse, Ronda Rousey explique qu’elle n’abandonnera pas le match.

Mick Foley interrompt une chanson d’Elias pour nous parler à nouveau du Hell In A Cell contre l’Undertker en 1998 qui l’a vu chuter du haut de la cage. Chaque année Foley revient nous raconter la même histoire comme si de rien n’était.

Mick Foley a aussi annoncé qu’il serait l’arbitre du match entre Roman Reigns et Braun Strowman, comme ça sorti de nulle part. L’idée est officialisé quelques minutes plus tard.

Elias a tenté de faire taire Mick Foley plusieurs faire, mais pour se venger Foley lui annonce qu’il a un match contre Finn Bálor.

Finn Balor a battu Elias

Braun Strowman est à la recherche de Roman Reigns. Charly Caruso qui voulait l’interviewer lui annonce qu’il est parti.

Lio Rush rejoint Bobby Lashley qui s’entraine en coulisse. Lio Rush tente une sorte de discours de motivation et Lashley fait mine d’être importuné, mais finit par lui demander de continuer. Après Drake Maverick et les AOP, Lio Rush et Bobby Lashley ?

L’Undertaker est annoncé pour RAW la semaine prochaine, encore. Si Triple H veut pas qu’on lui reproche ce qu’il reproche lui-même à l’Undertaker, il a plutôt intérêt de venir.

Roman Reigns prêt à défendre son titre contre Braun Strowman

Braun Stromwan fait son entrée et hurle à Roman Reigns de venir, mais il ne se passe rien. Il dit qu’il s’en doutait, que le champion Universal est un lâche.

Il ajoute que si Mick Foley vient à se mettre sur son chemin, il le fera de nouveau chuter du haut de la cage comme il y a vingt ans face à l’Undertaker.

La musique de Roman Reigns retentit mais celui-ci n’arrive pas. Il est en fait caché sur la rampe et bondit sur Braun Strowman qui s’en allait le chercher. Les deux catcheurs se battent jusqu’à ce que Strowman envoie Reigns contre l’écran de l’entrée.

Strowman prend la ceinture Universal et hurle avant de mettre Reigns sur la table des commentateurs, mais Reigns se relève, porte Strowman sur ses épaules et le fait passer à travers la rampe depuis cette même table pour terminer cet épisode de Monday Night RAW.

Cliquez pour commenter
En haut