WWE

Dean Ambrose raconte qu’il a failli mourir d’une infection à staphylocoque

La convalescence de Dean Ambrose a duré plus longtemps que prévu. On sait désormais pourquoi.

WWE

Dean Ambrose a fait son retour sur le ring il y a quelques semaines, permettant le retour du Shield dans la foulée. Mais ce retour sur le ring n’a pas été des plus simple. Sa convalescence avait duré un peu plus longtemps que prévu sans que l’on sache vraiment pourquoi.

Ce vendredi dans une interview au site The Monitor, Dean Ambrose a donné quelques détails quant à son opération et ce qu’il a du endurer ensuite, et ces détails sont quelques peu effrayants.

Le catcheur a en effet révélé qu’il avait été suite à une première opération atteint d’une infection à staphylocoque qui aurait pu le tuer. « C’était juste un cauchemar après l’autre », explique Ambrose. « Ce fut une période assez difficile à vivre. J’ai fini par avoir deux opérations différentes. J’ai eu ce SARM, une infection à staphylocoque. J’ai failli mourir. J’ai passé une semaine à l’hôpital branché sous perfusion, j’ai été pendant des mois sous antibiotiques qui vous font vomir et faire dans votre pantalon. »

« C’était un sacré bordel »

Ambrose pensait s’en sortir rapidement après la première opération avant qu’on lui annonce qu’il allait devoir de nouveau se faire opérer pour soigner l’infection. « Je pensais que j’allais faire demi-tour, prendre l’avion et rentrer chez moi « , continue-t-il « et ils m’ont dit : « Non, tu dois te faire opérer à nouveau, et tout de suite ». Je me suis dit « Oh, non ». Je venais de passer tous les points de suture et tous ces trucs. C’était un sacré bordel. Je ne faisais que repartir à zéro. J’ai fini par déménager à Birmingham juste pour pouvoir la jouer sécurité et être avec le médecin et les meilleurs gars en rééducation. »

Son retour Dean Ambrose l’a beaucoup apprécier, une manière pour lui d’oublier les mauvais moments passés ces derniers mois. « Passer de l’impossibilité de manger mes Fruit Loops à la possibilité de retourner sur le ring, de balancer des gens et tout reprendre à la normale, c’était un sentiment très gratifiant », expliquant qu’il n’a plus les même objectifs désormais, « À l’heure actuelle, l’argent, les statistiques, les titres ou quoi que ce soit d’autre, toute autre forme de validation de la part de qui que ce soit, n’ont plus vraiment d’importance à mes yeux. Le plus important, ce qui me rend le plus heureux, c’est d’être content avec un peu de travail. »

Dean Ambrose sera en équipe avec Seth Rollins ce dimanche à WWE Hell In A Cell 2018 face à Dolph Ziggler et Drew McIntyre pour les titres de champions par équipe de RAW.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut