NXT

Résultats de WWE NXT du 19 septembre

Résumé et résultats de l’épisode de WWE NXT du 19 septembre avec un excellent match entre Pete Dunne et Ricochet.

WWE

Cette semaine au programme de NXT notamment, un grand match entre Ricochet et Pete Dunne dans le main-event pour les titres Britannique et Amérique du Nord.

Victoire des bonnes manières

Le show démarre avec le match féminin annoncé la semaine dernière entre les équipes de Lacey Evans/Aliyah et Dakota Kai/ Deonna Purrazzo. Un match d’une dizaine de minute assez banal porté en grande partie par Deonna Purrazzo. L’équipe des heel remporte l’affrontement par tombé grâce au Woman’s Right de Lacey Evans, qui a profité d’une petite distraction de Dakota Kai qui n’avait pas vu qu’elle était entrée dans le match alors qu’elle s’en prenait à Aliyah.

Velveteen Dream est interviewé dans les vestiaires. On lui demande des renseignements sur l’agression dont a été victime Aleister Black mais il ne répond pas et préfère partir.

Autre interview en extérieur réalisé au téléphone avec les Street Propheets qui accusent les Mighty d’avoir volé leurs chaines, symbole de leur culture et de leur combat.

Encore une interview et de Bianca Belair cette fois. Elle parle de Nikki Cross qu’elle a affronté la semaine dernière et qu’elle qualifie de folle mais que cela ne la fera pas reculer. Elle rappelle par la même occasion qu’elle est toujours invaincue à NXT.

Deuxième match de cet épisode: Jaxson Ryker affronte un certain Humberto Carrillo, que vous connaissez surement sous le nom de Garza Jr. et qui a signé à la WWE en avril dernier, et pas de doute: il va passer un mauvais moment. En quelques minutes Ryker domine son adversaire et le bat avec une slingshot powerbomb.

Johnny Gargano, suspect n°1 ?

L’inspecteur Regal poursuit son enquête en interrogeant Candice LeRae, qui insiste sur le fait que l’agresseur d’Aleister Black ne peut être que Tommaso Ciampa, mais William Regal lui répond qu’il n’y a aucune preuve contre lui, avant de lui demander si elle sait ce que faisait Johnny Gargano le soir de cette agression.

Candice LeRae ne peut lui répondre, elle était avec lui mais celui-ci s’est absenté quelques minutes et lui a dit d’attendre qu’il revienne « le temps qu’il ait fini ». Une fois Gargano revenu, ils ont quitté la Full Sail University. Horatio Cane aurait remis ses lunettes noir à ce moment là.

Une petite vidéo promo pour Keith Lee est diffusée, avant que l’on nous annonce deux matchs pour la semaine prochaine : un avec Lars Sullivan — son adversaire n’est pas annoncés mais on imagine très bien un match contre un jobber — et un match entre Tommaso Ciampa et Otis Dozovik. On a hâte de voir celui-ci.

Cette première partie d’épisode est largement oubliable, surtout avec le main-event qui va suivre. Le match est long mais mérite bien sa durée. Pete Dunne et Ricochet s’affrontaient en ayant comme enjeu le titre de l’un et de l’autre. Déjà sur le papier cette affiche était alléchante, mais sur le ring elle dépasse toutes les attentes.

Pete Dunne et Ricochet retournent la Full Sail

Les deux catcheurs mettent tout leur potentiel dans ce match, ça catch beaucoup au sol quand Pete Dunne domine mais quelques prises aériennes de Ricochet viennent rythmer cet excellent match. Le public est évidemment à fond dans le match à mesure qu’il se déroule et que les nearfalls s’enchainent sur de belle prises.

Ricochet est surpris de voir Pete Dunne se sortir à de nombreuses reprises de ses attaques, tandis que Pete Dunne les enchaines avec de la soumission et du travail au sol.

Mais la fin était des plus prévisible, on est presque déçu de voir qu’un match comme celui-ci ne connaisse pas de fin. L’Undisputed Era fait son apparition, grimpe sur le ring et attaque les deux catcheurs forçant l’arbitre à mettre fin au match. Il fallait au moins ça pour que les deux catcheurs gardent leurs titres, mais encore, c’est dommage.

Pas de gagnant, mais les deux cacheurs échangent quelques regards qui laissent entrevoir un certain respect après un tel match. Un affrontement qui va rester comme l’un des meilleurs de l’année.

Cliquez pour commenter
En haut