NJPW

La nouvelle direction de la NJPW sèmerait le doute chez The Elite quant à leur avenir

La nouvelle direction et ses méthodes pourraient pousser The Elite à penser à l’option WWE.

Being The Elite (capture)

Les contrats de certains catcheurs de The Elite prendront fin en tout début d’année 2019 — tandis que d’autres sont déjà terminés comme pour les Young Bucks qui continuent à travailler sur accord verbal — comme on a pu notamment le comprendre dans les derniers épisodes de Being The Elite et Ten Pounds of Gold, et les négociations ont commencé à la New Japan Pro Wrestling et la Ring of Honor. Et visiblement, ces négociations ne pencheraient pas trop en faveur de la promotion japonaise pour le moment.

Si Cody Rhodes, Kenny Omega, les Young Bucks et Hangman Page restent assez satisfait de leur actuel run qui leur confère notamment une liberté créative et que le travail fait jusque là les satisfait, les premières offres de contrats de la NJPW pour le clan semblent faire planer quelques doutes quant à leur avenir, croit savoir le Wrestling Observer.

La direction qui pose problème

Il semblerait que la nouvelle direction de la NJPW soit en cause. Harold Meij et Michael Craven, arrivés cette année à la tête de la promotion japonaise ne sont pas forcément bien vu en coulisse, dont il se dit qu’ils ne sont « pas suffisamment expérimentés pour gérer des catcheurs », ou encore qu’ils gèrent le roster de la NJPW comme « une chaine d’assemblage d’usine », notamment Craven dont le manque d’expérience et de connaissances dans le monde du catch se ferait grandement ressentir et qui aurait tendance à prendre de haut certains talents.

Des facteurs qui auraient tendance à installer un climat de craintes en coulisse, laissant planer des incertitudes pour le futur des catcheurs de The Elite et de l’avenir de la NJPW.

Ces facteurs pourraient rendre intéressant ces négociations selon Dave Meltzer, qui pense que l’on se dirige vers « la saison des contrats la plus intéressante et la plus importante depuis que New Japan a commencé à connaître une croissance internationale » et pour cause, avec tout ceci la WWE pourrait devenir une option intéressante pour certains d’entre eux.

La WWE ? Pas si vite

Toujours selon le site d’information, il y aurait quelques catcheurs qui n’envisageaient pas à un seul moment d’aller à la WWE qui considèrent désormais cette option de manière plus sérieuse. Mais on peut se demander si la compagnie de Stamford irait proposer directement des offres à des catcheurs toujours sous contrat, et si l’état de santé de certains d’entre eux comme Kenny Omega et Matt Jackson qui souffrent encore de plusieurs blessures ne serait pas rédhibitoires à un run à la WWE.

Il est encore trop tôt pour annoncer ne serait-ce que des discussions entre le clan The Elite et la WWE sont en cours, mais la fin d’année et l’après Wrestle Kingdom risquent d’être très intéressants à suivre côté négociations.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut