Preview

Carte finale de WWE Crown Jewel

Preview et analyse de la carte de WWE Crown Jewel.

WWE

WWE Crown Jewel aura bien lieu comme prévu en Arabie Saoudite, à Ryad, le 2 novembre prochain. La WWE a préféré maintenir l’organisation de l’événement malgré le contexte que l’on connait et n’y voit aucun inconvénient, s’imaginant même « apporter le changement » dans le pays.

Évidemment devant une actualité très chargée qui n’est pas du tout centrée sur la partie catch de l’événement, son build up en souffre énormément. La maladie de Roman Reigns, qui l’a forcé à se retirer des rings et à rendre le titre de champion Universal, puis les désistements de John Cena et Daniel Bryan n’ont rien arrangé.

Et si le maintient de WWE Crown Jewel malgré toute la mauvaise presse qu’il a déjà généré n’était pas encore assez dérangeant que ce soit pour les fans ou les Superstars qui y participent, la compagnie de Stamford a discrètement ajouté Hulk Hogan à la liste des Superstars présentes sur son site — avant de le retirer quelques heures plus tard parce que tout le monde s’en est quand même rendu compte.

Penchons-nous tout de même sur la carte, parce que oui il y en a une. Le show est principalement autour d’un tournoi « Coupe du Monde » où seuls des catcheurs américains sont les participants et dont le gagnant deviendra le « Best in the World ». À cela s’ajoutent quatre matchs de championnat pour les titres de champion de la WWE, Universal, des États-Unis et par équipe de SmackDown. Mais surtout, ce qui sera sans doute le main-event, un match par équipe venu d’une autre époque : DX contre les Brothers of Destruction.

Le tournoi « Coupe du Monde » sert un peu d’attraction secondaire au show. Étaient prévu originalement John Cena — qualifié d’office parce que c’est John Cena, Seth Rollins, Dolph Ziggler et Kurt Angle pour RAW, et Randy Orton, The Miz, Jeff Hardy et Rey Mysterio pour SmackDown. Pas de chance, John Cena a senti la mauvaise presse arriver et a préférer se retirer de l’histoire. Bobby Lashley l’a alors remplacé lundi.

Du côté de SmackDown Live on a ajouté un petit enjeu. Shane McMahon a annoncé aux participant de la brand bleue que le catcheur de SmackDown qui ira en finale aura intérêt de gagner, sinon… c’est la porte. Il semble ainsi évidant que la victoire va revenir à un catcheur de RAW, les enjeu de ce genre ne sont jamais annoncés pour rien.

Aucune passion pour le passé

L’attraction principale du show, c’est le match des anciens. La DX s’est réunie et ça fait assez bizarre de l’écrire en 2018. Shawn Michaels est en effet sorti de sa retraite pour rejoindre Triple H et faire face à l’Undertaker et Kane.

Au delà des histoires de retraites bafouées, des salaires mirobolants touchés par les catcheurs et de l’Arabie Saoudite, cette storyline est en train de prouver les limites de la culture de la nostalgie que cherche à entretenir la WWE ces dernières années. S’il y a encore six ans voir l’Undertaker affronter Triple H dans une histoire qui mêlait Shawn Michaels (cf. WrestleMania 28) pouvait encore un tant soit peu fonctionner, ce n’est plus du tout le cas en 2018. Le retour de DX ? C’était déjà une horrible idée en 2009 et c’était gênant aux 25 ans de Monday Night RAW en janvier dernier.

Le résultats est sans appel: cette histoire ne génère aucune passion chez les fans de catch. Certains sont sans doute ravi de voir l’Undertaker, mais on déchante vite quand on voit ses aptitudes catchesques diminuer avec les années. Quand on tire sur la corde ça se voit. Et on n’ose pas parler de Shawn Michaels. On ne va pas trop s’avancer mais huit ans d’inactivité, ça risque de se voir.

Les affiches pour les titres majeurs chamboulées

Les championnats majeurs ont tous les deux dû être changés. Du côté de RAW et du titre Universal malheureusement, c’est la leucémie de Roman Reigns qui a cassé l’affiche à trois têtes originalement prévue. Roman Reigns aurait du défendre son titre contre Brock Lesnar et Braun Strowman. La WWE n’a pas cherché à faire difficile, elle a un titre et deux challengers : elle les met l’un contre l’autre. Après tout pourquoi pas.

Ce dont on a peur c’est qu’après nous avoir déjà servi le pire pour ce pay-per-view, dans un cynisme le plus total auquel elle nous a habitué, la WWE mette le titre entre les mains de Brock Lesnar une nouvelle fois, et qu’on en reprenne jusqu’à WrestleMania 35. Au niveau doigts d’honneurs aux fans de la WWE, on ferait pas pire en ce moment.

Pour ce qui est de l’affiche pour le titre de champion de la WWE il a fallu changer un catcheur là aussi. Daniel Bryan, à l’instar de John Cena, a finalement fait savoir qu’il ne se rendrait pas à WWE Crown Jewel. Originalement prévu pour affronter AJ Styles ce vendredi, il a été remplacé par Samoa Joe dans l’épisode de SmackDown Live de cette semaine.

D’un côté il y a quelque chose de rassurant là-dedans. Daniel Bryan contre AJ Styles est une affiche qui fait rêver, et la voir se dérouler lors de ce show dont la passion est proche de zéro avait quelque chose d’ennuyeux. Non pas que les fans saoudiens ne la méritaient pas — il doit bien y avoir quelques fans de catchs dans les rang plus élevés derrière les fauteuils en cuir — mais le contexte est bien trop gênant pour qu’il soit mémorable.

Cette nouvelle affiche entre AJ Styles et Samoa Joe offre par contre un chemin tout tracé vers WWE Survivor Series. Dans l’hypothèse où Samoa Joe remporterait la ceinture ce vendredi et où la WWE aurait toujours envie de donner une nouvelle chance à Daniel Bryan qui a le droit à une revanche, un triple menace lors du prochain pay-per-view est envisageable. Et une affiche entre Samoa Joe, AJ Styles et Daniel Bryan, on ne va pas la bouder.

Carte de WWE Crown Jewel:

  • Match pour le titre de champion Universal (vacant) : Braun Strowman contre Brock Lesnar
  • Match pour le titre de champion de la WWE : AJ Styles (c) contre Samoa Joe
  • Match pour les titres de champions par équipe de SmackDown : The Bar (c) contre The New Day
  • Match pour le titre de champion des États-Unis : Shinsuke Nakamura (c) contre Rusev (Kickoff)
  • DX contre Brothers of Destruction
  • Tournoi « Coupe du Monde »:
    • Bobby Lashley contre Seth Rollin
    • Kurt Angle contre Dolph Ziggler
    • Jeff Hardy contre The Miz
    • Randy Orton contre Rey Mysterio

WWE Crown Jewel sera diffusé sur le WWE Network dès 18h heure française, ou en VF sur AB1 commenté en français par Christophe Agius et Phillipe Chéreau.

Cliquez pour commenter
En haut