Édito

Quand la WWE fait passer la piètre qualité de Monday Night RAW pour un work

Vince McMahon a fait passer la mauvaise qualité de Monday Night RAW pour une storyline. Astucieux.

WWE

Vince McMahon est un type très malin. Vous n’avez pas aimé RAW ces dernières semaines ? Vous vous en êtes plein sur les réseaux sociaux ou en commentaires quelque part ? En fait c’était un work… enfin, c’est devenu un work et on se serait tous fait avoir.

Cela fait quelques semaines que Monday Night RAW croule sous les critiques à propos de sa qualité et que les audiences sont en forte baisse. La WWE aurait pu se dire qu’il était temps de changer de cap, de mettre plus en avant ce qu’attend le public et proposer un show qui peut potentiellement plaire en fonction des critiques et demandes des fans. Mais de leur part ce serait admettre qu’ils se sont trompés, et c’est une chose qu’on a rarement vu ces dernières années. On n’ose même pas en rêver.

Au lieu de ça donc c’est en ouverture du show de ce lundi qu’on a eu le droit à un petit stratagème plutôt malin qui a transformé les critiques en une petite storyline. Par la voix de Seth Rollins qui met en avant le roster “le plus talentueux jamais vu” que possède RAW avec lequel Corbin ne saurait pas quoi faire, tout a été balancé au general manager qui devient fautif de la qualité des récents épisodes de part son travail. Les mauvaises audiences, le traitement des Revival, les segments pipi de Drake Maverick, le moral en coulisse et même le second sacre de Brock Lesnar — à l’écran, c’est certes vrai, mais dans la réalité… — et son absence devenue habituelle, tout était de la faute de Baron Corbin en fait.

La WWE a en effet du mal à proposer un show de bonne qualité ces dernières semaines. Le départ de Roman Reigns pour cause de leucémie, l’absence du champion Universal Brock Lesnar pour des raisons qu’on imagine aisément et celle de Braun Strowman pour blessure et des choix qui laissent à désirer, tout ça donne un cocktail amer. Il n’y a quasiment pas de feel good, on s’ennuie, on reste frustré… et les audiences baissent. Terriblement. Le dernier épisode n’a enregistré qu’un score de 2,26 millions de téléspectateurs, pire audience historique du show.

Vince McMahon lui-même semble insatisfait de ce que les auteurs proposent, à tel point qu’il réécrit lui-même les shows. C’est en tout cas ce que rapportait le Wrestling Observer la semaine dernière. Pas de quoi arranger les choses visiblement.

Alors cette semaine la WWE a pris une nouvelle direction. Elle a d’abord tenté de rassurer les fans en leur faisant comprendre qu’elle a bien remarqué que ça n’allait pas et a ainsi utilisé Seth Rollins comme la voix des fans. Ça sonnait un peu faux et tout le monde a bien remarqué l’entourloupe. Chacune des phrases du champion Intercontinental donnait l’impression d’avoir été copiée/collée depuis les réseaux sociaux ou des diverses critiques émises collectivement par la plupart des fans.

Mais le plus amusant dans tout ça c’est de voir que la compagnie de Stamford, plutôt que d’assumer un échec, préfère laisser penser que la mauvaise qualité des épisodes faisait partie de la storyline autour de Baron Corbin. C’était un work et nous nous serions tous fait avoir.

On notera cette phrase de Baron Corbin, qui en réponse à Seth Rollins qui venait de lui énumérer tous les problèmes actuels de RAW, explique qu’il s’en fout de l’avis de son avis, de celui du vestiaires et encore plus de celui du public, que RAW est son show et qu’il compte rester aux commandes encore longtemps. Si Vince McMahon fait passer les critiques des fans par la voix de Seth Rollins, on l’imagine très bien faire passer sa réponse par celle de Baron Corbin.

Certains crieront au génie. Mais en attendant ça ne rendra pas à RAW la qualité qu’on attend, et certainement pas les audiences.

Les plus lus

En haut