SmackDown Live

Résultats de WWE SmackDown Live du 11 décembre

Résumé et resultats de l’épisode de SmackDown Live du 11 décembre.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE SmackDown Live, un match entre Asuka et Charlotte Flair, un autre entre Daniel Bryan et Mustafa Ali qui s’offre un petit passage dans le show bleu et une Rap Battle entre The Bar et les Usos. Ouais.

Daniel Bryan contre les SUV

C’est Daniel Bryan qui ouvre cet épisode. Il dit s’excuser d’avoir traité les fans de moutons la semaine dernière. C’est offensant pour les moutons, les moutons ne ruinent pas la planète contrairement aux humains. Il préfère les qualifier de parasites. Ils consomment sans jamais rien donner en retour, surtout à Las Vegas où a lieu cet épisode.

Il promet de battre AJ Styles ce dimanche à TLC pour conserver son titre de champion de la WWE, mais il est interrompu par Mustafa Ali. Celui-ci commence par se présenter, mais Daniel Bryan le coupe en lui disant qu’il sait qui il est, ce qui n’est pas forcément le cas du public.

Daniel Bryan présente Ali comme « le coeur de 205 Live » et comme un performeur incroyable. Il dit qu’ils n’ont pas besoin de ce match, que les fans ne le méritent pas parce qu’ils l’auront oublié une fois rentrés chez eux.

Mustafa Ali lui demande ce qui lui est arrivé, que l’ancien Daniel Bryan aurait voulu ce match. Il dit qu’il voulait lui ressembler, et qu’il a inspiré beaucoup de catcheurs à 205 Live. Il veut ce match et il est venu pour ça. Le public reprend en coeur le mots « Fight » à plusieurs reprises.

Daniel Bryan change totalement de sujet et lui demande quel type de voiture il conduit. Il comprend pas trop pourquoi mais répond qu’il conduit un SUV. Le buzzer de la mauvaise réponse a certainement sonné dans la tête de Daniel Bryan et une claque est partie toute seule alors qu’Ali expliquait qu’il avait une famille. Les deux catcheurs commencent à ce battre avant que le match ne commence.

Daniel Bryan a battu Mustafa Ali par soumission avec le Heel Hook. Bon match mais ça aurait été cool de ne pas mettre le meilleur spot d’Ali, le spanish fly, pendant la pub. Bryan attaque à nouveau Mustafa Ali pendant le match jusqu’à ce que des arbitres viennent séparer les deux catcheurs.

Belle exposition pour Mustafa Ali qui a non seulement eu du temps de parole mais qui n’a en plus pas été rabaissé à son statut de Cruiserweight, et qui on espère repassera par SmackDown assez vite.

The Bar, The Usos et les New Day sont sur le ring pour la battle de rap entre les Usos et The Bar qui portent des survet’ Adidas rouges et des chaines en or. Ils commencent et son évidemment mauvais mais drôles. Les Usos enchainent avec des références notamment à la blessure de Cesaro contre un poteau du ring.

Le segment se termine sans surprise en bagarre entre les trois équipes qui s’affronteront pour les titres de champions par équipe ce dimanche à TLC.

Mike « le malaise » Mizanin

The Miz est sur le ring avec le trophée de Crown Jewel et implore Shane McMahon de le rejoindre. Il dit qu’il n’est pas Jon Snow et qu’il n’a pas peur de se mettre à genoux. McMahon arrive et Miz lui demande pourquoi il n’a jamais répondu à ses appels et ses SMS avant de lui dire qu’ils sont fait pour faire équipe. C’est gênant et même Shane McMahon le dit.

Le Miz appelle les Vegas Boys, une équipe de catcheurs indépendants de la région pour un match par équipe.

The Miz et Shane McMahon ont battu Chip & Chad par soumission avec un triange choke de McMahon. C’était gênant. On est très gêné pour le Miz en ce moment.

En coulisse, Paige est furieuse contre l’arbitre qui a accepté d’officier pour le match précédent, mais celui-ci se défend en disant que le Miz lui avait dit qu’elle avait accepté le match. Les Vegas Boys se présentent pour présenter la facture de leur performance à Paige, 5000 dollars chacun. C’est bien payé l’indie aux États-Unis quand même. Mais Paige refuse et arrache les factures. Ce sera donc un sandwich et un Fanta comme dans l’indie en France, finalement.

Oeil pour oeil, chaise pour chaise

Randy Orton est sur le ring, chaise à la main, pour rappeler ce qu’il a fait à Rey Mysterio. Les deux catcheurs s’affronteront à WWE TLC dans un chairs match. Il dit que les chaises sont bonnes pour envoyer des messages avant de montrer les images des attaques perpétrées sur le luchador.

Il se moque de Rey Mysterio et son envie de vengeance, expliquant que les victimes n’ont pas le droit à la vengeance, les victimes restent des victimes. Si les autres ont peur des trois lettres TLC dit-il, Mysterio devrait avoir peur des lettres RKO. Mais avant qu’il puisse terminer, il se prend un coup de chaise dans le dos de la part de Mysterio qui cette fois prend l’avantage.

En interview, Becky Lynch explique que ce dimanche rien n’est à son avantage, mais qu’elle aime ça.

Jeff Hardy et Rusev battent Samoa Joe et Shinsuke Nakamura par tombé avec un superkick. Match sympa entre quatre catcheurs en rivalité mais qui n’ont pas de match à TLC — et heureusement, vu comment est déjà bien remplie la carte.

En coulisse, Shane McMahon retrouve le Miz pour tenter de s’expliquer sur son comportement. Le Miz tente de serrer la main de Shane McMahon en disant qu’il n’a jamais été considéré comme « le meilleur au monde » avant McMahon, mais ce dernier refuse la main tendue. Le public hue. On a aucune idée de ce qu’ils veulent faire avec le Miz mais on est très perplexe pour le moment.

Un kendo stick pour trois

Le match entre Mandy Rose et Naomi a visiblement été supprimé, on passe donc au main-event qui voit Charlotte Flair affronter Asuka, tandis que Becky Lynch s’installe aux abords du ring pour observer le match.

Asuka a battu Charlotte Flair par disqualification quand cette dernière a sorti un kendo stick de dessous le ring pour frapper Asuka. Un bon match quand même malgré la DQ dans lequel Asuka est redevenue Asuka, et ça fait plaisir.

Charlotte Flair continue d’attaquer Asuka avec le kendo stick mais cette dernière réussi à se défendre. Becky Lynch se lève de sa chaise, se demandant si elle intervient ou non mais préfère partir.

Sauf que Charlotte Flair revient avec le kendo stick et attaque la championne, puis au tour d’Asuka de s’attaquer au deux catcheuses avec le même kendo stick. Chaucune aura eu son tour, c’est le partage. Asuka termine dernière debout de ce segment de fin. Serait-ce le cas ce dimanche aussi ?

Commentaires
To Top