WWE

Résultats de NXT TakeOver : Phoenix

Résumé et résultats de NXT TakeOver : Phoenix.

WWE

Ce samedi soir NXT démarre le week-end de WWE Royal Rumble 2019 avec TakeOver : Phoenix. Au programme quatre matchs de championnat et une revanche.

Pas plus de cinq matchs au programme comme d’habitude. Tommaso Ciampa défendra son titre de champion de NXT contre l’ancien champion Aleister Black, tandis que Bianca Belair tentera sa chance contre la championne Shayna Baszler.

Les champions par équipe Roderick Strong et Kyle O’Reilly de l’Undisputed Era défendront leurs ceintures contre les War Raiders, tandis que Johnny Gargano ira affronter Ricochet pour son titre de champion d’Amérique du Nord.

👉 Preview et analyse de la carte

War Champions

Le premier match du show voit les champions par équipe Roderick Strong et Kyle O’Reilly de l’Undisputed Era défendre leurs titres de champions par équipe contre les War Raiders.

Les War Raiders ont battu l’Undisputed Era par tombé avec le Fallout pour remporter les titres de champions par équipe de NXT.

Excellent match, excellent opener largement contrôlé par les War Raiders qui nous ont encore fait la démonstration d’un arsenal de prise impressionnant pour des catcheurs de leur gabarit. Cela ne vous aura pas surpris si vous les connaissiez sur le circuit indépendant, mais ça fait quand même son petit effet.

Bro 3 – Ohno 0

Pour la troisième fois Kassius Ohno et Matt Riddle s’affrontaient. Après une défaite rapide et cinglante à NXT TakeOver : WarGames II en novembre dernier, Ohno a demandé un match revanche lors d’un épisode de NXT, match que Riddle a encore gagné. Mais la rivalité s’est poursuivie jusqu’à ce match ce samedi soir.

Matt Riddle a battu Kassius Ohno en le faisant abandonner sous un beatdown de coup de coude. Original.

Pas forcément le match le plus intéressant de la soirée, et le public l’a bien démontré. Mais la fin était assez originale pour que l’on s’en rappelle.

GargaNorth American Champion

Ricochet défendait son titre de champion d’Amérique du Nord contre Johnny Gargano, ce dernier ayant été poussé dans ce match subtilement par Tommaso Ciampa qui voulait l’éloigner du titre de NXT. Il a plutôt bien fait.

Johnny Gargano a battu Ricochet par tombé avec un brainbuster sur le sol non-protégé aux abords du ring suivi d’un Slingshot DDT sur le ring pour le compte de trois pour remporter le titre de champion d’Amérique du Nord de NXT.

Enorme match dans lequel Ricochet nous prouve à quel point il ne peut pas être humain — c’est limite disqualifiant. Johnny Gargano s’en sort aussi bien au niveau action, prouvant à nouveau qu’il est l’un des meilleurs performeurs de la brand jaune.

Bianca Belair échoue mais impressionne

Dans l’avant dernier match de cette soirée Shayna Baszler défendait son titre de championne de NXT contre une Bianca Belair qu’on essaie visiblement de nous présenter comme plus faible qu’elle ne l’est, en démontre notamment les propos de Sam Roberts dans le pre-show qui expliquait qu’elle n’était pas assez bonne pour un TakeOver. L’underdog de la soirée.

Shayna Baszler a battu Bianca Belair par soumission avec la rear naked choke, la deuxième du match, pour conserver son titre de championne de NXT.

Bianca Belair a en effet réussi à se sortir d’une des deux rear naked choke d’une manière assez impressionnante pour être noté. Pendant tout le monde la challengeuse a été montrée comme l’élément faible du match qui petit à petit s’est révélé. On n’a pas fini d’entendre parler de Belair et ça va être cool, mais la prochaine challengeuse est sans doute déjà décidé, Io Shirai n’est pas venue pour rien.

Toujours champion. Toujours manipulateur. Toujours génie.

Dans le main-event de la soirée, Tommaso Ciampa défendait son titre de champion de NXT contre un Aleister Black qui aimerait bien ajouter un second titre à son palmarès. Mais ça ne sera pas facile, surtout quand Tommaso Ciampa utilise une bonne vieille tactique de heel pour prendre le dessous.

Tommaso Ciampa va en effet s’acharner sur le genou d’Aleister Black pour le blesser et lui rendre la tâche difficile pendant tout le reste du match. Black réussira à se défendre tant bien que mal, mais pas suffisamment pour dominer son adversaire.

Tommaso Ciampa a battu Aleister Black par tombé avec le Fairy Tale Ending, le quatrième du match, afin de conserver son titre de champion de NXT.

Après le match Johnny Gargano le rejoint sur la rampe, les deux catcheurs célèbre leur victoire ensemble. Un champion d’Amérique du Nord, un champion de NXT. Tout comme l’avait prévu Tommaso Ciampa qui manipule toujours aussi bien Gargano qui lui ne s’en rend pas compte. Cette storyline est superbe et on a hâte de connaître la suite qui nous ménera à NXT TakeOver : Brooklyn V.

Les plus lus

To Top