Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 18 février

Résumé et résultats de l’épisode de WWE Monday Night RAW du 18 février 2019.

WWE

RAW se remet en route pour WrestleMania 35 après un arrêt à WWE Elimination Chamber ce dimanche où Sasha Banks et Bayley ont remporté les titres de championnes par équipe de la WWE et Finn Balor a enfin décroché un titre de championnat, l’Intercontinental.

Triple H ouvre le show

Triple H ouvre cet épisode et revient sur les prouesses de Sasha Banks et Bayley, Finn Balor et Kofi Kingston. Il parle aussi de Becky Lynch en disant que, légalement si elle recommence elle sera arrêtée par la police, mais personnellement pour lui, c’était “vraiment cool”.

Il parle aussi de l’introduction au Hall of Fame de la WWE de la D-Generation X, annoncée plus tôt ce lundi.

Mais il est surtout là pour présenter de nouvelles têtes qui seront à RAW ce soir. Ricochet, Aleister Black, Johnny Gargano et Tommaso Ciampa. Ces quatre catcheur de NXT seront en action dans cet épisode Monday Night RAW.

Pour commencer cet épisode, Braun Strowman et Baron Corbin s’affrontent de nouveau ce soir, et dans un Table Match cette fois. Strowman a visiblement gardé quelques traces du beatdown reçu la veille, ayant des bandages sur le côté de l’abdomen et dans le dos.

Braun Strowman a battu Baron Corbin en le faisant passer à travers une table installée dans le coin du ring.

Paul Heyman meuble l’absence de Lesnar

Braun Strowman croise Paul Heyman sur la rampe, il l’attrape par le col pour lui faire peur avant de finalement partir. Paul Heyman voudrait bien s’exprimer mais il en a perdu sa voix.

Tout va mieux au retour de la pub pour l’avocat de Brock Lesnar. Paul Heyman est surtout là pour montrer une vidéo de lui présentant la carrière de Brock Lesnar, de sa jeunesse de lutteur, joueur de football américain jusqu’à la WWE en passant par l’UFC.

Finn Balor entre mais aucun échange entre les deux hommes, au retour de la pub Heyman n’est plus là. Finn Balor est fière de sa victoire en tant que champion Intercontinental, rappelant la liste prestigieuse de catcheurs qui ont tenu ce titre avant lui.

Lio Rush fait son entrée et attaque Balor, suivi par Bobby Lashley qui n’est apparemment plus faché contre son protégé, parce que la continuité est une notion abstraite à la WWE. Bálor est alors en infériorité numérique mais pas pour longtemps, Ricochet arrive pour lui venir en aide. La suite est assez évidente, tag team match playa.

Ricochet trouve sa place

Finn Balor et Ricochet ont battu Bobby Lashley et Lio Rush par tombé avec un 450 de Ricochet sur Rush.

Drew McIntyre va voir Triple H pour lui dire qu’il veut affronter Seth Rollins et qu’il veut le main-event de WrestleMania, mais Seth Rollins n’est pas là. Dean Ambrose arrive et lui met une claque parce que pourquoi pas. Triple H lui propose alors d’affronter Ambrose, ce qu’il accepte.

Gran Metalik et Lince Dorado ont battu Zack Ryder et Curt Hawkins par tombé avec un hurricanrana de Dorado sur Hawkins.

Les Heavy Machinery se font interviewer quand Lacey Evans nous refait un petit tour sur la rampe comme la veille à Elimination Chamber. Otis et Tucker se moquent d’elle en faisant la même mais ça n’a pas l’air de la déranger, bien au contraire, elle rit. Ils seraient pas en train de s’imaginer nous les mettre en trio tout de même… si ?

Tommaso Ciampa et Johnny Gargano croisent Bobby Roode et Chad Gable en coulisse qui ne sont pas super ravis de les voir avoir le droit à un match contre les Revival. Ces derniers viennent à leur tour pour s’ajouter à le petite faite et souhaiter bonne chance à leurs adversaires du soir.

Les champions par équipe de RAW perdent déjà

Tommas Ciampa et Johnny Gargano ont battu les Revival par tombé. Ils les ont battu clean et ce sont les champions par équipe de RAW, ceux-là même qui ont remporté les titres la semaine dernière. Quelle étrange épisode tout de même.

Sasha Banks et Bayley viennent célébrer leur victoire en tant que championnes par équipe de la WWE. Elle sont fières et compte bien défendre leurs titres contre n’importe qui, que ce soir à RAW, SmackDown et même NXT explique Sasha Banks. Intéressant.

Nia Jax et Tamina débarquent et semblent bien vouloir devenir les prochaines challengeuses. L’échange se termine par une confrontation physique des plus gênantes dans laquelle Nia Jax essaye de monter sur le ring mais se fait tristement repousser ou attraper dans un Banks Statement de quelques secondes duquel elle est sortie par Tamina. C’était tellement pas convainquant. Par contre c’était drôle. C’était pas le but mais c’était drôle.

Dean Ambrose n’en a plus rien à faire

La suite de la vidéo sur la carrière de Brock Lesnar se concentre sur ses adversaires depuis son retour à la WWE en 2012. Heyman admet que Rollins est combattif et que Lesnar va devoir le mettre hors de nuire. “Ce n’est pas une prédiction, c’est la fin de l’histoire d’un homme appelé Seth Rollins”.

Seth Rollins dit en interview qu’il ne compte pas qualifier Heyman de menteur, tout ce qu’il a raconté sur Lesnar est vrai. Il dit aller à WrestleMania en acceptant son destin, et conseil à Lesnar d’en faire autant car son règne de terreur y prendra fin. Que ce soit sur ses deux pieds ou en civière, Rollins repartira champion, termine-t-il.

Dean Ambrose arrive exténué et demande à Seth Rollins où il était pendant son match, attendant visiblement son aide. Seth Rollins lui demande s’il a perdu l’esprit. L’expression faciale d’Ambrose après cette question est tout autant la notre, qui avons vu le personnage de Dean Ambrose ces derniers mois, contrairement à Rollins visiblement.

Elias est sur le ring et dit être la Superstar la plus charismatique, la plus important et sans doute la personne la plus hygiénique à être venu à Lafayette. Il se dit génie de la musique et s’apprête à chanter une chanson qu’il a écrit pour lui-même, mais Aleister Black débarque.

Il prend le micro et lui dit “Si le silence et le sommeil profond est ce que tu recherches alors laisse moi t’aider. Ce soir, tu vas sombrer dans l’obscurité.”

Aleister Black a battu Elias par tombé avec le Black Mass.

Ruby Riott se rattrape, mais ne gagne pas

Dans le main-event de cet épisode de Monday Night RAW Ruby Riott a une chance de se rattraper après le match très court de la veille à WWE Elimination Chamber. Elle affronte ainsi à nouveau la championne de RAW Ronda Rousey pour son titre.

Ronda Rousey a battu Ruby Riott par soumission avec l’Armbar.

Un match bien plus intéressant et bien plus long que celui de la veille, de quoi redonner un peu de blason à Ruby Riott après la première défaite. Elle ne gagne pas ce match non plus mais elle aura eu le temps de prouver qu’elle pouvait se battre et tenir tête à la championne quelques instants.

Un épisode de Monday Night RAW en total roue libre. Le genre d’épisode dans lequel Vince McMahon donne l’impression d’avoir balancé toutes ses fiches sur un coup de tête et a improvisé un épisode en remplacement. Le résultats n’est pas mauvais en réalité. Loin d’être très bon, les matchs sont dans l’ensemble bien mais l’ambiance n’y était pas et les silences du public ont énormément pesé.

Les plus lus

To Top