SmackDown Live

Résultats de WWE SmackDown Live du 19 février

Résumé et résultats de l’épisode de WWE SmackDown Live du 19 février 2019.

WWE

Ce mardi soir WWE SmackDown Live prend la route du prochain pay-per-view, Fastlane. On connaîtra en effet l’adversaire de Daniel Bryan pour le titre de champion de la WWE le 10 mars prochain.

Les excuses du Miz

Après RAW ce lundi, c’est encore un membre du clan McMahon qui ouvre le show. Shane McMahon débarque sur le ring pour nous annoncer non seulement le main-event de ce soir, un match par équipe entre le trio de Jeff Hardy, Kofi Kingston et AJ Styles et celui de Samoa Joe, Daniel Bryan et Randy Orton. A SmackDown le build up on le fait après le pay-per-view, c’est un nouveau concept.

Shane McMahon annonce aussi qu’il a tellement adoré les prestations de Tommaso Ciampa, Johnny Gargano, Aleister Black et Ricochet qu’ils seront là ce soir. À la place d’EC3 et les autres qui ont été récemment promus on serait un peu jaloux. Juste un peu.

The Miz entre pour se confondre en excuses après ses agissements suite à leur défaite à Elimination Chamber. Il est désolé de l’avoir abandonné à Eliminaton Chamber, il sait qu’il n’y a plus de match revanche automatique mais s’il y a bien quelqu’un qui peut faire en sorte que le match ait lieu, c’est bien lui.

Les Usos entrent et commencent à se moquer de The Miz. Shane McMahon les calme en leur disant qu’on ne manque pas de respect à son partenaire, et annonce que le match revanche aura bien lieu, à Fastlane le 10 mars. Un show qui aura par ailleurs lieu à Cleveland, ville natale du Miz.

Le premier match de la soirée voit Aleister Black affronter Andrade. Comme ça sans aucun build up alors que les deux faisaient le main-event de NXT TakeOver : New Orleans l’année dernière.

Aleister Black a battu Andrade par tombé avec le Black Mass.

En coulisse The Bar croisent Gargano et Ciampa et leur demande de retourner à RAW ou NXT en expliquant que personne ne les connait ici — pendant que le public chante “Johnny Wrestling”, cocasse. Gargano leur répond qu’il n’est pas ici pour mettre la barre plus haute, mais pour la briser. Ça a fait rire Cesaro et Sheamus.

Toujours en coulisse AJ Styles croise Jeff Hardy. Ce dernier lui promet qu’ils mettront leurs différents de côtés pour le main-event de ce soir. Kofi Kingston apparait, acclamé par le public, avec évidemment des pancakes comme cadeaux pour faire la paix.

DIY brisent The Bar

Tommaso Ciampa et Johnny Gargano ont battu The Bar avec un roll up de Ciampa sur Sheamus après un blind tag.

Tommaso Ciampa s’est apparemment fait une frayeur pendant le match. Sheamus a manqué de blesser le genou du champion de NXT en tombant dessus lors d’un sommersault powerbomb depuis le coin du ring. L’arbitre a fait le signe X mais il semblerait que Ciampa n’ait rien.

Mandy Rose, prochaine challengeuse d’Asuka ?

Asuka ne veut pas entendre parler de Becky Lynch et Charlotte Flair, elle les a battu à TLC. Maintenant elle veut du nouveau challenger, elle veut savoir qui est prête pour Asuka. Arrive alors Mandy Rose.

Mandy Rose a battu Asuka avec un roll up après avoir simulé une blessure à l’oeil pour la distraire.

Lacey Evans est passée pendant le match. Elle a distrait une première fois Asuka mais ça n’a pas fonctionné.

En coulisse Charlotte Flair est interviewée à propos de Becky Lynch, arborant un bel hématome au bras gauche. Elle la qualifie d’égoïste et dit que si elle recommence elle sera arrêtée.

Ricochet a battu Eric Young par tombé avec le 450 Splash. Content d’avoir eu des nouvelles d’Eric Young en tout cas.

KofiMania is running wild!

Le main-event de cet épisode de SmackDown Live voit ainsi l’équipe de Kofi Kingston, Jeff Hardy et AJ Styles affronter celle de Daniel Bryan, Samoa Joe et Randy Orton.

Daniel Bryan explique que malgré la tentative de lui retirer le titre de champion de la WWE en le faisant entrer dans l’Elimination Chamber, il a survécu. Il a survécu parce qu’il sert une grande, celle d’éduquer et d’éclairer. Il va en effet éduquer les gens à propos de son adversaire à Fastlane, il ne va pas annoncer qui ce sera, mais qui ce ne sera pas : aucun des cinq autres participant de ce match, dit-il.

Kofi Kingston, Jeff Hardy et Daniel Bryan ont battu Daniel Bryan, Samoa Joe et Randy Orton par tombé avec le Trouble in Paradise de Kingston sur Bryan.

Shane McMahon vient annoncer à Daniel Bryan qu’il devra défendre son titre de champion de la WWE contre Kofi Kingston à Fastlane le 10 mars prochain. La KofiMania ne fait que commencer.

Les plus lus

To Top