Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 19 mars

Résumé et résultats de l’épisode de WWE RAW du 17 mars 2019.

WWE

Dans l’épisode de Monday Night RAW de ce 17 mars 2019 Brock Lesnar revient (enfin), Ronda Rousey défend son titre de championne contre Dana Brooke (si si), Seth Rollins fera (encore) face à Drew McIntyre et Kurt Angle nous annonce qui sera son dernier adversaire.

On se sent plus puissant avec un chaise dans la main

C’est Brock Lesnar qui ouvre cet épisode de Monday Night RAW. Enfin, surtout Paul Heyman parce que Brock Lesnar ne parle toujours pas. Le champion Universal et son avocat sont en tout cas très hués, tandis que seul le nom de Seth Rollins est très acclamé. Le public de Chicago est très expressif et on ne va pas s’en plaindre.

Paul Heyman fait du Paul Heyman, il a plusieurs arguments que l’on connait déjà sur la domination de Brock Lesnar et passe en revue les adversaires contre qui Brock Lesnar a eu du mal ces derniers mois selon Seth Rollins, AJ Styles, Daniel Bryan ou Finn Balor, et rappelle que malgré tout ils n’ont rien gagné.

Il parle aussi du match de Rollins qui affronte Drew McIntyre plus tard ce soir, vantant les mérites de ce dernier qui fait son entrée pour prévenir le champion Universal qu’après avoir mis hors d’action Rollins ce soir, il le remplacerait bien à WrestleMania. Ce qui fait venir Seth Rollins par surprise, ou presque tellement c’était téléphoné, attaquant McIntyre à coup de chaise dans le dos à de nombreuses reprises.

Rollins rassuré par la chaise qu’il tient dans la main tentera de se confronter un peu à Brock Lesnar, mais le champion Universal a mieux à faire et quitte le ring.

Strowman au secours de Bálor

La WWE avait annoncé un match par équipe entre le duo Bobby Lashley et Lio Rush et celui de Finn Balor qui viendrait avec un adversaire surprise. On se prend alors à rêver: Johnny Gargano qui revient seul à RAW depuis la blessure de Tommaso Ciampa ? Sami Zayn qui fait enfin son retour sur le ring ? Rien de tout ça, c’est Braun Strowman. C’était bien la peine de parler de surprise.

Braun Strowman et Finn Bálor ont battu Lio Rush et Bobby Lashley par tombé avec un Alabama Slam de Strowman sur Rush, tandis que Bobby Lashley avait lâché l’affaire et avait quitté le ring.

Finn Bálor a annoncé avant le match qu’il comptait bien remettre la main sur le titre de champion Intercontinental, on espère à WrestleMania 35.

“Tu es en retard” dit d’un air paternel l’arbitre John Cone à Ronda Rousey tenant son mari Travis Brown en main. Il lui explique aussi que pour éviter de prochains débordements de nouveaux agents de sécurité ont été embauchés expressément. On est juste un peu surpris de découvrir que ce sont les arbitres qui font la loi en coulisse. Mais Ronda Rousey s’en fout, de toutes façons.

Lors d’un nouveau “Moment of Bliss” d’Alexa Bliss Elias est venu nous annoncer qu’il viendra chanter à WrestleMania. Si ça ne se termine pas par une interruption de The Rock avec sa guitare ça aura servi à rien. En attendant c’est No Way Jose qui débarque pour l’interrompre avant un match entre les deux.

Le gênant souhait de Kurt Angle

On oublie tout ça et on passe à Kurt Angle qui après nous avoir annoncé la semaine dernière qu’il catcherait pour la dernière fois à WrestleMania 35, il nous annonce ce soir qui sera son adversaire. C’est bien c’est en deux partie, ça créé du suspense. Il va en falloir parce que la suite elle est folle. Angle nous parle d’une personne qui lui en a fait baver quand il était encore general manager de de RAW. Baron Corbin. BARON. CORBIN. A nos yeux c’est presque un heelturn, qui oserait permettre à Corbin d’avoir un match à WrestleMania ?

Il affronte ce soir Chad Gable et même si ce n’est pas une affiche à l’image de WrestleMania, on aurait tout de même préféré ça.

Kurt Angle a battu Chad Gable par soumission avec l’Ankle Lock.

Il reste encore des doutes dans nos têtes, si ça se trouve c’est un leurre le match n’aura pas lieu etc etc. L’optimisme. Mais non, Baron Corbin vient confirmer avec une petite promo dans laquelle il se réjouit d’avoir l’occasion de le battre dans son tout dernier match.

Ça aurait pu être intéressant, quand soudain Nia Jax et Tamina

Sasha Banks et Bayley sont venue pour annoncer qu’elles iront à SmackDown Live ce mardi pour répondre au défi des IIconics. Si l’on aurait pu croire qu’elles seraient leurs adversaires de WrestleMania, la WWE a visiblement mieux. Ce sont Natalya et Beth Phoenix qui viennent lancer un petit défi qui se veut d’abord amicale, avant que les championnes ne deviennent un peu trop moqueuses quant à Beth Phoenix et ses six ans de retraite. La bagarre éclate et un match commence.

Un match qui ne finira pas puisque Nia Jax et Tamina sont évidement là pour gâcher l’histoire qui aurait pu être belle. Ça va finir en triple menace à WrestleMania et on peut déjà dire au revoir à la belle affiche qui se dessinait sois nos yeux.

Ricochet a battu Jinder Mahal part tombé avec son 630 Splash. Pas que le match était si mauvais mais impossible de ne pas imaginer Vince McMahon prendre du plaisir à voir et à faire voir un indie darling comme Ricochet se faire dominer pendant une énorme partie du match.

Le rêve de Dana Brooke brisé en moins d’une minute

Le match de championnat de RAW entre Ronda Rousey et Dana Brooke commence ensuite, Brooke est interviewée avant son match en coulisse et essaye de nous convaincre qu’elle peut y arriver, que c’est l’histoire d’une underdog qui est racontée là. C’est amusant mais on voit bien trop venir la suite.

Ronda Rousey a battu Dana Brooke par soumission avec l’Armbar en moins d’une minute. Armbar qu’elle ne lache pas après que la cloche ait sonné. Elle part retrouver son mari aux abords du ring et en profite pour frapper quelques arbitre au passage. Travis Brown lui attaque un agent de sécurité.

Peut-être que cette fois on aura le montant de l’amende.

Apollo Crews a battu Baron Corbin avec un roll up. Kurt Angle est venu féliciter Crews pour sa victoire mais le public ne digère vraiment pas l’affiche d’Angle à WrestleMania 35 et chante des “We want Cena!” On se rassure en se disant que les choses peuvent encore changer d’ici là.

Batista est en (faux) direct de chez lui pour nous expliquer les raisons de ses derniers agissements contre Ric Flair et Triple H. Il dit en gros que Triple H a toujours tout fait pour le rabaisser et qu’il a toujours utilisé les gens comme faire valoir. Peu intéressant, les deux adversaire se recroiseront sûrement lors du go-home pour une dernière confrontation, en attendant c’est du pré-enregistré qui n’apporte pas grand chose.

Drew McIntyre veut Roman Reigns à WrestleMania

C’est l’heure du main-event. Drew McIntyre doit affronter Seth Rollins mais avant cela l’écossais prend le micro pour défier Roman Reigns, absent pour cet épisode, pour un match à WrestleMania 35. “T’as peut-être battu la leucémie, mais tu ne pourras pas me battre à WrestleMania”. Facile.

Drew McIntyre a battu Seth Rollins par tombé avec le Claymore Kick. Brock Lesnar a fait son entrée et est resté sous l’écran géant juste pour distraire Rollins.

Le match était bon, dommage d’utiliser cette vieille formule de la distraction par le theme song pour ennuyer Seth Rollins, on attend un peu plus que ce genre de chose dans une rivalité pour le titre majeur de la WWE, surtout sur la route vers WrestleMania.

Un épisode de Monday Night RAW dont on se plaindra pas trop quant à sa qualité, on est juste un peu embêté de voir que les deux matchs féminins de la soirée n’auront pas duré bien longtemps, l’un interrompu avant la fin tandis que l’autre n’a pas dépassé la minute.

L’inquiétude est du côté de la carte car à moins de trois semaines de WrestleMania 35, le reste des matchs risque d’être annoncé très (voire trop) rapidement. Il serait bien de créer un peu plus d’attente autour de ces matchs histoire qu’on s’y intéresse. En attendant, et ce malgré la présence de Lesnar, la star de cet épisode c’était Drew McIntyre.

Les plus lus

En haut