Interview

Kofi Kingston : « Je prie pour que la WWE se rende au Ghana un jour »

On s’est entretenu avec Kofi Kingston pour parler de la WWE et de sa relation avec l’Afrique et son pays natal le Ghana.

WWE

En pleine route vers WrestleMania 35, la WWE organise ses habituelles conférences de presse téléphoniques afin de promouvoir son show de l’année. VoxCatch a pu s’entretenir avec Kofi Kingston au sujet de ses origines ghanéennes et de la place qu’accorde la WWE au continent africain.

Tu es originaire du Ghana, tu fais parti du peu d’Africains qui ont été Superstar à la WWE, que penses-tu du manque de superstars africaines à la WWE ? Qu’est-ce que cela te fait d’être le seul catcheur à représenter le Ghana ?

Je trouve cela génial d’être la première Superstar de la WWE née en Afrique. C’est l’une de mes plus grandes fiertés. C’est vraiment cool d’être le seul. Je pense que c’est une question de temps avant que l’on ait plus de catcheurs africain dans notre roster. On a eu Justin Gabriel et Adam Rose qui étaient d’Afrique du Sud. Mais je pense que la WWE a pour but d’avoir des catcheur·ses venant du monde entier. On veut que chaque partie du globe soit représentée à la WWE. Nous avons fait un grand Try-Out en Inde il y a quelques semaines, c’était le premier. Je pense que nous devons juste plus nous implanter à travers le monde, mais ça part plutôt bien.

La WWE va rarement en Afrique. L’entreprise s’est seulement rendue en Afrique du Sud et en Égypte. Est-ce que tu penses qu’un jour tu auras l’occasion de catcher au Ghana ? 

Je l’espère vraiment. Ça serait un rêve de me rendre dans le pays dans lequel je suis né et pouvoir y performer en tant que Superstar de la WWE. Maintenant au Ghana il y a ce qu’on appel “The year of the return”. (L’année du retour, campagne de marketing organisée par le gouvernement ghanéen afin d’attirer la diaspora ghanéenne et plus particulièrement celle résidant aux Etats-Unis. Le but étant de commémorer les 400 ans de l’arrivée du premier esclave africain à Jamestown en Virginie. ) Des Ghanéens venant de partout dans le monde reviennent visiter leur pays cette année. Je n’y suis pas retourné depuis la 5ème. La dernière fois que j’y suis allé c’est parce que ma mère y est retournée pour terminer son année de travail de recherche, elle a un doctorat en anthropologie. J’y suis retourné pour un été et c’était génial. J’ai pu revoir mes tantes, mes oncles, mes grand-mères, mes cousins… J’ai une très grande famille là-bas. Donc oui il faut que j’y retourne cette année. J’espère que tout ira au mieux dans ma vie pour que je puisse mettre cela dans mes plans. Mais j’essaye de vivre au jour le jour. Je prie pour que la WWE se rende au Ghana un jour. Je garde cet espoir éveillé et je sais que la WWE fait du bon travail en essayant de s’étendre à travers le monde. On est de plus en plus grand, on a jamais été aussi présent à l’international. J’espère que l’Afrique fera parti de notre aventure.

Et à ton avis, pourquoi la WWE ne s’est-elle toujours pas rendu en Afrique après autant d’années passées à s’étendre dans d’autres continents ?

Malheureusement, c’est une question qui dépasse mes compétences. J’aurais aimé pouvoir booker les voyages de la WWE, je serai allé en Afrique tous les jours *rire*. Mais on voyage partout dans le monde et on fait tout pour rendre heureux l’univers de la WWE. J’espère qu’à l’avenir, ce sujet sera mis sur la table et sera observé avec attention. On doit attendre ensemble et voir le résultat. Mais je croise les doigts et je garde espoir.

Les plus lus

En haut