NJPW

Résultats de NJPW-ROH G1 Supercard

Résumé et résultats de NJPW-ROH G1 Supercard en direct du Madison Square Garden de New York.

NJPW

C’est le grand soir pour la NJPW et la Ring of Honor. Les deux promotions organisent l’un des plus grand shows de leur histoire commune au Madison Square Garden de New York ce samedi 6 avril, à la veille de WrestleMania 35.

Le main-event verra Jay White défendre son titre de champion IWGP Poids Lourds contre  Kazuchika Okada tandis que Jay Lethal défendra son titre de champion de la Ring of Honor contre Matt Taven et Marty Scurll dans un ladder match.

Plusieurs titres de la NJPW seront aussi en jeu comme le titre IWGP Junior Poids Lourds de Taiji Ishimori, le titre IWGP Intercontinental de Tetsuya Naito. Le titre de champion britannique de la RevPro sera défendu par Zack Sabre contre Hiroshi Tanahashi.

En ouverture de cette soirée spécial dans le pre-show de G1 Supercard, c’est un Honor Rumble qui est organisé.

Participants (dans l’ordre d’entrée) : Kenny King, Minoru Suzuki, Beer City Bruiser, SHO, Shingo Takagi, BUSHI, YOH, Shaheem Ali, Rhett Titus, LSG, Ryusuke Tagushi, Chase Owens, Rocky Romero, Brawler Milonas, Bad Luck Fale, Tracy Williams, YOSHI-HASHI, PJ Black, Jushin “Thunder” Liger, TK O’Ryan, Vinni Marseglia, Delirious, Tomohiro Ishii, Toru Yano (parti aux commentaires), Colt Cabana, Yoki Haku, The Great Muta.

Kenny King remporte le Honor Rumble.

Jushin Liger et le Great Muta étaient tous deux sur le ring pour terminer ce Rumble, mais Kenny King qui n’avait pas encore été  éliminé est apparu par surprise pour éliminer les deux catcheurs.

Jeff Cobb repart avec le tout

Dans le premier match du show, Will Ospreay affronte Jeff Cobb. Les deux catcheurs mettent respectivement en jeu leurs titres de champion NEVER Openweight et Champion TV de la Ring of Honor.

Jeff Cobb a battu Will Ospreay par tombé avec un Tour of The Island puis un Tour of The Midle pour remporter le titre de champion NEVER Openweight et conserver le titre de champion TV de la ROH.

Rush a battu Dalton Castle par tombé très rapidement.

Enervé, Castle s’attaque à ses boys après le match et quitte le ring.

Quand la soirée prend de l’Allüre

On apprend qu’en coulisse Juice Robinson, qui doit affronter Bully Ray dans un Street Fight un peu plus tard a été attaqué en coulisse.

Kelly Klein a battu Mayu Itawani par tombé avec deux K-Power drivers pour devenir championne Women of Honor.

Elle reçoit après le match la visite de Velvet Sky et Angelina Love venue la provoquer. Mandy Leon qui était aux commentaires pendant le match rejoint le ring lentement avant d’attaquer Kelly Klein avec Velvet Sky et Angelina Love. Le trio inscrit le A du symbole de l’anarchie sur le front de Kelly Klein au rouge à lèvre, avant que l’écran géant d’affiche le nom de leur clan avec ce même A, signifiant “Allüre”.

Bully Ray aurait dû affronter Juice Robinson dans le match suivant, dans un New York Street Fight. Mais ce dernier ayant été attaqué en coulisse, le match ne peut avoir lieu, en tout cas pas en un contre un. C’est Flip Gordon qui débarque à sa place pour le match qui deviendra ensuite un trois contre trois avec l’arrivée de Silas Young et Shane Taylor du coté de Ray et de Mark Haskins et de Juice Robinson finalement de nouveau sur pied avec Gordon.

Flip Gordon, Juice Robinson & Mark Haskins ont battu Bully Ray, Silas Young et Shane Taylor par tombé avec un 450 de Gordon sur Ray dans un New York Street Fight.

La victoire des Guerillas of Destiny éclipsée par un work

Le match suivant voit les titres de champions par équipe de la ROH de PCO et Brody King et ceux de la NJPW des Guerillas of Destiny remis en jeu dans un match à quatre équipe avec les Briscoes et EVIL et SANADA.

Guerillas of Destiny ont battu PCO et Brody King, EVIL et SANADA et les Briscoes pour remporter les titres de champions par équipe de la ROH et conserver les IWGP.

L’après-match reste encore un peu flou. Enzo Amore et Big Cass sont apparu au bord du ring après avoir passé la barrière du public et sont venu provoquer quelques catcheurs sur le ring avant d’être attaqué par Bully Ray et les Briscoes. Rien n’est encore sûr, mais il semble que ce soit un work.

ZSJ toujours champion

Pas facile de passer à la suite après un événement pareil. Zack Sabre Jr. remettait en jeu dans le match suivant son titre de champion britannique de la RevPro contre l’ancien champion IWGP Poids Lourds Hiroshi Tanahashi.

Zack Sabre Jr. a battu Hiroshi Tanahashi par soumission pour conserver son titre de champion britannique de la RevPro.

Bon match d’une quinzaine de minutes entre deux catcheurs qui manient la technique, comme le montre cette séquence de contres à laquelle Tanahashi met fin avec un neckbreaker et un slingblade. La fin sera basée sur la soumission et mettra évidemment ZSJ en bonne position pour gagner, faisant abandonner son adversaire pour conserver son titre.

Ibushi repart décoré

Kota Ibushi affrontait Tetsuya Naito dans le match suivant pour le titre de champion IWGP Intercontinental. Les deux catcheurs s’étaient déjà affrontés lors du tournoi New Japan Cup le mois dernier, match qui avait vu la victoire d’Ibushi.

Kota Ibushi a battu Tetsuya Naito par tombé avec le Kamigoye pour remporter le titre de champion IWGP Intercontinental.

Beau match d’une vingtaine de minutes avec une fin assez intense, dans laquelle Ibushi bloque la seconde tentative de Destino et s’envole pour la victoire avec quelques Bomaye knees et son Kamigoye devant un public bien chaud.

Matt Taven obtient enfin le titre

Le titre de champion de la Ring of Honor était en jeu ce samedi soir au Madison Square Garden dans un ladder match à trois catcheur. Le champion Jay Lethal remettait en effet en jeu son titre contre leader de Villain Entreprise Marty Scurll et Matt Taven.

Matt Taven a battu Marty Scurll et Jay Lethal pour devenir champion du monde de la Ring of Honor.

Assez bon match, tout ce qu’on pouvait attendre d’un Ladder Match produit par la ROH entre trois catcheurs de leur niveau. Matt Taven obtient enfin le titre qu’il poursuit depuis quelques temps, belle victoire.

Le Rainmaker est de retour au sommet

Dans le main-event, c’est un Kazuchika Okada qui a repris du poil de la bête depuis quelques mois qui revient après une difficile période après la perte du titre IWGP Poids Lourd et la trahison de Gedo l’année dernière. le Rainmaker est de retour et compte bien le faire sentir à Jay White.

Kazuchika Okada a battu Jay White par tombé avec un tombston et deux Rainmaker pour remporter le titre de champion IWGP Poids Lourds.

Un excellent main-event malgré un début difficile qui relève le niveau d’une soirée plombée par le streetfight qui a duré bien trop longtemps et qui n’a pas été rattrapé par le work d’Enzo Amore et Big Cass. Heureusement les quatre derniers matchs étaient bons, il aurait fallu se contenter de délivrer le spectacle sur le ring comme la NJPW et la ROH le font si bien habituellement et ne pas s’essayer à des choses qui ne leur son pas naturelles.

Quoi qu’il en soit, avec un bon recul ce premier Supercard restera sans doute dans les mémoires, essayez quand même de garder que les bons matchs si c’est votre cas.

Les plus lus

En haut