Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 22 avril

Résumé et résultats de l’épisode du 22 avril 2019 de WWE RAW.

WWE

Au programme de Monday Night RAW ce lundi soir, le nouveau roster de la brand rouge prend ses marques et se lance dans de nouvelles rivalités, Seth Rollins devrait connaitre son challenger au titre Universal tandis que Lacey Evans devrait savoir quand aura lieu son match de championnat de RAW contre Becky Lynch.

Ils viennent tous pour Seth

L’épisode commence avec Triple H, rapidement suivi par Seth Rollins. Le champion Universal est là pour se faire féliciter à nouveau de sa victoire contre Brock Lesnar à WrestleMania tandis que Triple H totalement face joue avec le public. Triple H qui nous rassure nous et Seth Rollins que ni Brock Lesnar ni Paul Heyman ne sont dans les parages, de quoi à nouveau réjouir le public.

Après un petit coup de hype autour de Money In The Bank, Triple H annonce à Seth Rollins comment vont désormais se dérouler les choses, comment sera désigné son challenger : deux matchs triple menace seront organisés ce soir, les gagnants de ces matchs s’affronteront ensuite pour désigner celui qui affrontera Seth Rollins pour son titre.

Samoa Joe fait son entrée pour se présenter au public de RAW, rapidement suivi par Rey Mysterio, puis Drew McIntyre, puis The Miz, puis Baron Corbin et enfin AJ Styles, qui sont tous là pour plaidoyer leurs causes et prouver qu’ils ont de quoi devenir le prochain challenger. Pour Seth Rollins, peu importe qui sera le vainqueur, il est prêt.

Segment classique pour ce genre de match à venir, mais tout de même assez long. Il leur aura fallu vingt minutes pour nous raconter ce qui nous attend ce soir — alors qu’on savait déjà tout.

AJ Styles et Baron Corbin en route pour l’Universal

Le premier des deux matchs triple menace a lieu tout de suite: Samoa Joe, AJ Styles et Rey Mysterio s’affrontent.

AJ Styles a battu Rey Mysterio et Samoa Joe par tombé avec le Styles Clash porté à Rey Mysterio en le faisant atterrir sur Samoa Joe. Très bon match d’une bonne vingtaine de minutes, malheureusement coupé par bien trop de publicités.

Naomi a battu Billie Kay par tombé avec une springboard sunset flip en moins de deux minutes. Quand on voit ce que font les championnes par équipe ces temps-ci on a envie de se rouler par terre de rage avec Sasha Banks et Bayley.

On perd pas son temps, on enchaine avec le deuxième match triple menace dont le vainqueur ira rejoindre AJ Styles pour désigner le challenger au titre Universal. C’est au tour de The Miz, Baron Corbin et Drew McIntyre de s’affronter.

Baron Corbin a battu The Miz et Drew McIntyre, volant le tombé de ce dernier qui venait de porter le Claymore Kick au Miz. Un autre bon match, mais on a toujours du mal à comprendre le pourquoi du push de Baron Corbin.

AJ Styles est en interview suite à la victoire de Corbin, expliquant qu’il n’a pas peur de lui, lui rappelant qu’il est non seulement deux fois champion de la WWE et le champion au règne le plus long de SmackDown. Et s’il n’a pas battu Kurt Angle, il nous explique que ce soir et à MITB, on entendra la même chose: l’annonceur qui le déclare vainqueur du match.

Sami Zayn à deux doigts du burn out

Sami Zayn arrive pour une promo, toujours similaires au précédentes où il se moque du public et de son attitude envers lui. Cette fois il ajoute qu’il s’est rendu compte qu’il était plus heureux quand il n’était plus à la WWE, nous montrant des photos de ses récents voyages où il se sentait heureux. Maintenant qu’il est de retour au travail, il se sent tout déprimé. Un sentiment sommes toutes assez banales que celui de préférer les vacances au travail.

Il termine sa promo en nous invitant tous, à nouveau, à aller en enfer. Assez fascinant ce personnage de mec qui vient au boulot tous les jours, fait semblant d’être heureux alors qu’en réalité il est à deux doigt du burn out. “Vous voyez pas que c’est un homme fatigué ? À deux doigts du break ?” On attend le craquage avec impatience, même si ce n’est pas forcément une situation amusante.

Cesaro a battu Cedric Alexander par tombé avec un uppercut.

Les Usos sont en interview pour faire savoir qu’ils sont à RAW et que la brand rouge devient le Uso Penitentiary, et ce ne sont pas les Revival, venu leur souhaiter bienvenue à leur façon qui vont changer ça.

Les Lucha House Party devaient affronter la Viking Exper… ah ben non ils ont déjà changé de nom, ce sont maintenant les Viking Raiders. C’est même plus drôle. Le match lui n’aura pas lieu, Erik et Ivar (parce qu’ils ont conservé les prénoms quand même) les ont passé à tabac.

A typical man

Becky Lynch vient sur le ring pour parler de Lacey Evans dont elle n’a pas peur. Elle dit même s’être fait un nom en frappant des blondes décolorées qui obtiennent les faveurs des dirigeants. “Tandis que Lacey Evans était en coulisses en train de faire avancer sa carrière, j’étais en train de me battre” déclare-t-elle.

Lacey Evans l’interrompt, se demandant pourquoi Becky Lynch veut toujours se battre. Peut-être que parce qu’elle est irlandaise elle laisse toujours ses émotions prendre le dessus (c’est vraiment un truc d’Irlandais ça ?), ou tout simplement parce qu’elle est un hommes tout ce qu’il y a de plus banal, “a typical man”, et qu’elle veut être le centre de l’attention.

Lacey Evans explique qu’à Money In The Bank elle donnera une leçon à Becky Lynch en remportant les deux titres, parce qu’elle le peu, conclut-elle. Visiblement le match de championnat est désormais pour les titres de RAW et SmackDown, contrairement à ce qui avait été annoncé la semaine dernière.

Becky Lynch a battu Alicia Fox par soumission avec le Disarmer. Lacey Evans est arrivée sur le ring tout de suite après le match pour attaquer la championne et lui porter par deux fois le Women’s Right.

Robert Roode a battu Ricochet par tombé avec le Glorious DDT. On n’a aucune raison quant au changement de nom de Bobby Roode — c’est sans doute la saison, mais on valide la moustache par contre.

Bray Wyatt dans un segment bien perché

On pensait passer directement au main-event mais nous voilà surpris par une vidéo au style enfantin qui interrompt le programme de RAW.

Ce qui suit est difficilement explicable si vous ne l’avez pas vu. Bray Wyatt est apparu dans un segment nommé “Firefly Fun House”, où il semble jouer un animateur de programme pour enfants dans lequel il explique qu’il a changé et payé pour ses précédents péchés et découpe à la tronçonneuse une représentation taille réelle de son ancien personnage en carton.

C’est un segment tellement perché qu’on ne sait pas quoi en penser. On espère juste que pour son retour la WWE a pensé à abandonner l’idée de lui faire faire de longues et ennuyeuses promos, plus personne ne veut revivre ça.

AJ Styles retrouvera Seth Rollins à MITB

Le main-event commence enfin. AJ Styles affronte Baron Corbin pour la place de challenger au titre de champion Universal de la WWE de Seth Rollins.

AJ Styles a battu Baron Corbin par tombé avec le Phenomenal Forearm.

AJ Styles affrontera ainsi Seth Rollins à WWE Money In The Bank 2019 le 19 mai prochain. Rollins le rejoint sur le ring pour une poignée de main bien forte pour lui faire comprendre qui est le champion. On attend le match avec impatience. Par contre rien à voir, mais AJ Styles fait ridiculement petit face à Seth Rollins, impossible de ne pas le remarquer.

Un épisode de Monday Night RAW assez acceptable qui lance bien le nouveau roster de la brand rouge et la route vers Money In The Bank le mois prochain. On connaitra par ailleurs la semaine prochaine les participants aux matchs MITB.

Les plus lus

To Top