SmackDown Live

Résultats de WWE SmackDown Live du 30 avril

Résumé et résultats de l’épisode de SmackDown Live du 30 avril 2019.

WWE

À un peu plus de deux semaines de Money In The Bank 2019, les Superstars qui participeront aux matchs pour la mallette se dévoilent et SmackDown nous présentera les siennes. Pendant ce temps Kofi Kingston a un gros différent à régler avec Kevin Owens.

Il suffisant pourtant de demander

C’est le champion de la WWE que Michael Cole accueil sur le ring. Le commentateur est là pour faire un petit bilan de ces dernières semaines, images à l’appui, et le féliciter pour sa victoire à WrestleMania et le succès rencontré depuis. Il mentionne évidemment le revers de la médaille, Kevin Owens et son heelturn de la semaine dernière.

Kingston plaide la naïveté d’avoir cru qu’il y avait du bon en Kevin Owens, et lui dit qu’il aurait pu s’il le voulait demander simplement un match de championnat qu’il aurait été ravi de lui accorder.

Kevin Owens fait son entré pour dire qu’il veut bien du match de championnat, et se justifie ses agissements par la même phrase que l’on a entendu sur la route vers WrestleMania, “Tu n’as pas ce qu’il faut pour être champion”. Xavier Woods arrive rapidement dans son dos pour l’attaquer, mais se fait mettre à terre rapidement par Owens qui s’enfuie quand Kingston le rejoint.

Becky Lynch a battu Bayley par soumission avec le Disarmer. Charlotte Flair arrive aussitôt le match terminé pour attaquer Bayley. Merci à elle d’être venue.

Aleister Black semble avoir récupéré l’ancien gimmick de Bray Wyatt. Ça fait deux semaines qu’il sort des promos d’un genre occulte dans une pièce sombre avec de la fumée. On attend plus qu’il nous demande de suivre les buses maintenant.

Déjà la fin du règne pour les Hardy Boyz

Les Hardy Boyz, que l’on avait pas vu depuis leur victoire en tant que champions par équipe de SmackDown ont une annonce à nous faire, et elle n’est pas des plus joyeuses. Jeff Hardy est arrivé en béquilles et souffre d’une blessure à la jambe et la faute est, in kayfabe, rejetée sur Lars Sullivan.

Les deux frères annoncent ainsi qu’ils vont devoir abandonner les titres de champions par équipe, Jeff Hardy expliquant qu’il va devoir s’absenter pour une longue période et se faire opérer. Mais il promet de revenir.

Assez triste de les voir enchaîner blessures sur blessures, peut-être faudrait-il penser à s’arrêter là avant de finir encore plus en miettes qu’ils ne le sont. On ne leur en voudrait absolument pas s’ils annonçaient leur retraite maintenant, pour être tout à fait franc.

Par contre Lars Sullivan lui est en pleine forme et revient à l’attaque. Il s’en prend à Matt Hardy, Jeff Hardy tente de le défendre à coups de béquille mais heureusement pour lui R-Truth qui a déjà un différent à régler avec Sullivan arrive à ce moment là pour lui prêter mains forte. Pas suffisant non plus, Truth mange une powerbomb et un Freak Accident.

À SmackDown Live, on se foule encore moins qu’à RAW pour annoncer les Superstars qui participeront aux matchs Money In The Bank. Ils sont simplement annoncés entre deux segment par les commentateurs. Finn Balor, Ali, Randy Orton et Andrade participeront ainsi au match MITB masculin. Les faces affronteront les heels plus tard dans cet épisode.

Asuka et Kairi Sane ont battu Queen Aminata and Jaylee (deux catcheuses indie) par tobé avec l’InSane Elbow de Kairi Sane sur Jayley. Les IIconics étaient à la table des commentateurs tandis que Mandy Rose et Sonya Deville regardaient le match depuis les coulisses.

L’une de ces deux dernière participera au match MITB féminin d’ailleurs, et Shane McMahon leur a demandé de choisir elles-mêmes. Sonya Deville décide de se retirer et de laisser Mandy Rose y aller. Sympa.

Des histoire de terres

On va enfin savoir pourquoi Roman Reigns a décidé de frapper Vince McMahon. Le Big Dog nous explique qu’il voulait marquer le coup pour son arrivée dans la brand bleue lors du Shake up, montrer que SmackDown est maintenant son territoire. Cela aurait pu être n’importe qui. Pas de chance pour le Chairman qui se trouver là.

Shane McMahon débarque pour lui rappeler que s’il pense que SmackDown est son territoire, la famille McMahon possède les terre, ce à quoi Reigns lui répond que c’est son père qui les possède, pas lui.

Reigns défie McMahon de venir sur le ring, mais le fils du boss a une meilleure idée : il va lui donner un match ce soir. La B-Team — qui débarque à SmackDown, le Shake up n’en finira jamais — fait son entrée pour le handicap match prévu, mais ce n’est pas tout. Elias est arbitre spécial de l’affrontement.

Roman Reigns a battu la B-Team par tombé un spear sur Curtis Axel.

Finn Balor et Mustafa Ali ont battu Randy Orton et Andrade par tombé avec le Slingblade de Balor et le 450 splash d’Ali sur Andrade.

Toutes les participantes aux matchs MITB féminin sont finalement connue: Bayley, Carmella, Ember Moon et Mandy Rose rejoignent ainsi Natalya, Alexa Bliss, Dana Brooke et Naomi à RAW.

Kevin Owens veut délivrer Kofi Kingston de son titre

Kevin Owens est sur le ring pour son KO Show, qui revient à un décor minimaliste : deux chaises et son présentateur. Le heelturn est aussi passé par-là. Il explique pour commencer que Kofi Kingston est dans une sale situation, être champion c’est trop pour lui et il compte lui débarrasser de ce sacerdoce à Money In The Bank.

Xavier Woods aurait dû être son invité ce soir, mais après l’accrochage du début de show, il y a peu de chance qu’il vienne. Kevin Owens a ainsi prévu de quoi le remplacer: une figurine le représentant. Il a même rapporté celle de Big E avec un bandage à la jambe pour plus de réalisme.

C’est Kofi Kingston lui-même qui vient rendre visite à Owens. Il arrive, retire son t-shirt et ne laisse aucun doute sur ses intentions. Owens l’a bien compris et pousse les chaises du rings pour l’accueillir. Mais après quelques coups échangés, Owens s’enfuie par le public tandis que Kingston le défie de revenir sur le ring, ce qu’il ne fera pas.

On a tendance à dire que SmackDown est meilleur que RAW, mais cette semaine c’est surtout parce qu’il est plus court que le show du lundi.

Les plus lus

To Top