Interview

Mustafa Ali : “La WWE essaye de se détacher de ses idées préconçues”

Mustafa Ali WWE

On a parlé de racisme dans le catch, du ramadan et de la victoire de Kofi Kingston avec Ali en interview.

WWE

Avant sa tournée européenne, la WWE a organisé des conférences de presse téléphoniques durant lesquelles VoxCatch a pu s’entretenir avec Ali, anciennement Mustafa Ali. Il nous a expliqué comment il combinait ramadan et catch, comment il gérait le racisme en indie ou encore comment son personnage vise à combattre les stéréotypes envers les musulmans.

Le ramadan a commencé, comment t’organises tu dans la journée pour t’entraîner et jeûner en même temps ? 

C’est une très bonne question. Le Ramadan c’est toute une technique, on jeûne du levé du soleil au coucher du soleil, on s’abstient de toute nourriture ou eau. Je dois changer tout mon emploi du temps pour m’adapter à cela. D’habitude, je me lève le matin et prends un léger petit-déjeuner. Puis je pars pour un entraînement dur à base de tractions, de séances de cardio très intenses et après je peux manger quand je veux dans la journée. Maintenant, j’y vais doucement à la salle. J’essaye de ne pas trop m’épuiser, ne pas me donner trop soif et de garder de l’énergie pour le soir quand je vais catcher.

Aujourd’hui, je suis à Louisville, Kentucky donc je vais rompre mon jeûne vers 8 h 30 du soir et le jeûne reprend vers 4 h 30 du matin. Donc quand je finis mon match, j’essaye de reprendre mes esprits, manger un peu, m’hydrater. Je pense que c’est le plus important, que je m’hydrate durant la nuit. Puis généralement après mon match j’essaye de trouver une salle où je peux faire mon cardio, faire mes tractions de manière intense. C’est très dur car je viens de finir mon match, mais j’essaye de m’hydrater durant et après mes entraînements et je prends des compléments alimentaires qui me donnent de l’énergie.

Tu as souvent dit que tu n’aimais pas ton gimmick heel sur le circuit indépendant car il était très stéréotypé et tu avais l’impression que cela incitait les gens à être racistes. As-tu déjà été confronté à un worker ou un promoteur qui a été raciste ou islamophobe envers toi ? 

Pour moi ces mots sont des mots forts. Si je fais face à ce genre de situation, j’évite de me dire : “Oh cette personne est raciste”. Généralement je vais me retrouver face à quelqu’un et je sais que lorsqu’ils disent quelque chose de déplacé, ils ne le font pas par méchanceté. Ils le disent car ils n’ont jamais eu suffisamment de connaissances pour penser autrement, ils n’ont jamais été exposés à plus de savoir. J’ai eu un promoteur pour qui j’ai travaillé sur la scène indépendante qui m’a dit “oh et après tu peux rentrer et hurler ‘Allah u Akbar’, ça va faire peur au public” mais c’est parce qu’il ne comprend pas réellement le sens de ces mots. C’est de l’ignorance car il ne sait pas. Mais moi j’essaye de prendre une minute de mon temps pour lui expliquer en lui disant “hey mec, c’est super délicat, ce sont des paroles religieuses et on ne les dit pas juste comme ça, ça a un sens particulier quand on le dit.”

J’essaye de ne pas m’énerver et d’essayer de gérer les choses par la discussion. Mais les gens ont beaucoup de stéréotypes sur tout. Ce qui est bien avec ma présence à la WWE, c’est que je peux briser ces stéréotypes. J’ai croisé beaucoup de personnes qui avaient des idées préconçues sur moi et qui ont vite changé d’avis.

Justement, tu reçois beaucoup de messages haineux sur les réseaux sociaux concernant ta religion ou tes origines. Certains s’attaquent même à ta famille. Comment gères-tu cela et est-ce que la WWE t’aide à ce sujet ? 

Mes réseaux sociaux m’appartiennent. La WWE ne se mêle généralement pas de ce qu’on poste. Mais la WWE m’a toujours soutenu dans ce que j’écrivais mais aussi en me permettant d’être le personnage que je suis sur le ring. Quand j’ai rencontré les producteurs pour leur parler de ce personnage que j’avais en tête, en leur disant que je voulais être un exemple positif, quelqu’un qui montrait la lumière aux fans, ils étaient surpris car ça n’avait jamais été fait. Ils n’avaient jamais pensé à donner à un homme comme moi, avec le nom que je porte, un personnage comme celui-ci. C’était un test pour eux car ils essayent aussi de se détacher de ces idées préconçues. Donc je suis heureux qu’ils m’aient permis de créer ce personnage.

Pour ce qui est des tweets, beaucoup pensent que je reçois une tonne de messages haineux mais finalement non. Je dois dire que 95% des messages que je reçois sont des messages de soutiens très positifs. Mais tout le monde parle du négatif parce que forcément j’y réponds. Mais quand je lis des choses si négatives, j’essaye de ne pas trop le prendre personnellement. Pour moi c’est encore une opportunité d’éduquer ces gens et c’est toujours mieux que de m’énerver. Une situation où quelqu’un va me tweeter “les gens comme toi sont irrespectueux et violents”, cette personne me dit que je suis haineux et violent mais me tweete des choses haineuses et violentes. Je n’ai jamais compris cela. Si tu es calme, tolérant et pour la paix, pourquoi tu tweetes ce genre de choses ? C’est pour cela que j’essaye de répondre avec tolérance.

Ils ont attaqué ma femme qui porte le hijab, ils ont attaqué ma religion, ils ont attaqué ma couleur de peau mais si je réponds gentiment, j’ai déjà diminué l’impact de leur négativité. Ils essayent de prouver au monde entier que nous sommes haineux et on leur montre qu’en fait, non. J’ai déjà eu des personnes m’ayant envoyé ce genre de message qui juste après m’ont présenté leurs excuses après avoir lu ma réaction. Certains vont essayer de comprendre un peu plus ma religion et vont s’excuser aussi. C’est à nous de faire en sorte de ne pas rentrer dans leur jeu.

Toi qui veut être un exemple pour ta communauté, que penses-tu du fait que la victoire de Kofi Kingston ait un sens politique ? Lui qui est le premier champion africain de la WWE et qui désormais représente, quelque part, sa communauté à travers son règne de champion. 

C’est vraiment génial. Juste après sa victoire j’avais écrit un tweet sur le pourquoi selon moi, la victoire de Kofi était importante. Combien d’enfants se reconnaissent en Kofi Kingston ? Des milliers. Beaucoup de gens se voient en Kofi Kingston et c’est ça qui est géniale, ils arrivent à se voir à travers lui. Les gens se sentent représentés et ont l’impression d’être sur le ring avec toi. Les gens te regardent et se disent “ça pourrait être moi”. Et Kofi n’a pas juste gagné, il a gagné à WrestleMania, plus grand évènement du catch, ancré dans la pop culture. Le monde entier le regardait et il a pu représenter les personnes qui sont comme lui. Les personnes qui lui ressemblent. Des personnes qui ont un nom comme le sien. Enfin, toutes ces personnes qui dans la vie de tous les jours se voient fermer des portes ont pu en voir une autre s’ouvrir en voyant ce qu’a accompli Kofi.

Je peux seulement prier et espérer pour qu’un jour j’accomplisse la même chose que lui. Et pas seulement pour ma communauté, sinon pour le monde entier. Je veux montrer qu’aucune étiquette ne peut nous définir. Personne ne peut nous définir, à part nous-mêmes. Et la victoire de Kofi signifie cela. Je pense que c’est surtout une bonne chose pour les enfants qui nous regardent car, toute leur vie, ils auront ce moment historique en tête.

Ali prendra part ce dimanche soir lors de WWE Money In The Bank 2019 au match MITB masculin.

Les plus lus

En haut