NJPW

NJPW Dominion 6.9 : Des nouveaux champions, Will Ospreay sur un nuage et un G1 qui se prépare

Retour sur NJPW Dominion 6.9 à Osaka ce dimanche, un show qui met la NJPW sur la route estivale et prépare déjà son G1 Climax.

NJPW

La NJPW ne prend pas de repos, quelques jours après avoir terminé son tournoi Best of The Super Juniors avec la victoire de Will Opsreay et le sacre de Jon Moxley en tant que champion IWGP États-Unis, Dominion avait lieu ce dimanche et n’a pas manqué de surprises.

NJPW Dominion a fait office de rampe de lancement pour l’été de la promotion japonaise et pour le G1 Climax de cette année avec l’apparition aux côté d’un Shibata de retour, de KENTA, pas vu depuis son départ de la WWE en février dernier — il devait être au Tournament of Death de la GCW le 1er juin dernier, mais n’y est finalement pas allé — qui participera au tournoi de cet été tout comme Jon Moxley et Shingo Takagi.

Jericho a maintenant Tanahashi dans le viseur

Préparation pour cet été aussi au terme du match entre Chris Jericho et Kazuchika Okada, et surtout le futur adversaire de Jericho, Hiroshi Tanahashi.

Okada défendait ainsi son titre de champion IWGP Poids Lourds face à Jericho dans un match construit sur le jeu de mot “Rainmaker vs Painmaker”, et où au final Okada aura peiné à placer le Rainmaker et où la douleur du Painmaker, Okada l’a ressenti après le match quand après avoir perdu sur un rana pin qui fait tomber un plat à un match qui n’avait pas vraiment décollé, Chris Jericho attaque furieux son adversaire à coups de chaise et d’un Judas Effect avant que Tanahashi qui assistait depuis le début à ce passage à tabac ne se décide à agir pour défendre le champion.

S’il en a visiblement déjà terminé avec Kazuchika Okada, Chris Jericho a maintenant une autre grande figure de la NJPW dans le viseur. Un final que le public n’a si l’on en croit les huées pas beaucoup apprécié.

Quatre titres Intercontinental pour Naito, quatre cervicales en moins pour Ibushi

Kota Ibushi n’hésite jamais à se mettre en danger pour divertir. Peut-être parfois trop comme on a pu le voir ce dimanche. Celui-ci défendait son titre de champion IWGP Intercontinental contre Tetsuya Naito dans un match à la hauteur des attentes mais au terme duquel on toujours a du mal à comprendre comment Ibushi s’en sort au moins suffisamment pour pouvoir le terminer.

Alors que les deux adversaires sont sur le bord du ring Tetsuya Naito porte en effet une german suplex à Ibushi dont la tête tombe sur le bord du ring et le reste du corps part à l’extérieur du ring. Pas très beau à voir, surtout quand Ibushi tombe une nouvelle fois sur la tête après un poison rana quelques secondes plus tard.

Pas de quoi pourtant empêcher Kota Ibushi de poursuivre sa défense de titre, se relevant d’un Destino, en bloquant un second, mais ne parvenant pas à aller jusqu’au Kamigoye pour s’assurer de rester champion Intercontinental.

Tetsuya Naito veut ce quatrième titre dans son palmarès et prend le dessus, enchainant les nearfalls avec des DDT, swinging reverse DDT, le Valentia avant qu’un second Destino viennent sonner la fin du match avec sa victoire.

Tetsuya Naito s’offre ainsi un quatrième titre de champion IWGP Intercontinental, reprenant le titre à Ibushi qu’il avait perdu à G1 Supercard au Madison Square Garden en avril dernier.

Will Ospreay sur un très haut nuage

Will Opsreay est sur un nuage. Comme d’habitude répondrez-vous, mais après une seconde victoire au tournoi Best of the Super Juniors et ce match, le voilà bien haut. Celui qui a décidé de s’installer durablement au japon et mettre le circuit britannique entre parenthèse concourrait pour un troisième titre de champion IWGP Junior Poids Lourds face à Dragon Lee.

Clairement le match du show et un candidat au match de l’année évident. Entre une rapidité d’exécution à vous en faire lever de votre canapé, des moves toujours bien placés et une alchimie tellement palpable entre les deux catcheurs, cela devient indécent. L’échelle des notes de Meltzer va encore être chamboulée.

Ospreay s’en sort vainqueur en se sortant d’abord de la Desnucadora, puis en portant la Hidden Blade avant d’enchainer proprement un top rope Oscutter et le Storm Breaker.

Le britannique repart avec ce troisième titre de champion IWGP Junior Poids Lourds, et le respect de Dragon Lee qui lui lève le bras après le match et le salue. Première défense de titre prévue en Australie à Souther ShowDown le 29 juin contre Robbie Eagle, Ospreay l’ayant défié juste après ce match.

Ishii décroche le NEVER, les Guerrillas of Destiny conservent et Moxley vise le G1

Le titre NEVER Openweight de Taichi était aussi en jeu ce dimanche. Le champion affrontait Tomohiro Ishii dans le premier match de championnat de cette soirée. Un match qui aura mis du temps à décoller, mais un ref bump — qui n’aura pas beaucoup servi — plus tard où Taichi envoie l’arbitre dans Ishii et le match passe la seconde. Tomohiro Ishii repart vainqueur avec un Vertical Brainbuster après avoir bloqué le Black Mephisto, et le voilà désormais cinq fois champion NEVER Openweight.

Ils sont cinq fois champions IWGP par équipe depuis février dernier, et champions par équipe de la Ring of Honor depuis G1 Supercard et défendaient ici les titres japonais contre EVIL et SANADA dans un match assez classique malgré sa place sur la carte, où après avoir évité le Magic Killer de ses adversaires, Tama Tonga gagne sur un un cradle la main dans le sac.

On notera aussi la victoire de Jon Moxley sur Shota Umino, sans surprise mais dans un match assez court, moins de cinq minutes, dans le premier match de la soirée. Plus une démonstration de force qu’autre chose, et sans doute aussi une manière d’annoncer ensuite qu’il comptait bien participer au tournoi G1 Climax cette année.

Résultats de NJPW Dominion 6.9

  • Jon Moxley a battu Shota Umino par tombé avec le Death Rider.
  • Shingo Takagi a battu Satoshi Kojima par tombé avec le Last of the Dragon.
  • Jushin Liger et YOSHI-HASHI ont battu Minoru Suzuki et Zack Sabre, Jr. avec un cradle de YOSHI-HASHI sur ZSJ.
  • Hiroshi Tanahashi, Juice Robinson, et Ryusuke Taguchi ont battu Chase Owens, “Switchblade” Jay White, et Taiji Ishimori avec un Final Cut de Tanahashi sur sur Chase Owens.
  • Match pour le titre de champion NEVER Openweight  : Tomohiro Ishii a battu Taichi (c) avec un Vertical Brainbuster.
  • Match pour les titres de champion IWGP par équipe : Guerrillas of Destiny (c) ont battu EVIL et SANADA avec un cradle.
  • Match pour le titre de champion IWGP Junior Poids Lourds : Will Ospreay a battu Dragon Lee (c) avec le Storm Breaker.
  • Match pour le titre de champion IWGP Intercontinental : Tetsuya Naito a battu Kota Ibushi (c) avec le Destino.
  • Match pour le titre de champion IWGP Poids Lourds : Kazuchika Okada (c) a battu Chris Jericho par tombé avec un rana pin.

Les plus lus

En haut