SmackDown Live

Résultats de WWE SmackDown Live du 18 juin

Résumé et résultats de l’épisode de WWE SmackDown Live du 18 juin, dernier avan WWE Stomping Ground.

WWE

Dernière ligne droite avant WWE Stomping Grounds dans cet épisode de SmackDown Live pour le champion Kofi Kingston qui retrouvera à nouveau Dolph Ziggler qui du coup rejoue la même promo, et Bayley qui défendra son titre contre Alexa Bliss qui semble ne pas avoir oublié le comportement de la championne à l’époque de NXT.

New Day, Old Ziggler

Ce sont le New Day qui ouvrent cet épisode. En attendant que Kingston aille défendre son titre contre Ziggler dimanche, c’est Xavier Woods qui doit aller au charbon ce soir. Ziggler les rejoint ensuite et nous refait la même promo que ces dernières semaines où il explique que Kingston ne devrait pas être champion et qu’il ne serait rien sans les New Day, le menaçant de lui prendre le titre dimanche et que la cage ne va pas l’aider.

Kingston lui rapelle que son aventure a débuté à Elimination Chamber et que les cages ne lui font pas vraiment peur, il repartira champion peu importe la manière dont il doit gagner. Il lui dit par contre qu’il devrait se méfier de ce soir, Xavier Woods a apparemment envie de le mettre à nouveau KO.

Ziggler répond qu’après ce soir Xavier Woods ne sera plus en mesure de venir l’aider. Qu’une fois dans la cage dimanche, toute cette positivité et tout ce qu’il prétend être aura disparu. Il termine avec ce qui est apparemment sa nouvelle catchphrase, “It should be me”, “ça devrait être moi”.

Dolph Ziggler a aussi à nouveau le drapeau américain cousu sur les fesses, et il est légitime de se demander: à quel moment tu crois que c’est une bonne idée de le mettre là ? N’ayons pas peur de poser les bonnes questions. Le match contre Xavier Woods démarre ensuite.

Dolph Ziggler a battu Xavier Woods par tombé avec un superkick.

Pour une raison qu’on n’a pas Baron Corbin a un bureau, dans lequel il fait défiler une poignée de catcheurs pour choisir son arbitre invité. Matt Hardy en sort et croise Shelton Benjamin qui attend son tour, l’appellant “Señor Benjamin”. Rien que pour la vanne ce segment valait le coup.

Un délicieux Moment of Bliss

C’est pas souvent qu’on peut le dire alors profitons-en: ce Moment of Bliss était très bien. L’invitée était Bayley, qui affrontera Alexa Bliss ce dimanche pour défendre son titre de championne de SmackDown, un bon pretexte donc pour les faire se confronter une dernière fois. Nikki Cross est là elle aussi, et Bayley tente de lui expliquer qu’elle n’a rien contre elle.

Mais le plus important dans ce segment c’est l’échange entre Bayley et Alexa Bliss qui revient sur leur période à NXT. Alexa Bliss lui rappelle à quel point elle a été mauvaise avec elle, et que seule Charlotte Flair était bienveillante envers elle. Bayley lui répond qu’elle s’imagine encore des choses, et qu’elle se prend pour une princesse, ce à quoi Bliss lui répond qu’elle est simplement meilleure. Bliss se moque aussi du comportement de Bayley et lui dit que son apogée était NXT, qu’aujourd’hui c’est terminé.

Les deux catcheuses finissent par se battre, Nikki Cross hésite un instant mais finit par défendre Alexa Bliss qui en profite ensuite pour attaquer Bayley.

Ce n’est pas forcement le propos de la promo qui la rend bien mais on a senti les deux catcheuses assez à l’aise dans cet échange, c’était assez plaisant à voir et ça hype bien le match de dimanche.

Apollo Crews approche Zelina Vega en expliquant qu’il voudrait affronter Andrade, mais celle-ci pense qu’il vient juste flirter. Andrade arrive soudainement — tellement rapidement qu’on aurait pu croire que c’était Aleister Black dans un premier temps — pour le passer à tabac très brutalement. Pendant ce temps, Gable prend des notes.

Heavy champions ?

Les Heavy Machinery affronteront Daniel Bryan et Erick Rowan pour les titres par équipe dimanche à WWE Stomping Ground. En attentant ce soir, ils affrontent la B-Team.

Heavy Machinery ont battu The B-Team par tombé avec le Compactor sur Curtis Axel.

Après le match Seth Rollins est arrivé pour attaquer la B-Team, toujours à coups de chaise. Shelton Benjamin a intérêt de se cacher, ça craint pour lui.

Sami Zayn et Kevin Owens se plaignent du comportement de Seth Rollins qui se permet de venir attaquer la B-Team. Pour eux Rollins et Kingston sont de mauvaises personnes et Shane McMahon ne devrait pas laisser les mauvaises personnes agir de la sorte, à moins d’être lui même une mauvaise personne.

McMahon n’aime pas tellement l’insinuation qu’ils viennent de faire et les booke dans un match par équipe contre Rollins et Kingston, un 2 out of 3 falls match par équipe, même.

Shoot Miz

Shane McMahon, Drew McIntyre et Elias sont sur le ring pour parler du match de McIntyre dimanche à Stomping Ground. The Miz les interrompt pour remontrer à tout le monde la manière dont ils se sont fait maitriser, particulièrement Shane, par Roman Reigns tout seul.

Le Miz reproche ensuite le favoritisme dont fait preuve Shane McMahon envers ses amis, alors qu’il avait fait de SmackDown Live la “terre des opportunité” (aaah, la bonne époque). Mais le Miz assume sa faute, explique que tout est parti de lui quand il s’est pour la première fois de sa carrière blessé dans la finale de la coupe du monde à Crown Jewel, et que Shane McMahon a pris sa place pour devenir “Best in the World”. Maintenant le Miz promet de mettre lui-même fin à tout ça.

Shane McMahon propose un match par équipe entre d’un côté Drew McIntyre et Elias, et de l’autre le Miz et un partenaire de son choix qui devra trouver dans les dix secondes. Il a de la chance, R-Truth passait par là. Awesome Truth est de retour! Le match devient subitement un match à élimination par contre. La magie.

Les AOP sont vivants. Les Kabuki Warriors aussi, et elles auront le droit à un match contre les championnes par équipe de la WWE à Tokyo la semaine prochaine contre les IIconics. Si elles remportent ce match, elles auront un match de championnat.

Drew McIntyre et Elias ont battu le Miz et R-Truth par tombé avec le Claymore Kick de McIntyre sur le Miz.

R-Truth avait été éliminé en premier et plusieurs catcheurs de 205 Live sont partis à sa poursuite pour tenter de s’emparer du titre 24/7. Si on avait dit à ces types pendant le Cruiserweight Classic qu’ils finiraient à SmackDown en train de poursuivre R-Truth, seraient-ils tous restés ?

Nouvel accrochage entre Ember Moon et le duo Mandy Rose et Sonya Deville. Une histoire de donuts visiblement.

R-Truth est en fuite, il cherche après Carmella qui semble être déjà prête. Une voiture s’approche et un arbitre en sort. Pas de chance pour Truth, Carmella était en fait Drake Maverick bien déguisé et celui-ci réussi enfin à s’emparer du titre 24/7 pour la première fois.

Simplement deux tombés

Dans le main-event donc, Sami Zayn et Kevin Owens affrontent dans un match par équipe 2 out of 3 falls les champions Seth Rollins et Kofi Kingston. La WWE aime les 2 out of 3 falls cette semaine, on en a déjà eu un à RAW la veille.

Kofi Kingston remporte rapidement le premier tombé avec un Trouble in Paradise sur Sami Zayn.

Kofi Kingston et Seth Rollins ont battu Kevin Owens et Sami Zayn par tombé avec un Curb Stomp de Rollins sur Owens.

Il n’aura ainsi fallu que deux tombé pour que l’équipe des faces puisse remporter le match. Le show se termine là-dessus, rien de plus. On a juste vu Paul Heyman regarder le match histoire de laisser un peu planer la menace Lesnar sur les deux champions.

Les plus lus

To Top