Ring of Honor

ROH Best in The World 2019 : Eli Drake à l’honneur, Flip Gordon est un vilain et Matt Taven reste au sommet

Résumé et résultats de ROH Best in the World 2019.

ROH

Best In The World 2019 est le premier grand événement de la ROH depuis le G1 Supercard au Madison Square Garden en avril dernier et cette fois, malheureusement pour la promotion, aucune personnalité de la NJPW n’est présente sur la carte et si ce sans doute pas l’unique raison, cette absence n’aide pas à remplir la salle que l’on jugeait à peine 1/3 pleine. Dur.

Pas de NJPW mais la ROH pouvait compter sur ses catcheurs et catcheuse, en plus de certaines stars de la NWA et du CMLL. De quoi proposer quand même un minimum de spectacle.

Castle toujours après RUSH, Allüre a un problème nommé Maria Manic

Dans le pre-show le toujours invaincu à la ROH RUSH affrontait Flip Gordon qui malgré cette défaite aura une autre occasion de se faire remarquer plus tard dans la soirée. RUSH qui après leur dernier affrontement à G1 Supercard est toujours dans le viseur de Dalton Castle qui lui affrontait Dragon Lee dans le match suivant et qui en a profité, après avoir porté son Bangarang pour envoyer un petit message à RUSH en portant à Lee le Bull’s Horns, finisher de RUSH avant sa victoire.

Allüre était de la partie ce vendredi soir, Angelina Love et Mandy Leon affrontant Kelly Klein et Jenny Rose. Un match remporté par les heels en distrayant l’arbitre pendant que Mandy Leon frappait Kelly Klein à coup de chaussure avant de permettre à Angelina Love de porter son Botox Injection kick.

Après le match c’est Maria Manic, annoncée par une vidéo jouée sur l’écran géant avec une vidéo où une personne détruit un jouet et où le surnom de “Man Eater” apparait, qui débarque et s’en prend au groupe Allüre avant de décimer une partie de la sécurité.

Eli Drake rejoint Nick Aldis

L’une des questions de la soirée concernant le remplaçant de Colt Cabana aux côtés de Nick Aldis pour affronter les Briscoes. Aldis faisait une promo en début de show, interrompue par James Storm… qui n’est pas le partenaire, il a quelques soucis avec Aldis et Cabana apparemment. Non, le partenaire c’est l’ancien catcheur d’Impact Wrestling récemment signé par la NWA Eli Drake qui obtient une plutôt bonne réaction du public. Son but comme il l’annonce: retourner la NWA.

En attendant c’est face aux indéboulonnables Briscoe Brothers que Drake et Aldis se retrouvent, et le match ne s’est absolument pas terminé comme on pouvait s’y attendre. Alors que la tension était présente, Mark Briscoe porte une Cactus Jack elbow et le match se termine en double décompte à l’extérieur.

L’action ne s’arrête pourtant pas là. Jay Briscoe et Eli Drake se battent, leurs partenaires se joignent à l’affrontement et lors que les Briscoes sont prêts à faire passer Aldis à travers une table, c’est sa “garde du corps” Kamille (ex-Kamilla Kaine) qui débarque pour porter un spear à Jay Briscoe. Mais quand la sécurité arrive, elle sort simplement Kamille et permet aux Briscoes de réussir à faire passer Aldis à travers la table.

Flip is Villain

Marty Scurll viendra aider Nick Aldis à quitter le ring tout de suite après, histoire de sans doute laisser imaginer que lui sera le nouveau membre de la Villain Entreprise.

Parce que c’était la seconde question de la soirée: qui rejoint le groupe de Marty Scurll, Brody King et PCO ? Réponse qu’on aurait après le match remporté contre Lifeblood (PJ Black, Mark Haskins et Tracy Williams) pour conserver les titres de champion 6-Man de la Ring of Honor.

Alors que les Soldiers of Savagery attaquaient Lifeblood, Bandido leur est venu en aide mais s’est rapidement fait stopper par Bully Ray, suivi par Flip Gordon et un kendo stick pour ejecter ce dernier du ring. Lifeblood, bien sympa qu’ils sont, ont proposé à Gordon les rejoindre dans leur clan mais visiblement il y a un tout autre projet pour lui qu’annonce Marty Scurll : la place de quatrième membre de Villain Entreprise.

Flip Gordon, officiellement membre de Villain Entreprise termine ce moment en portant un 450 Splash à Tracy Williams sur une table, histoire de sceller un heelturn que le public a bien apprécié.

Pour ce qui est des autres championnats aucun nouveau champion non plus: Matt Taven aura conservé son titre de champion du monde de la ROH face à Jeff Cobb tandis que Shane Taylor a battu Bandido pour conserver le titre de champion TV.

On notera par contre le “Pure Rules” match entre Silas Young et Jonathan Gresham, un match avec des règles un peu plus strictes et plus tournée vers un style de catch très technique dans lequel les deux catcheurs n’avaient par exemple droit qu’à trois rope break, pas de poings fermés, un compte de 20 au sol et surtout pas de low-blow. C’est à souligner car c’est un peu la raison de ce match puisque lors de leur dernier affrontement Silas Young a porté un low-blow à Gresham mais assure avoir gagné selon les règles, avec un petit paquet.

Jonathan Gresham aura en tout cas été assez malin pour remporter ce match puisqu’après s’être retrouvé à l’extérieur, il tire la jupe du ring sur le mat pour occuper l’arbitre Todd Sinclair à la remettre, tandis que Gresham lui peut porter à Silas Young… un low-blow. Young qui ayant épuisé ses trois rope break, ne peut plus en profiter dans l’octopus qui suivra et devra abandonner. Un match assez sympathique avec un final qui était quand même bien pensé.

Résultats complet de ROH Best In The World

  • Rush a battu Flip Gordon
  • Dalton Castle a battu Dragon Lee
  • The Allure a battu Kelly Klein & Jenny Rose
  • Kenny King a battu Jay Lethal pour remporter une victoire dans leur Best-of-Three series (1-1)
  • Jonathan Gresham a battu Silas Young dans un Pure Rules match
  • Nick Aldis et Eli Drake et les Briscoe Brothes s’est terminé en double-décompte à l’éxterieur
  • Match pour le titre de champion TV : Shane Taylor (c) a battu Bandido
  • Match pour les titres de champion 6-Man : Villain Enterprises (c) a battu Lifeblood & PJ Black
  • Match pour le titre de champion de la ROH : Matt Taven (c) a battu Jeff Cobb

Les plus lus

En haut