SmackDown Live

Résultats de WWE SmackDown Live du 9 juillet

Résumé et résultats de l’épisode de SmackDown Live du 9 juillet 2019.

WWE

Au programme de WWE SmackDown Live ce mardi soir, Kevin Owens et Dolph Ziggler s’affrontent, Nakamura se rapproche du titre Intercontinental et Aleister Black saura enfin qui sera son adversaire.

La Pipebomb Canadienne

L’épisode de ce mardi soir débute avec Kevin Owens interrompant l’interview de Dolph Ziggler sur le parking de l’arena à coup de klaxon. Une dispute et une bagarre éclate, plusieurs Superstars interviennent pour les séparer et Shane McMahon débarque pour faire entrer Ziggler et demande à Owens de partir.

Mais si vous croyiez qu’Owens allait en rester là, vous ne le connaissez pas encore. Le canadien débarque dans l’arena micro en main et lache une promo énervée contre Shane McMahon et sa famille, se plaignant du fait qu’il squatte l’antenne aux dépends d’autres Superstars, citant Apollo Crews, Liv Morgan ou Buddy Murphy entre autres, tandis que McMahon essaye de le faire taire en faisant couper tous les micros qu’il utilise.

Un classique dans lequel la WWE utilise à nouveau les reproches qui lui sont faits par les fans comme éléments de storyline, mais qui fonctionne évidemment quand on s’en prend aux McMahon, le public adore. On repart donc sur du Shane McMahon contre Kevin Owens ? C’est pas ce qu’il y a de plus original mais le sujet est quand même intéressant.

Finn Balor et Shinsuke Nakamura s’affrontent dans le premier match de cette soirée. Nakamura semble être le prochain challenger de Bálor pour le titre Intercontinental. C’est par ailleurs la première fois qu’ils s’affrontent depuis 2016 et leur rivalité à NXT.

Shinsuke Nakamura a battu Finn Balor par tombé avec le Kinshasa. Même si ça n’a pas été annoncé, on imagine qu’il aura le droit à un match de championnat dimanche, maintenant.

Shane McMahon (encore lui, oui) annonce à Dolph Ziggler qu’il aura toujours le droit au main-event ce soir, et qu’il y affrontera Roman Reigns à la place de Kevin Owens, et que lui, Elias et Drew McIntyre seront à ses côtés pour le soutenir. McIntyre fait donc comme s’il ne s’était jamais rien passé avec Ziggler ? Certes.

Bayley se voit en Nikki Cross

Bayley et Nikki Cross signent le contrat du match de championnat pour Extreme Rules. Pour rappel, Nikki Cross a gagné le droit de participer avec Alexa Bliss au match pour le titre de championne de SmackDown qui devient un handicap match à deux contre une. Alexa Bliss, souffrante, est toujours absente ce mardi soir.

Bayley explique à Nikki Cross qu’elles ont un point commun: elles étaient toutes les deux considérés comme de futurs stars une fois arrivée à la WWE et se sont laissé berner par tout le monde. La championne ajoute que si elle et Alexa perdent dimanche, Alexa rejettera la faute sur Nikki Cross.

Mais Nikki Cross ne veut rien savoir et croit dur comme fer à son amitié avec Alexa Bliss. Elle dit que cette dernière lui a promis qu’elles seraient “co-championnes” si elles venaient à gagner dimanche.

Nikki Cross affronte Carmella dans le match suivant, et elle veut que Bayley regarde attentivement le match histoire sans doute de lui montrer ce qui l’attend dimanche.

Nikki Cross a battu Carmella par tombé avec un spinning neck breaker.

Paige et les Kabuki Warriors approchent les IIconics et viennent demander comme prévu après leur victoire à Tokyo le match de championnat promis. Peyton Royce lui répond que ce ne sera pas possible, Billie Kay souffre de la vache-folle-grippe-aviaire. Votre serviteur étant souffrant lui aussi, le soutien est total.

Paige elle, préfère lui mettre une baffe et lui promet qu’elles gagneront les titres de championnes par équipe de la WWE qu’il faudrait en effet faire bouger un peu parce que pour l’instant c’est pas fou.

New Day, rois de la blague

Les New Day Big E et Xavier Woods viennent discuter de leur match de championnat dimanche contre les champions par équipe Daniel Bryan et Erick Rowan, expliquant que leurs expérience en tant qu’anciens champions pourra peser dimanche.

Daniel Bryan et Erick Rowan débarquent, et ressortent la classique: “Les New Day sont une blague et personne ne les prend au sérieux en tant que champions”. Xavier Woods n’a rien d’autre à répondre qu’il s’étonne de voir Erick Rowan prendre des ordres de Bray Wyatt, de Luke Harper et maintenant de Daniel Bryan, se demander qui peut bien être son père, “who’s your daddy”. C’est idiot mais c’est drôle, sauf pour Rowan qui ne rigole pas avec les papas.

Pour Bryan les New Day sont de bons athlètes, mais que tout ce qu’ils savent faire c’est des blagues, et que les New Day devenant champion serait la pire chose imaginable… avant de se corriger et de mentionner Heavy Machinery comme la pire chose imaginable. Et quand on parle du loup, les voilà qui débarquent pour se moquer de Bryan avan le match qui opposera ensuite Daniel Bryan, Otis et Xavier Woods.

Otis a battu Daniel Bryan et Xavier Woods par tombé avec un pop up slam sur Woods.

Alors que’Aleister Black est interviewé, son adversaire tant attendu se montre enfin: il s’agit de Cesaro. Les deux catcheurs s’affronteront à Extreme Rules dimanche et Black est très content.

En interview, après un passage de Paul Heyman sans un mot, Kofi Kingston se dit que s’il bat Samoa Joe, il deviendra le plus grand champion de la WWE de tous les temps.

Kevin Owens ne lache rien

C’est l’heure du main-event entre Dolph Ziggler et Roman Reigns qui remplace ainsi Kevin Owens. Shane McMahon, Elias et Drew McIntyre viennent à la table des commentateurs pour assister au match.

Alors que Roman Reigns venait de porter un Superman Punch à Ziggler, McIntyre le retire du ring pour le sauver de la suite — ils vont vraiment faire comme s’il n’y avait jamais eu aucun soucis entre Ziggler et McIntyre donc — alors Reigns saute sur le groupe de heels à l’extérieur du ring.

Shane McMahon monte sur le ring pour distraire Roman Reigns, permettant à Dolph Ziggler de porter un Superkick à son adversaire et de tenter le Zig Zag, mais sans effet. Pendant ce temps Kevin Owens débarque sur le ring et porte un Stunner à Shane McMahon.

Roman Reigns a battu Dolph Ziggler par tombé avec un spear.

Le show se termine rapidement sur la victoire de Roman Reigns, sans doute à court de temps.

Un bon épisode go-home avec un beau début qui lance définitivement Kevin Owens dans une nouvelle mission, même si on regrette l’absence de Samoa Joe à nouveau et celle d’Alexa Bliss, indépendante de sa volonté certes.

Les plus lus

To Top