Preview

Carte finale de WWE Extreme Rules 2019

Preview et analyse de la carte de WWE Extreme Rules 2019.

WWE

Pour le 14 juillet la WWE ne vous prévoit certainement pas un feu d’artifice de catch tout au long de la soirée mais une carte tout de même bien remplie pour Extreme Rules 2019.

Pas moins de dix matchs composent la carte de WWE Extreme Rules et si sept d’entre eux sont des matchs de championnat les autres n’en sont pas moins importants. On retrouve par exemple, après des semaines où il s’est planqué dans un endroit sombre à attendre que quelqu’un vienne frapper à sa porte, le premier adversaire d’Aleister Black à SmackDown qui n’est autre que Cesaro. Moins intéressant parce qu’on ne sait toujours pas pourquoi ces deux là ont des soucis, ce sont Braun Strowman et Bobby Lashley qui remettent le couvert pour un Last Man Standing.

Le Deadman et son Big Dog

Le match sans enjeu le plus intéressant de la soirée pourrait même en être le main-event: l’Undertaker remonte sur le ring après Super ShowDown pour s’allier à Roman Reigns et affronter l’équipe de Shane McMahon et Drew McIntyre.

La rivalité dure depuis bien longtemps déjà, depuis avril précisément, quand Roman Reigns qui venait de faire son arrivée à SmackDown — quand ça avait de l’importance, la Wild Card Rule étant passée par là depuis — avait attaqué Vince McMahon et s’était attiré les foudres de Shane McMahon.

Depuis Shane McMahon a déjà battu Roman Reigns (à Super ShowDown) qui lui a battu Drew McIntyre (à Stomping Grounds). Pas question d’en rester là, et c’est là qu’entre en scène le Deadman qui sans que l’on sache pourquoi vient prêter main forte à Roman Reigns dans un No Holds Barred. On espère que cela sonnera la fin de la la rivalité mais on se demande surtout si ce n’est pas pour préparer l’Undertaker à son match de SummerSlam, les rumeurs annonçant sa présence lors de l’événement estival.

Histoire de couples

L’autre histoire qui dure depuis bien trop longtemps, c’est celle de Baron Corbin. Celui-ci se retrouvera à nouveau dans un match de championnat avec une chance de décrocher le titre Universal de Seth Rollins, mais dans une configuration totalement différente cette fois puisqu’il fera équipe avec Lacey Evans qui elle court toujours après le titre de championne de RAW de Becky Lynch.

C’est donc un match par équipes mixtes qui se jouera dimanche, un match “Extreme Rules” qui permettra sans doute et on l’espère au moins de voir un homme face à une femme sans que cette dernière ne doivent retourner au bord du ring quand les hommes sont sur le ring. Le match à élimination de l’autre jour face à Andrade et Zelina Vega où Becky Lynch a du sortir parce qu’elle avait éliminé Vega était totalement lunaire, il n’y a pas d’autres qualificatif.

Ici aussi on espère que ce sera la fin de la rivalité, histoire qu’à SummerSlam les challengers de Seth Rollins et Becky Lynch en vaillent la peine. Si Brock Lesnar n’a pas cashé sa mallette avant, bien sûr.

Kofi Kingston, grand champion peut devenir encore plus grand

Kofi Kingston lui a un nouveau challenger et il est de taille, puisqu’il s’agit de Samoa Joe. Après avoir perdu son titre de champion des États-Unis contre Ricochet, le samoan n’a même pas cherché à le récupérer et est allé vers le titre de champion de la WWE. Ce ne serait pas du catch on appellerait ça du culot, mais du grand. Sauf que là c’est juste du booking à la petite semaine.

Pour les deux catcheurs il y a de l’enjeu. Kofi Kingston qui est déjà avec son règne l’un des champions de la WWE les plus intéressant de ces dernières années a des chances de gagner du gallon en battant Samoa Joe, tandis que ce dernier a enfin une chance de prouver qu’il n’est pas venu chez les McMahon pour collectionner les titres secondaires, et il serait bien temps.

Evidemment, Brock Lesnar peut venir ici aussi gâcher la fête.

En attendant Charlotte Flair…

Alexa Bliss aura une deuxième chance de prendre le titre de championne de SmackDown à Bayley, mais elle ne le fera pas seule cette fois puisque le match sera un 2 contre 1 avec Nikki Cross qui vient prêter main forte et cette fois de manière légale à Alexa Bliss. Le 2 contre 1 aurait par ailleurs été décidé parce qu’Alexa Bliss est souffrante depuis quelques semaine, une vilaine sinusite rapportent les rumeurs.

À Stomping Grounds Nikki Cross a fait perdre le match de championnat involontairement à Alexa Bliss, mais cette dernière n’a pas semblé lui en vouloir un instant. De quoi réconforter Nikki Cross dans l’idée qu’elles sont vraiment amies et qu’elle ne la trahira pas.

On doute fort qu’Alexa Bliss ait changé sur ce plan, elle a déjà trahit plusieurs de ses partenaires par le passé et c’est pas faute de la part de Bayley d’avoir prévenu Nikki Cross qui risque de le découvrir ce dimanche.

Bayley elle a des chances de rester championne et avec SummerSlam qui approche, on sait vers quoi elle va se diriger: une certaine Charlotte Flair dont l’absence actuelle n’est inquiétante que parce que l’on sait qu’elle va revenir reprendre le devant de la scène — et peut-être le titre.

Le reste de la carte n’est que secondaire, même si l’on note l’effort autour du titre de champion des États-Unis pour lequel AJ Styles s’est de nouveau entouré de Karl Anderson et Luke Gallows — qui viennent de signer un beau et nouveau contrat, ce n’est sans doute pas par hasard — pour affronter Ricochet. Il est encore trop tôt pour savoir ce que va entreprendre The Club, mais on espère que ce ne sera pas au dépends de Ricochet dont le run solo ne fait que décoller.

La division par équipe masculine est bien représentée. À SmackDown Heavy Machinery se retrouve dans la configuration favorable du triple menace contre les New Day et les champion Daniel Bryan et Erick Rowan, de quoi leur permettre de prendre les titres plus facilement. Du côté de RAW les Usos, encore, auront le droit à une nouvelle chance aux titres en affrontant les Revival.

Carte de WWE Extreme Rules 2019 :

  • Match pour les titres de champion Universal et championne de RAW : Seth Rollins (c) et Becky Lynch (c) contre Baron Corbin et Lacey Evans — match Extreme Rules
  • Match pour le titre de champion de la WWE : Kofi Kingston (c) contre Samoa Joe
  • Match pour le titre de championne de SmackDown : Bayley (c) contre Alexa Bliss et Nikki Cross — Handicap match
  • Match pour le titre de champion Cruiserweight : Drew Gulak (c) contre Tony Nese
  • Match pour le titre de champion des États-Unis : Ricochet (c) contre AJ Styles
  • Match pour les titres de champions par équipe de SmackDown : Daniel Bryan et Erick Rowan (c) contre New Day contre Heavy Machinery
  • Match pour les titres de champions par équipe de RAW : The Revival (c) contre The Usos
  • Match pour le titre de champion Intercontinental : Finn Bálor (c) contre Shinsuke Nakamura (Kickoff)
  • Braun Strowman contre Bobby Lashley — Last Man Standing match
  • Aleister Black contre Cesaro
  • Kevin Owens contre Dolph Ziggler
  • The Undertaker et Roman Reigns contre Shane McMahon et Drew McIntyre — No Holds Barred match

WWE Extreme Rules sera diffusé en direct sur le WWE Network des 1h du matin (kickoff à minuit) dans la nuit de dimanche 14 au lundi 15 juillet. Pour rappel, AB1 a cessé la diffusion des pay-per-views de la WWE.

Les plus lus

To Top