Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown Live du 16 juillet

Résumé et résultats de l’épisode de SmackDown Live du 16 juillet.

WWE

Au programme de l’épisode de SmackDown Live ce mardi, deux jours après WWE Extreme Rules 2019, les champions de la brand bleue prennent à leur tour la route de SummerSlam.

Avant que le show ne commence, un segment enregistré plus tôt dans la journée montre Shane McMahon expliquer à Kevin Owens qu’il n’est pas le bienvenue ce soir à SmackDown Live après ses propos de mardi dernier et de dimanche à Extreme Rules. Évidemment qu’il sera quand même là, depuis quand les Superstars bannie d’une arena ne viennent pas ?

Un Stunner pour Shane

On retrouve McMahon sur le ring et tout le roster de la brand bleue sur la rampe avec quelques micros pour qu’ils puissent s’exprimer. C’est pas spécialement fou: Roman Reigns parle ne premier pour dire à Shane McMahon que personne ne le respecte et qu’il peut aller se faire voir, Charlotte Flair — bon retour à elle — fait la choqué et préfère remercier la famille McMahon qui a toujours été là pour elle. Liv Morgan lui répond — bon retour à elle aussi — lui demandant de se taire et d’être un peu moins fake. Charlotte Flair lui retourne le compliment.

Buddy Murphy explique que même si Kevin Owens l’a mentionné la semaine dernière, il n’a pas besoin de lui pour se faire un nom. Suivent ensuite Apollo Crews, Zelina Vega et Andrade qui lui réponde, Elias qui lâche un rif de guitare tandis que Big E le traite d’idiot.

Cesaro aussi est là, il n’est pas de SmackDown mais demande en tant que Wild Card, mot qu’on n’avait plus entendu depuis quelques semaines, demande un nouveau match contre Aleister Black.

Le segment devient surtout intéressant quand Kevin Owens apparait derrière Shane McMahon pour lui porter un Stunner — dont McMahon rate la réception dans un premier temps.

Aleister Black a battu Cesaro par tombé avec son Black Mass.

Dolph Ziggler retrouve Shane McMahon en coulisse pour lui dire qu’il veut à nouveau affronter Kevin Owens, encore plus après ce qu’il a fait ce soir. Shane McMahon accepte le match, ce sera donc le deuxième match qu’on a déjà vu à Extreme Rules.

Daniel Bryan a l’air très perturbé d’avoir perdu les titres de champions par équipe dimanche à Extreme Rules.

Charlotte Flair a battu Liv Morgan par soumission avec le Sharpshooter. “Charlotte Flair avait raison. Et quand je reviendrai je serai plus vraie” lance Liv Morgan au micro qu’elle vient d’arracher à Corey Graves.

Ember Moon challengeuse… seule ?

Mandy Rose et Sonya Deville entrent pour leur match contre Ember Moon à qui elles avaient conseillé de trouver une partenaire pour ce soir. Il ne fallait pas s’attendre à une grosse surprise puisque celle-ci a choisi la championne de SmackDown Bayley.

Bayley et Ember Moon ont battu Mandy Rose et Sonya Deville par tombé le Bayley to Belly de Bayley et l’Eclipse d’Ember Moon sur Mandy Rose.

En interview après le match, Bayley explique que le chapitre Alexa Bliss est terminé, maintenant elle va pouvoir élever la division féminine de SmackDown. Elle dit vouloir choisir quelqu’un qui mérite, qui a du charisme… et sans le dire, c’est Ember Moon qui est désigné et qui n’est pas malheureuse d’apprendre la nouvelle.

Assez étrange les choix des challengeuses à RAW et SmackDown, deux adversaires qui n’ont rien d’autre que l’envie de devenir championne. Pas que ce soit un mal, on flair juste une arnaque là-dessous. Très surprenant d’ailleurs que Charlotte Flair n’ait pas fait une petite apparition durant l’interview. Il reste encore trois semaines pour qu’elle puisse s’incruster dans le match.

Mustafa Ali pendant ce temps est allé féliciter Shinsuke Nakamura pour son nouveau titre de champion Intercontinental. C’est sympa, mais il a évidemment une autre idée derrière la tête.

Daniel Bryan n’a plus de mot

Les New Day viennent célébrer leur sacre de champions par équipe, le sixième de leur carrière. Pour l’occasion ils proposent à Daniel Bryan et Erick Rowan un match revanche. Ces derniers arrivent… avant de faire demi-tour. Ils reviennent, Daniel Bryan a un micro à la main… mais ils repartent à nouveau, Bryan ne semble pas réussir à prononcer quoi que ce soit. Ils reviennent, mais à nouveau repartent, Bryan jetant le micro au sol.

Le segment ne s’arrête pas là mais il est question de Kofi Kingston maintenant. Samoa Joe fait son entrée, expliquant qu’il n’a pas dit son dernier mot et voudrait bien un nouveau match pour le titre de champion de la WWE. Pas de chance pour lui, Elias aussi voudrait une chance au titre. Randy Orton aussi.

Elias a une révélation, ils ne peuvent pas avoir tous les trois un match de championnat ce soir, mais ils peuvent avoir un match par équipe à trois contre trois. Ne nous demandez pas où est la logique là dedans il n’y en a pas vraiment. Randy Orton n’est pas très enjoué et préfère repartir, mais les New Day se moquant de sa lâcheté celui-ci fait demi-tour et fini par accepter.

Randy Orton, Samoa Joe et Elias ont battu les New Day par tombé avec le RKO de Randy Orton sur Kofi Kingston — après une belle séquence entre plusieurs catcheurs à l’extérieur du ring, de quoi lui permettre de se placer n°1 pour la place de challenger au titre de la WWE.

Pendant ce temps R-Truth se cache dans une machine à laver, de peur que Drake Maverick ne soit à sa poursuite.

Les Kabuki Warriors ont battu les IIconics par décomptes à l’extérieur. Ces dernières conservent ainsi les titres de championnes par équipe de la WWE. Kairi Sane et Asuka, mécontente de cette fin de match attaquent les deux championnes pour se venger.

Apollo Crews a battu Andrade sur un roll up.

Un Stunner pour Shane (bis)

Kevin Owens et Dolph Ziggler s’affrontent dans le main-event comme prévu, mais Shane McMahon intervient (comme prévu aussi bien sûr) avec une poignée de Superstars heels dont Drew McIntyre, Samoa Joe, Andrade, Buddy Murphy et bien d’autres.

Le match s’est terminé en no-contest. Dolph Ziggler a tenté un Zig Zag sur un Kevin Owens distrait par l’arrivée de Shane McMahon mais n’a obtenu qu’un compte de deux. Ziggler tente plus tard un superkick mais Kevin Owens porte son Stunner qui aurait pu lui faire gagner le match.

Pas de chance, Shane McMahon le retire du ring, ce à quoi Owens répond par un autre Stunner avant de s’enfuir en coulisse.

Shane McMahon est interviewé à la fin de cet épisode et fait comprendre que Kevin Owens va payer pour ce qu’il a fait ce soir.

Les plus lus

En haut