Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 29 juillet

Résumé et résultats de l’épisode de WWE RAW du 29 juillet.

WWE

Retour à un épisode presque normal de Monday Night RAW ce lundi soir et à la route vers SummerSlam. De nouveaux champions, un challenger (peu surprenant) pour AJ Styles et du sang et des tripes. Et vous ne regardez pourtant pas l’AEW.

24/7 en ouverture, parce que pourquoi pas

Il reste deux semaines avant SummerSlam, il est alors normal que l’on démarre cet épisode de Monday Night RAW avec… le titre 24/7. R-Truth et Carmella affrontent Drake Maverick et Renee Michelle.

R-Truth et Carmella ont battu Drake Maverick et Renee Michelle par tombé, Truth conserve le titre 24/7.

Mais Truth se trouve dans une mauvaise posture puisque toute la lowcard est présente autour du ring pour lui bondir dessus, et celui qui va tirer son épingle du jeu c’est Mike Kanellis.

Alors que la team lowcard l’attend à la porte des vestiaires où il s’est enfermé, Maria Kanellis débarque et fait mine d’avoir des contractions pour qu’on la laisse entrer. Kanellis qui ne croit pas que ce soit sa femme mais Carmella qui imite Maria, refuse de la laisser entrer avant qu’elle ne sorte cette phrase “Si tu ne me laisse pas entrer, je vais t’envoyer mon pieds dans le vagin”.

Ricochet a son match revanche

Maintenant que tout ça est passé, on oublie et on passe à quelque chose de sérieux. Le Gauntlet match pour la place de challenger au titre de champion des États-Unis d’AJ Styles commence.

Rey Mysterio a battu Cesaro par tombé avec son 619. On imaginait bien mieux Cesaro aller plus loin dans ce match et pourquoi pas retrouver Cesaro tant les deux autres matchs étaient bons, mais on dirait bien que le push du Suisse est déjà retourné dans les cartons.

Rey Mysterio a battu Sami Zayn en quelques secondes sur un roll up. Terrible.

Andrade a battu Rey Mysterio par tombé avec son Hammerlock DDT. Il continue son attaque sur Mysterio en tentant de lui arracher le masque sous les huées du public.

Ricochet a battu Andrade par tombé avec son 630 Splash, remportant ainsi le Gauntlet Match et la place de challenger.

Le résultats était assez évident, mais quitte à faire évident il aurait sans doute été plus intéressant de faire durer Ricochet plus longtemps dans le Gauntlet histoire de laisser du doute.

Pendant ce temps Maria Kanellis force Mike Kanellis à se coucher pour la laisser gagner le titre 24/7, qui obéit.

Alexa Bliss commence son Moment of Bliss en disant être comme beaucoup déçu des agissements de Dolph Ziggler sur Shawn Michaels, ajoutant qu’il n’a aucune morale, avant d’enchainer sur une vidéo qu’elle veut nous montrer où l’on voit Becky Lynch attaquer Natalya pendant les entrainements avant le show.

Après la vidéo le public semble plutôt du côté de Becky Lynch, ce qui ne ravit pas Alexa Bliss qui dit qu’elle va la battre ce soir. Et quand on parle de la louve, la voilà sur l’écran géant pour lui répondre et mettre en garde Bliss et Nikki Cross.

La remontada d’Anderson et Gallows

Les Usos sont là. Tout va bien. Ils affrontent les champion The Revival et The OC pour les titres des premiers dans un triple menace.

The OC ont battu The Revival et The Usos avec le Magik Killer sur les Usos pour devenir champions par équipe de RAW.

Belle remontée pour Anderson et Gallows dont on ne donnait pas très cher de leur peau il y a encore quelques semaines. AJ Styles est déjà en train de fêter leur victoire en coulisse alors que les nouveaux champions le rejoignent.

Les Viking Raiders ont encore massacré deux types qui n’avait rien demandé à la vie.

Pendant ce temps les Street Profits voyagent toujours avec RAW pour sortir quelques vannes. Et le pire dans tout ça c’est qu’ils sont doués.

Natalya n’est plus la pote de Becky Lynch

Becky Lynch a battu Alexa Bliss… sur arrêt de l’arbitre, Alexa Bliss s’était “blessé”. En réalité elle a juste fait semblant pour la suite. Nikki Cross commence à provoquer Becky Lynch et un match entre les deux commence.

Becky Lynch a battu Nikki Cross par tombé avec son Man-handle Slam. Alexa Bliss réapparait soudainement et sans douleurs pour attaquer la championne de RAW. Natalya arrive à son tour et les deux assaillantes quittent le ring tandis que Natalya porte son Sharpshooter à Lynch.

En interview, Natalya explique qu’il n’y aura pas de marque d’amitié à SummerSlam avant et après le match. Elle dit ensuite qu’elle aurait bien défié Becky Lynch pour un match à soumissions, mais elle sait qu’elle le refuserait en sachant que le Sharpshooter est plus fort que son Disarmer.

Blood and Guts

Seth Rollins a battu Dolph Ziggler par disqualification après l’intervention de Brock Lesnar.

Brock Lesnar a en effet interrompu le match pour attaquer Seth Rollins et n’a vraiment pas fait les choses à moitié. Lesnar lui porte une souplesse, l’envoie à plusieurs reprises dans les barrières, dans le poteau du ring avec un F5 avant de retourner sur le ring pour l’attaquer à coups de chaises.

Mais ce n’est pas terminé, puisque Brock Lesnar décide à nouveau d’utiliser la chaise pour porter deux nouveau F5 à Seth Rollins, l’envoyant s’éclater les côtes dessus. Heyman lui demande d’arrêter.

Rollins est sur le ring, souffrant et crachant du sang — il disait quoi Vince McMahon à propos du sang l’autre jour ? Seth Rollins est finalement ramené en coulisse en civière.

Mais c’est loin d’être terminé. Seth Rollins et mis dans une ambulance tandis que Becky Lynch, les Usos et Roman Reigns assistent à la scène. Les Usos sont attaqué par Gallows et Anderson et Roman Reigns est attaqué par Samoa Joe alors qu’il essayait de les défendre.

Retour sur l’ambulance qui ne peut visiblement pas sortir du parking. En effet un Brock Lesnar mal garé bloque la sortie. Le champion Universal ordonne au chauffeur de ne pas bouger pendant qu’il se dirige à l’arrière de l’ambulance — le chauffeur avait dix fois le temps de partir pour éviter un drame de plus à Rollins, mais il n’en fera évidemment rien.

Brock Lesnar sort Seth Rollins de l’ambulance avant de lui porter un nouveau F5 sur la civière renversée sur le côté et sur laquelle Rollins s’écrase lourdement.

Le sommet est annulé, place à la baston saomane

Samoa Joe débarque sur le ring bien furieux pour expliquer que le “Samoan Summit” est annulé. Il est finalement venu là pour se battre et défie Roman Reigns de venir s’il le peut encore après ce qu’il vient de subir. Roman Reigns peut, et débarque donc pour commencer à se battre avec Joe à coup de marches en métal.

Mais Drew McIntyre qui n’a visiblement toujours rien de mieux à faire vient prêter main forte à Samoa Joe. Cedric Alexander viendra s’occuper de son cas mais pas de chance, Joe le calme avec une corde à linge.

Joe et McIntyre s’attaquent ensemble à Roman Reigns. Les Usos s’ajoutent à la bagarre pour venir en aide à leur cousin, tandis que Gallows et Anderson viennent à leur tour. Et alors que tout ce petit monde se bat, plus haut, au sommet de l’écran géant, Cedric Alexander se jette sur le petit groupe. Un spot assez impressionnant.

Les faces reprennent le contrôle de la situation et réussi finalement à se débarrasser des heels en terminant Samoa Joe à coups de Superkicks des Usos et d’un spear de Roman Reigns. Fin du brawl, tout le monde est content et célèbre sur le ring.

Belle fin pour un assez bon épisode de Monday Night RAW si on retire l’ouverture avec le titre 24/7. C’est pas encore énorme, mais on ne s’y est presque pas ennuyé et c’est déjà une grande avancée.

Les plus lus

En haut