SmackDown Live

Résultats de WWE SmackDown Live du 6 août

Résultats de l’épisode de SmackDown Live du 6 août.

WWE

Dernier épisode de SmackDown Live avant SummerSlam et un épisode qui promet. Non pas parce que c’est le go-home, mais parce qu’il semblerait que Vince McMahon l’ait réécrit entièrement à la dernière minute, et ce n’est pas forcement une mauvaise chose.

Le rêve de Trish Stratus

C’est Charlotte Flair qui ouvre cet épisode pour nous expliquer qu’à chaque fois qu’elle monte sur le ring elle nous permet de voir ce qu’est l’excellence. “Tout le monde ne peut pas être excellent” dit-elle, les autres abandonnent ou font autre chose… comme Trish Stratus dit-elle.

Voulant briser le rêve d’un nouveau match de Stratus, Charlotte Flair veut nous montrer une vidéo des meilleures moments de sa carrière, mais pas de chance Trish Status est apparemment douée en montage vidéo et a mis des images d’elle-même à la place. Charlotte Flair n’est pas contente, tandis que Stratus fait son entrée.

Trish Stratus fait son entrée et lui explique qu’elle a voulu lui montrer ses images pour lui faire comprendre pourquoi elle a eu ces grandes opportunités. Citant Harley Race “Il n’y a pas de meilleur sentiment que d’être sous ces grandes lumières” pour la cheap pop, elle assume son rêve que Charlotte Flair a hâte de transformer en cauchemar, promettant de la faire se mettre à genou devant la reine.

Stratus lui répond par une claque à laquelle Charlotte Flair ne répond pas et préfère quitter le ring en attendant le match de dimanche.

ZigBerg

Rey Mysterio devait affronter Dolph Ziggler mais ce dernier a pris les devants — après avoir imité l’entrée de Goldberg — en attaquant le luchador avant que le match ne commence et le rendant incapable de catcher.

Ali fait son entrée rapidement, va voir Rey Mysterio et monte sur le ring. Le match démarre rapidement/

Dolph Ziggler a battu Ali par tombé avec un Superkick. Merci d’être venu, Ali.

En interview, Roman Reigns indique ne pas savoir qui peut-être celui qui a essayé de le tuer par deux fois la semaine dernière et ce lundi, mais tient à présenter ses excuses à Samoa Joe qui a été injustement accusé. Il compte bien avoir des réponses avant la fin de l’épisode de ce soir.

Le match entre Natalya et Ember Moon se termine en double count-out, Natalya ayant porté et refusé de lâcher le Sharpshooter à l’extérieur du ring. Bayley viendra au secours d’Ember Moon, comme s’il fallait oublier le Bayley to Belly de la semaine dernière.

Owens et McMahon s’impatientent

Kevin Owens fait donc venir pour son KO Show Shane McMahon, à qui il propose une chose bien qu’elle soit difficile en raison de son nom: mettre lui aussi en jeu sa place à la WWE dans le match qui les verra s’affronter à SummerSlam. McMahon refuse, expliquant que c’est Owens lui-même qui a choisi cette stipulation.

Shane McMahon se met à énumérer toutes les manières avec lesquelles il pourrait battre Kevin Owens dimanche, mais ce dernier lui répond qu’il vient de démontrer une chose: il y a rien dans le pantalon.

La tension monte alors, et les deux rivaux en viennent à l’idée qu’il n’y a pas besoin d’attendre dimanche… mais pas de chance, Elias attaque Owens et avec McMahon, ils le passent à tabac sur la table des commentateurs.

Au retour de la pub, c’est Sami Zayn qui vient, attendant toujours la réponse au défie qu’il a lancé à Aleister Black qui selon lui se cache parce qu’il a peur de lui. Ce n’était pas la peine d’en dire plus, Black débarque. Il explique à Zayn que le match n’aura pas lieu à SummerSlam, mais maintenant.

Aleister Black a battu Sami Zayn par tombé avec le Black Mass.

Dans un nouveau numéro de Firefly Fun House, Bray Wyatt dit avoir remarqué que Finn Balor n’avait peur de rien, mais que c’était pour couvrir ses insécurités. De quoi inviter le Fiend à sa porte. Wyatt lui promet que le Fiend viendra lui rendre visite, terminant par des “let me in”.

En interview, Kofi Kingston explique que si Randy Orton a utilisé son pouvoir pour rabaisser les autres, Kingston lui a utilisé les siens pour les mettre en avant. Il dit qu’il va gagner à SummerSlam et montrer au monde qui est le plus stupide.

Worst Kept Secret

Les New Day ont battu Daniel Bryan et Erick Rowan par disqualification dans le main-event, Erick Rowan ayant utilisé les marches en acier du ring pour frapper Xavier Woods.

Après le match Roman Reigns entre dans le vestiaires et demande à tout le monde de sortir, sauf Buddy Murphy qu’il compte interroger comme un flic. Il dit qu’il a vu Murphy sur les images de ses accidents et veut savoir qui en est à l’origine. Murphy dit ne pas savoir, et que s’il savait, il ne le dirait même pas.

Des mots qui ne plaisent pas à Roman Reigns qui n’est plus si sympa que ça désormais. Reigns attaque Murphy et le projette dans tous les coins des vestiaires et le passe à tabac jusqu’à ce qu’il décide de parler. Le Best Kept Secret ne sait pas les garder visiblement.

Roman Reigns lui demande si Daniel Bryan est lié à tout ça, Murphy lui répond qu’il a vu Erick Rowan, mais pas Daniel Bryan. Bryan et Rowan était encore sur le ring et si Rowan avait l’air fier de ce qu’il a fait, Bryan n’avait pas l’air d’en revenir.

C’était assez sympa de voir Roman Reigns dans ce genre de segment et l’idée d’un Daniel Bryan contre Reigns est intéressante, mais c’est dommage de ne pas avoir lancé cette rivalité plus tôt histoire d’ajouter un peu de build up derrière pour que l’on sache quelle mouche a piqué Erick Rowan.

En attendant pour un épisode réécrit à la dernière minute, c’est un assez bon épisode go home sans prétention de SmackDown Live.

Les plus lus

To Top