WWE

Résultats de WWE SmackDown Live du 13 août

Résumé et résultats de l’épisode de SmackDown Live du 13 août 2019.

WWE

Au programme de l’épisode de WWE SmackDown Live de ce mardi, l’après SummerSlam. Une nouvelle challengeuse pour Bayley, la suite de la rivalité entre Orton et Kingston et la suite de l’histoire autour de Roman Reigns et Erick Rowan avec un match du Big Dog contre Buddy Murphy.

Shane McMahon encore là

C’est Kevin Owens qui ouvre cet épisode, content d’avoir battu Shane McMahon dimanche à SummerSlam et désormais les yeux rivés sur le tournoi du King of The Ring dont il dit qu’il sera content d’ajouter son nom à la prestigieuse liste des gagnants.

Mais comme une bonne vieille chtouille qui résiste aux antibiotiques, Shane McMahon réapparait alors que vous pensiez en être débarrassés pour de bon. Le segment est terriblement long et ennuyeux, le public l’a bien compris lui aussi en chantant “boring”.

Le fils du Chairman vient en gros reprocher à Kevin Owens de ne pas avoir gagné le match de manière sportive, l’ayant frappé dans les parties avant de porter son Stunner, ce à quoi Owens répond que lorsqu’on doit sauver sa place, on est prêt à n’importe quoi. Shane McMahon lui reproche aussi d’avoir attaqué Elias.

Expliquant qu’Elias agissait en tant qu’arbitre, il dresse une amande de 100 000 dollars à Kevin Owens “pour l’exemple”. Les amendes kayfabe sont l’un des trucs les moins crédibles dans le catch aujourd’hui, surtout quand elles sont aussi grosses. Quand Owens vient, au retour de la pub, menacer Shane McMahon dans son bureau, celui-ci lui dit que s’il ose le toucher il le poursuivra en justice. Kevin Owens repart frustré.

Charlotte Flair a battu Ember Moon par soumission avec la Figure Eight.

Daniel Bryan, expert en société

Daniel Bryan pour expliquer que lui et Erick Rowan ne sont pas responsable de ce qui est arrivé à Roman Reigns. Ils ne veulent pas blâmer Buddy Murphy, disant que n’importe qui ayant été menacé par Roman Reigns de la même manière la semaine dernière aurait balancé un nom. Le problème c’est que Murphy a sorti le mauvais nom.

Bryan nous fait une analyse assez proche du réel quant à la société, expliquant que quand un mensonge est proféré dans un média, et qu’il est répété sur les réseaux sociaux, il devient une vérité. Il termine en répétant que ni lui ni Rowan n’ont quoi que ce soit à voir avec ce qui arrive à Roman Reigns.

On apprend par Shane McMahon que Samoa Joe affrontera Kevin Owens ce soir, et qu’il va “apprendre à respecter l’autorité”.

Pendant ce temps Aleister Black attend toujours que quelqu’un frappe à sa porte. Ça devient assez ennuyant, vous vous rendez compte que ça dure depuis mai ?

Roman Reigns a battu Buddy Murphy par tombé avec un spear.

Sale ambiance dans la division tag-team. Les Revival en interview accusent les New Day de la ruiner, de ruiner le catch par équipe alors qu’ils sont censé en être les fondations. Les New Day leur répondre dans une autre interview qu’ils n’ont jamais rien ruiné mis à part une histoire de circoncision, mais c’est une autre histoire.

Kofi Kingston de son côté est interrogé sur l’attaque au kendo stick de SummerSlam sur Randy Orton, disant qu’il recommencerait s’il le fallait. Il dit qu’il sera avec Big E et Xavier Woods pour leur match contre les Revival.

Elias reprend le maillot d’arbitre

Samoa Joe affronte comme prévu Kevin Owens, mais il est annoncé en plus qu’Elias sera à nouveau arbitre spécial de ce match, comme à SummerSlam. Kevin Owens est ravi bien évidemment.

Samoa Joe a battu Kevin Owens sur un roll up compté rapidement par Elias.

Daniel Bryan et Erick Rowan retrouve Buddy Murphy dans les vestiaires pour le forcer à dire qu’il a menti, que Rowan n’est pas responsable. Il refuse dans un premier temps en rigolant, mais Erick Rowan l’attaque et le passe à tabac. Plaqué au mur par Rowan, Murphy finit par admettre qu’il a menti.

RKO pour tous

Les New Day entrent pour leur match contre les Revival. Randy Orton fait son entrée à son tour, s’adressant à Kofi Kingston pour lui dire qu’il ne peut pas le battre comme il n’a jamais pu le battre il y a onze ans. Il s’est enfuit d’un combat devant sa femme et ses enfants et devra assumer ça devant eux pendant toute sa vie dit-il.

Le match entre les New Day et les Revival devient un trois contre trois dans lequel Randy Orton s’allie à Dash Wilder et Scott Dawson.

Randy Orton et les Revival ont battu les New Day par tombé avec la Shatter Machine sur Xavier Woods.

Les Revival attaquent Big E, mais Kofi Kingston le défend avec un dropkick sur Wilder et un Trouble in Paradise sur Dawson… avant de se faire surprendre par un RKO de Randy Orton. Big E et Xavier Woods ont eux aussi le droit à leur RKO, avant que Kofi Kingston en prenne un second.

En coulisse, Roman Reigns retrouve Daniel Bryan et Erick Rowan. Ces derniers lui demandent de s’excuser comme il l’a fait à Samoa Joe. Mais Reigns ne dit pas un mot. Bryan avoue avoir mené son enquête de son côté, et avoir trouvé le coupable dont ils lui révéleront le nom la semaine prochaine. Roman Reigns aura-t-il la patience de supporter ce Cliffhanger ?

Un épisode de SmackDown Live pas vraiment passionnant, et dans lequel on doit à nouveau faire avec Shane McMahon dont l’histoire ne semble jamais se terminer. Dommage aussi que les champion·ne·s Shinsuke Nakamura — qui n’était pas non plus à SummerSlam — et Bayley étaient absent.

Les plus lus

To Top