SmackDown Live

Résultats de WWE SmackDown Live du 27 août

Résumé et résultats de l’épisode de WWE SmackDown Live du 27 août 2019.

WWE

La suite du premier tour du tournoi King of The Ring 2019, Randy Orton et Kofi Kingston, Charlotte Flair et Bayley et Bryan qui demande des excuses à Roman Reigns qui de son côté tient son coupable au programme de l’épisode de SmackDown Live de ce mardi.

Un épisode qui démarre par quasiment dix minutes de récap de la semaine dernière au cas où vous auriez déjà oublié ce qui s’est passé, tandis que Kofi Kingston est sur le ring, content d’avoir appris qu’il affrontera de nouveau Randy Orton à Clash of Champions dans deux semaines et de l’avoir mis KO la semaine dernière.

C’est quand Randy Orton l’interrompt qu’on se souvient que la storyline nous est familière, puisqu’elle ressemblait déjà sur le point de le famille à celle entre AJ Styles et Samoa Joe l’année dernière. Vous pensiez que c’était déjà trop similaire ? Attendez la suite, puisque Randy Orton a une lettre du fils de Kofi Kingston, comme Samoa Joe avait une lettre de Madame Styles. Plus c’est gros plus ça passe.

Kofi Kingston, qui reste sur la dynamique “je veux bien déconner mais on touche pas à la famille stp” s’énerve et part attaquer Orton en coulisse, tandis que Big E est déjà prêt pour affronter la vipère et venger son partenaire du New Day.

Ali, prétendant au trône

Le tournoi King of The Ring se poursuit avec le premier des deux matchs de cette soirée qui renvoie à un passé pas si lointain de 205 Live : Ali affronte Buddy Murphy.

Ali a battu Buddy Murphy par tombé avec un Drapping DDT et un 450 Splash pour se qualifier pour les quarts de finale du KOTR où il affrontera Elias.

En coulisse, Ember Moon fait savoir à Bayley qu’elle compte bien la battre un jour mais en attendant elle la défend face à Charlotte Flair en disant qu’elle est la figure de proue de la division féminine. En attendant, si Lacey Evans vous avait manqué cet épisode de SmackDown Live est pour vous puisque la catcheuse fait son retour ce soir et veut prouver elle-même qu’elle est le visage de la division féminine.

The Miz se remet en route pour son titre

The Miz est sur le ring et ne peut s’empêcher de noter que Sami Zayn qui accompagne désormais Shinsuke Nakamura, est surtout à pour se servir de ce dernier. Mais Nakamura selon le Miz n’a pas besoin de Zayn. Le Miz le challenge pour un match de championnat Intercontinental et c’est la bonne nouvelle du soir : le Miz est de retour dans les bons bails.

Zayn débarque pour se moquer du Miz, lui dire que si Nakamura est le King of Strong Style, lui est le King of Soft Style. Il veut inculquer un peu de respect au Miz qui lui propose alors de venir sur le ring, ce que le canadien refuse.

Alors que le Miz décide lui-même d’aller attaquer Zayn, Nakamura apparait pour s’en prendre au Miz à coups de Kinshasa.

Pendant ce temps Kevin Owens cherche Shane McMahon qui n’est pas là, lui indique Elias.

Bayley a battu Lacey Evans par tombé avec un elbow drop précédé du Bayley to Belly, le tout sous les yeux de Charlotte Flair qui applaudit.

En interview Daniel Bryan explique qu’il a assez prouvé l’innocence d’Erick Rowan la semaine dernière et demande des excuses à Roman Reigns.

Randy Orton a battu Big E par tombé avec un RKO. Les Revival qui sont intervenus dans le match pour distraire Big E aident Orton à lui porter un second RKO.

Elias s’installe dans la chaise du King of The Ring et porte la couronne et espère bien remporter le tournoi, se trouvant assez bien avec celle-ci. Kevin Owens débarque et l’attaque en allant jusqu’à lui porter un Stunner. Bien qu’il soit champion 24/7, Owens n’est apparemment pas intéressé par le titre. R-Truth débarque alors pour en profiter mais Drake Maverick l’en empêche et fait le tombé sur Elias pour s’emparer de la ceinture (la liste des champions à jour est toujours par ici).

Chad Gable a battu Shelton Benjamin sur un roll up pour avancer en quart de finale du tournoi KOTR où il affrontera Andrade.

Roman Reigns tient le vrai coupable

Roman Reigns se rend sur le ring pour discuter de la situation avec Daniel Bryan et Erick Rowan, mais il est interrompu par le premier qui réclame toujours des excuses. Mais Roman Reigns joue une carte que n’attendait pas Daniel Bryan, puisqu’en demandant aux fans s’il doit s’excuser, il lance une vidéo qui incrimine Erick Rowan comme le fautif des événements.

Daniel Bryan est furieux, gifle Erick Rowan en assurant qu’il n’en savait absolument rien et qu’il déteste les menteurs. Il rejoint le ring, tente tout de même de défendre Rowan en insinuant que quelqu’un l’a poussé à agir ainsi, que ce n’est pas lui qui est à l’origine de tout ça.

Roman Reigns n’a pas l’air d’avoir envie d’entendre les tentatives de défenses de Bryan et lui port un spear pour terminer cet épisode de SmackDown Live.

 

Résultats en direct.

Les plus lus

To Top