SmackDown Live

Résultats de WWE SmackDown Live du 3 septembre

Résumé et résultats de l’épisode de SmackDown Live du 3 septembre.

WWE

Au programme de SmackDown Live ce mardi 3 septembre, les quarts de finale du tournoi King of The Ring se poursuivent, Daniel Bryan demande à nouveau des excuses à Roman Reigns, les histoires de familles de Kofi Kingston et le heelturn de Bayley.

Bayley, l’amie loyale

C’est Bayley qui ouvre l’épisode de ce mardi afin de s’expliquer sur l’attaque sur Becky Lynch de ce lundi soir. Le public est un peu mitigé pour l’accueille, moitié huées moitié acclamations.

La championne de SmackDown explique que rien n’a changé: elle est toujours du côté de son amie Sasha Banks. En faisant ça, elle se considère comme un héros et un model, montrant aux enfants ce que c’est d’être loyal. Elle s’est dite incapable de tourner le dos à son amie. Bayley dit aussi vouloir montrer qu’elle est une championne qui mérite qu’elle compte bien redorer le blason de SmackDown. Des propos qui interpellent visiblement Charlotte Flair qui choisi ce moment pour faire son entrée et lui dire de bien tenir sa ceinture contre elle parce qu’elle va venir la chercher.

Sasha Banks fait son entrée à son tour, Charlotte Flair en profite pour attaquer Bayley et empêche Sasha Banks de lui venir en aide, mais Bayley profite de la distraction et réussi à se défendre à coup de chaise. Le public en redemande, et Sasha Banks s’empare de la chaise pour attaquer à son tour.

Elias a battu Ali par tombé avec le Drift Away pour avancer en demi-finale du tournoi King of The Ring. Il affrontera le vainqueur du prochain match du tournoi entre Chad Gable et Andrade.

En interview, Samoa Joe expliquer scruter la compétition et compte bien devenir le King of The Ring.

Aleister Black en a marre d’attendre dans sa petite pièce sombre que quelqu’un vienne le chercher pour se battre. Il se décide enfin à aller chercher le challenge sur le ring. Il était temps.

Mandy Rose et Sonya Deville en route pour les titres par équipe

Mandy Rose et Sonya Deville ont battu Alexa Bliss et Nikki Cross par tombé avec un coup de genou de Rose sur Bliss. Une victoire qui risque de les envoyer à Clash of Champions aller tenter de chercher les titres de championnes par équipe. Quelqu’un se souvient des Kabuki Warriors sinon ?

En coulisse Samoa Joe croise Chad Gable qu’il surnomme Bilbo et se moque de sa petit taille et du fait qu’il soit mentalement faible. Pas très sympa Joe, Be A Star quand même.

Randy Orton sur le ring nous remontre les images de la semaine dernière où il a porté des RKO à tout le New Day. Il qualifie Kofi Kingston d’arnaque et espère gagner le titre de la WWE à Clash of Champions. Il défie le champion de monter sur le ring, la musique de ce dernier résonne, mais personne ne vient.

Quand Kingston apparait, il est attaqué par les Revival. Kingston tente de se défendre mais Orton se joint à la fête une fois sur le ring. Orton répète “Stupide! Stupide! Stupide!” en le frappant, avant de lui porter un RKO pour terminer le segment.

Chad Gable est petit mais il est vaillant

Chad Gable a battu Andrade sur un roll up pour contrer un Hammerlock DDT, avançant dans le tournoi King of The Ring. Il affrontera ainsi Elias en demi-finale. Corey Graves et Zelina Vega ont eux aussi fait des blagues sur la “petite” taille de Chad Gable pendant le match. Assez amusant parce qu’il est aussi grand qu’Andrade au final.

Aleister Black arrive enfin sur le ring, sa petite cabine sombre devait être bien loin. Il affronte Shelton Benjamin.

Aleister Black a battu Shelton Benjamin par tombé avec son Black Mass.

Drake Maverick se fait prendre le titre de champion 24/7 par Bo Dallas en coulisse alors qu’il discutait avec sa femme et qu’il était poursuivi par plusieurs catcheurs (la liste des champions est toujours par ici).

Shinsuke Nakamura a battu un type qui n’avait pas l’air super ravi d’être là. Le jobber se fait surnommer le Miz, comme une sorte de message que Nakamura et Zayn veulent envoyer au challenger pour le titre Intercontinental de Clash of Champions.

Juste après le match Bo Dallas, poursuivi par toute la lowcard de SmackDown tente de fuir mais Drake Maverick parvient à reprendre le titre 24/7… avant de le perdre contre R-Truth à nouveau. On est juste déçu de ne pas avoir vu une petite référence au titre disparu de l’AEW.

Rowan n’est pas une marionnette

Daniel Bryan arrive sur le ring pour de nouveau demander des excuses à Roman Reigns, assurant à nouveau qu’Eric Rowan a agit seul. Roman Reigns fait son entrée, mais se fait attaquer par derrière par Erick Rowan. Bryan tente de le stopper mais sans succès.

Eric Rowan porte une powerbomb à Roman Reigns contre le ring et le passe à tabac pendant quelques minutes avant de prendre un micro, parce que oui, Eric Rowan parle maintenant.

Rowan se moque de Roman Reigns, qui croit toujours que Daniel Bryan est derrière toute cette histoire alors qu’il n’en est rien. Rowan affirme avoir tout fait lui-même, sans pour autant donner la raison de ses agissements. Il dit n’être la marionnette de personne et en a eu marre de se faire gifler par Daniel Bryan.

Il poursuit son attaque sur Roman Reigns en le frappant avec les marches en métal du ring, et prépare la table des commentateurs pour le faire passer à travers. Daniel Bryan vient l’en dissuader et le gifle, mais passe finalement à travers la table des commentateurs. Rowan termine le segment en hurlant que personne ne lui dit ce qu’il doit faire.

Encore un bon épisode de SmackDown Live, on sent l’effort ces dernières semaines sur les shows hebdomadaire, et on se demande aussi si l’absence de Shane McMahon n’influe pas un peu sur la qualité du show. Vous connaissez surement déjà la réponse.

Les plus lus

To Top