Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 16 septembre

Résumé et résultats de l’épisode de WWE RAW du 16 septembre.

WWE

Au programme de cet épisode de Monday Night RAW au lendemain de WWE Clash of Champions 2019, la finale du tournoi King of The Ring, le nouveau challenge de Seth Rollins et la suite de la rivalité entre Sasha Banks et Becky Lynch.

Rendez-vous en enfer

C’est Seth Rollins qui ouvre cet épisode pour revenir sur sa soirée d’hier soir avec puis contre Braun Strowman et célébrer sa victoire en tant que toujours champion Universal de la WWE, ayant quelques mots sympa pour le Monster Among Men qui malgré tous les efforts possibles perd à chaque fois un peu plus de crédibilité face à un champion.

Rollins en vient ensuite au challenge qui l’attend pour la suite. Il n’en doute pas puisqu’il l’annonce lui-même: il affrontera Bray Wyatt à Hell In A Cell dans la grande cage, après avoir énuméré ce qu’il a subit lors de l’apparition du Fiend.

Bray Wyatt fait une apparition sur l’écran géant dans une vignette sous la forme d’un Firefly Fun House pour s’adresser à Rollins à propos du Fiend, que ce qui est arrivé hier soir est peut-être une manière pour lui de dire bonjour, et qu’il pourrait venir lui dire bonjour à nouveau ce soir.

Pendant ce temps le programme de l’épisode ce ce soir défile à l’envers, tout le monde a la tête en bas — la réaction de Renee Young est magique. Est-ce une métaphore à propos du booking de cet épisode ? On finira bien par le savoir.

La carte est toujours sauvage et les rosters se mélangent encore. Les champions par équipe de RAW et de SmackDown se retrouvent ensemble pour fêter leurs victoires respective, seul Dolph Ziggler n’est pas en tenue de ring. Braun Strowman qui lui n’est pas à la fête est visiblement toujours frustré d’avoir perdu les titres par équipe et n’hésite pas à venir lui-même se confronter aux nouveau champions pour une petite bagarre où il vire tout le monde du ring.

Ça continue entre AJ Styles et Cedric Alexander

Premier match de la soirée, un trois contre trois. Cedric Alexander s’allie avec les Viking Raiders pour affronter The OC. Erik et Ivar ont de vrais adversaires cette semaine, c’est pas trop tôt.

AJ Styles, Luke Gallows et Karl Anderson ont battu Cedric Alexander et The Viking Raiders par tombé avec un Phenomenal Forearm de Styles sur Alexander. Styles profite de sa victoire pour attaquer à nouveau Alexander, les Viking Raiders viennent le défendre, Anderson et Gallows se joignent à la fête jusqu’à ce qu’Ivar se jettent du poteau du ring sur le groupe à l’extérieur du ring. Pendant ce temps, Styles se charge d’Alexander et lui porte un Styles Clash depuis le poteau du ring.

Dans un clip enregistré plus tôt dans la journée on voit R-Truth (avec Carmella) rencontrer Kane — qui se présente comme Glenn Jacobs, qu’il prend pour Magic Johnson parce que c’est R-Truth. Jacobs lui propose un tour en limousine. Va-t-il l’emmener dans un Steackhouse et lui voler la ceinture de champion 24/7 ? Jericho vient de remettre du Bubbly au frais.

La finale du tournoi King of The Ring, qui aurait dû avoir lieu à Clash of Champions la veille a finalement lieu maintenant. Elle oppose pour rappelle Baron Corbin et Chad Gable. Un Baron Corbin qui fait un tournoi quasi-sans faute et qui étonne à chaque match. Visiblement la WWE s’est rendu compte qu’il fallait le laisser catcher plutôt que de lui filer des promos ennuyeuses toutes les semaines.

Baron Corbin a battu Chad Gable par tombé avec son End of The Days pour devenir King of The Ring. Un superbe match, un Chad Gable au top et un Corbin qui a bien mérité le titre après un tournoi sans faute.

Pauvre Mike Kanellis

Comment doit-on prendre ce qui va se passer ensuite dans cet épisode ? La WWE avait annoncé quelques heures avant RAW la révélation du sexe de l’enfant de Maria Kanellis. Une fête traditionnelle aux États-Unis mais dont on se doutait ici qu’elle allait servir à nouveau à humilier Mike Kanellis.

En compagnie des Street Profits, Maria annonce donc à tout le monde que l’enfant qu’elle attend est un garçon… et que le père n’est pas Mike Kanellis, mais Ricochet. Déjà là, on touche au sublime.

Mike Kanellis donne rendez-vous à Ricochet sur le ring, parce qu’on reste à Monday Night RAW et qu’il ne faut pas oublier ce qu’a dit Kurt Angle à propos de la brand rouge, “here we settle things on the ring” (on règle les choses sur le ring), sans doute.

Ricochet a battu Mike Kanellis par tombé avec un Codebreaker dans un match ridicule.

Maria Kanellis débarque alors pour expliquer que non, Ricochet n’est pas le père et montre en quelques sortes qu’elle fait ça pour le motiver à se bouger. C’est gênant. Et pourtant c’est pas fini.

Non, parce que Maria Kanellis annonce à son mari que le père, c’est… Rusev. Rusev qui fait son retour, encore des kilos en moins, une moustache en plus et visiblement un fils à nourrir bientôt. À ce niveau de l’histoire Mike en a plus rien à secouer, souhaite tout le bonheur possible à Maria et Rusev et tente de partir. Impossible, il va encore y avoir match.

Rusev a battu Mike Kanellis par soumission avec l’Accolade, rapidement.

Tellement de questions à l’issue de ce segment. Qu’a fait Mike Kanellis pour en arriver là. Sérieusement ?

Kane champion 24/7

Suite de la ballade de R-Truth avec Kane qui se poursuit dans le stade de Knoxville où ce dernier lui présente un policier… qui n’est autre qu’un arbitre de la WWE. C’était attendu, Kane tente sa chance lorsque Truth s’enfuit et percute un poteau du stade, laissant Kane faire le tombé et devenir champion 24/7.

Rey Mysterio a battu Cesaro par tombé avec son 619 et un Canadien Destroyer.

Les AOP sont sur le point de faire leur retour et sont dans une petite pièce noir, réclamant qu’on viennent les défier et… on aurait pas déjà vu ça quelques part ?

Sasha Banks et Bayley ont battu Alexa Bliss et Nikki Cross par soumission avec le Banks Statement sur Nikki Cross.

Sasha Banks menace d’attaquer Nikki Cross avec une chaise mais Becky Lynch arrive avec sa propre chaise pour lancer un petit combat de chaise. Bayley se joint au combat avec une chaise elle aussi mais se fait attaquer par Charlotte Flair qui lui porte une big boot et un coup de chaise, laissant Lynch et Banks seules sur le ring. Becky Lynch porte un coup de chaise et mets Sasha Banks à terre. Le public a beaucoup apprécié le segment.

Au retour de la pub Sasha Banks s’adresse à Becky Lynch depuis les coulisses, et la défie pour un nouveau match à Hell In A Cell. La stipulation HIAC n’est pas mentionnée mais dans la réponse de Becky Lynch qui arrive un peu plus tard, il est bien question d’un Hell In A Cell. “Je ne suis pas intéressée par le fait d’affronter Sasha Banks à Hell In A Cell, mais par le fait de détruire Sasha Banks dans un Hell In A Cell”.

R-Truth récupère le titre de champion 24/7 en attaquant Glenn Jacobs alors qu’il rejoignait la Thomson Boiling Arena de Knoxvill ou a lieu Monday Night RAW. Jacobs, énervé fait mine de devenir Kane mais R-Truth parvient à le calmer. Les deux catcheurs entrent finalement ensemble, comme des potes.

Lacey Evans a battu Dana Brooke par tombé par soumission avec un Sharpshooter. Tu regardais Natalya? C’est pour toi visiblement.

Le main-event de cet épisode voyait Seth Rollins affronter l’un des nouveaux champions par équipe de RAW, Robert Roode. Assez plaisant de voir Roode dans un main-event de RAW par ailleurs. Dolph Ziggler est évidemment aux abords du ring pour soutenir son partenaire… et intervenir dans le match à plusieurs reprises.

Seth Rollins a battu Robert Roode par disqualification après que Dolph Ziggler soit intervenu pour interrompre un tombé de Rollins après un Curb Stomp.

Rollins et Ziggler se battent sur le ring et pour une raison inconnue AJ Styles et ses potes débarquent dans l’affaire pour s’occuper eux aussi du cas de Rollins, qui prend un Styles Clash.

Kane qui était dans les parages débarque et s’occupe des cinq assaillants de Rollins à lui tout seul, comme au bon vieux temps. Mais alors qu’il allait faire le coup des flamme autour du ring, le Fiend s’occupe de lui avec une Mandible Claw avant de se diriger vers Seth Rollins, mais sans l’attaquer.

Les plus lus

En haut