Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown Live du 24 septembre

Résumé et résultats de WWE SmackDown Live du 24 septembre 2019, le dernier avant le passage sur la FOX.

WWE

Plus rien ne sera comme avant après cette soirée. Ceci est le dernier épisode de WWE SmackDown Live, et tout peut arriver. Daniel Bryan et Roman Reigns s’allient, Kevin Owens et Shane McMahon règlent leurs compte, tandis que Kofi Kingston nous fait part de ses projets pour affronter Lesnar la semaine prochaine. Pendant ce temps Charlotte Flair et Carmella font équipe face au duo de Sasha Banks et Bayley.

Le nouveau YESturn de Daniel Bryan

Erick Rowan ouvre le show. Le voilà qu’il nous répète à quel point il a été sous-estimé depuis toujours à la WWE, moqué, la même chose que ces dernières semaines. Le public par contre le hue beaucoup mais ses propos ont du mal à passer par dessus les huées et le rendu est assez terrible. Un catcheur qui continue de parler avec un ton monotone quand le public le conspue comme c’est le cas là c’est toujours un peu gênant.

Son “vieux pote Dan” débarque, et lui est acclamé par le public. Le faceturn est visiblement engagé. Bryan lui dit que s’il se sent sous-estimé, moqué ou brutalisé, qu’il vienne se battre maintenant sur le ring. Ni une ni deux, un arbitre débarque et le match commence. On perd pas son temps ce soir.

Erick Rowan a battu Daniel Bryan par tombé avec son Iron Claw, profitant de la distraction occasionnée par Luke Harper venu aux abords du ring. Bryan a eu le pied coincé dans les cordes sur le finisher et a eu de la chance de ne pas se blesser.

Harper et Rowan attaquent tous les deux Daniel Bryan mais coup de chance pour lui, Roman Reigns lui vient en aide pour évacuer le ring des Frères Gourdin. Reigns lui tend la main, Bryan prend le micro pour acter le faceturn en demandant au public s’ils veulent le voir lui et Reigns face à Rowan et Harper. Le public dit Yes, évidemment.

En interview avec Michael Cole, Kofi Kingston explique qu’il ne pouvait refuser le match de championnat car il est un champion combattif. Il comprend la pression qu’il y a sur lui, à défendre son titre sur la FOX, mais n’est pas prêt à lâcher le titre de champion de la WWE.

C’est marrant parce qu’il est petit

Chad Gable arrive sur le ring, et prend le micro pour parler de son match contre Baron Corbin la veille et à quel point il était tout près de le battre avant que ce dernier n’use de son sceptre pour le frapper. Arrive alors Mike Kanellis qui veut prouver à sa femme que la taille, ça compte.

Chad Gable a battu Mike Kanellis par soumission avec l’Ankle Lock en quelques secondes après quelques german suplexs.

Elias apparait à l’écran et a une chanson pour Chad Gable, et évidemment qu’elle parle de sa taille.

Sasha Banks et Bayley ont battu Carmella et Charlotte Flair par soumission avec le Banks Statement sur la championne 24/7. R-Truth la récupère rapidement et s’enfuis avec tandis qu’un groupe de catcheuse débarque pour le titre de Carmella.

Pendant ce temps Charlotte Flair se retrouve seule face à Bayley et Sasha Banks qui commence à la passer à tabac, mais Becky Lynch fait son entrée pour lui venir en aide. On a toujours un peu de mal avec l’idée de voir Lynch venir en aide à Flair alors qu’elles étaient rivales il y a encore peu de temps.

Ali échoue encore

Shinsuke Nakamura a battu Ali par tombé avec son Kinshasa mais c’est Ali qui a fait le plus gros du match avec quelques spots impressionnants à l’extérieur du ring. Nakamura n’aura eu qu’à profiter d’une distraction de Zayn pour porter son finisher.

The New Day ont battu la B-Team par tombé avec la Midnight Hour.

Les Kabuki Warriors font leur entrée et on ne s’y attendait pas, surtout après avoir vu Asuka parmi celles qui poursuivaient Carmella plus tôt. Elles affrontent Sonya Deville et Mandy Rose qui n’a pas encore fini de montrer sa une de Muscles & Fitness. Otis a beaucoup aimé d’ailleurs.

Les Kabuki Warriors ont battu Mandy Rose et Sonya Deville par tombé avec l’InSane Elbow de Kairi Sane sur Mandy Rose.

Ça se réglera à l’échelle

Ce sont des négociations qui se joueront dans le main-event de ce dernier épisode de SmackDown Live. Shane McMahon entre avec ses avocats qui n’en ont pas vraiment l’air, et appelle Kevin Owens à le rejoindre sur le ring pour discuter de la suite à donner à leur affaire.

Kevin Owens fait son entrée mais c’est à nouveau Shane McMahon qui s’exprime. Il a une proposition à faire à Owens: Soit le procès intenté par ce dernier continue et McMahon lui promet de le faire payer très cher et très longtemps au dépend de sa vie et de sa famille, soit il laisse tomber le procès, et McMahon abandonne de son côté l’amende et le réintègre dans le roster.

Trop facile pour Kevin Owens. On pourrait penser que derrière cette deuxième proposition il y a une arnaque, mais pour Kevin Owens il ne s’agit pas de ça. Le but de sa manoeuvre c’est de faire virer Shane McMahon, et il a une troisième proposition qui lui sied bien mieux: un ladder match vendredi prochain. S’il gagne, Shane McMahon est viré. Si Shane McMahon gagne, Owens part pour toujours.

On ne sait pas s’il a accepté (on se doute bien que oui) puisque l’on passe en coulisse où Becky Lynch est interviewée à propos de son match à Hell In A Cell mais elle n’aura pas le temps de répondre puisque Sasha Banks et Bayley débarquent et l’attaquent. L’épisode se termine sur une Becky Lynch gisant au sol après le passage à tabac.

Les plus lus

En haut