Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 8 novembre 2019

Résumé et résultats de l’épisode de WWE SmackDown du 8 novembre 2019.

WWE

L’épisode de Friday Night SmackDown de ce vendredi soir aura lieu depuis Manchester en Angleterre à l’occasion de la tournée européenne de la WWE. Au programme le retour de Sasha Banks sur le ring, Baron Corbin contre Roman Reigns et un match pour les titres de champions par équipe de la brand bleue.

Promo de merde

C’est Baron Corbin qui ouvre cet épisode, en vue de son match contre Roman Reigns. Il a envie de dire beaucoup de bien de Roman Reigns, de son palmarès de champion de la WWE et Universal, de ses main-event de WrestleMania et surtout de sa victoire sur la maladie. Le public applaudit même, mais évidemment que Corbin ne va pas rester là-dessus. Il poursuit en disant que depuis son retour, il n’a rien fait — et on peut pas vraiment le contredire là-dessus.

Il note que depuis il a préféré se concentrer sur lui-même, sa famille, allant jusqu’à mettre de côté ses performance de Superstars. Là c’est bien, jusque là. On n’était d’ailleurs pas loin de remarquer que Baron Corbin faisait des progrès en promo, jusqu’à ce qu’il commence à parler de testicules. Tant pis, une prochaine fois peut-être.

Corbin explique en effet que les testicules de Roman Reigns ont rétréci et que désormais le Big Dog n’était plus qu’un petit roquet. Bon, passons. Ah c’est pas fini, il sort ensuite un petit sac à caca pour les chiens. Tout s’explique, cette promo c’est du Vince McMahon dans le texte, c’est pas Jon Moxley qui contredira.

Pour de vrai, plus le temps passe plus on sent les progrès de Baron Corbin. C’est juste que lui faire dire de la merde, littéralement, ça aide pas.

New Day, New Champions

Le premier match de cet épisode est un match de championnat, les Revival défendent les titres de champions par équipe de SmackDown contre… les New Day. En interview Big E fait une blague en disant à Xavier Woods de “ne pas laisser tomber la savonnette” tandis que Kingston lui dit qu’il n’est pas en prison mais blessé. Du Vince McMahon dans le texte qu’on vous dit.

Les New Day ont battu The Revival par tombé avec un Trouble of Paradise de Kingston sur Wilder pour devenir champions par équipe de SmackDown.

Triste pour les Revival qui n’ont pas eu un règne incroyable, triste pour l’affiche des Survivor Series originalement prévue. Pas que les New Day gâcheront le match, mais on aurait bien voulu voir les Revival dans tout ça.

Sami Zayn cherche toujours à attirer Daniel Bryan avec lui et Nakamura et que s’il l’avait fait la semaine dernière il serait surement champion de NXT à l’heure qu’il est. Nakamura et Cesaro font équipe juste après, et Sami Zayn voudrait que Bryan regarde attentivement ce match.

Imperium protège le ring britannique

Les Heavy Machinery allaient avoir un match mais quelque chose de plus intéressant est prévu. Imperium — WALTER, Alexander Wolfe, Marcel Barthel et Fabian Aichner — débarquent pour une prolongation de l’invasion de NXT (UK), Manchester oblige. Plusieurs autres équipes de SmackDown débarquent pour leur venir en aide et faire partir le quatuor européen.

En interview, Bayley rappelle en réponse à Shayna Baszler et son attaque de la semaine dernière qu’elle et Sasha Banks ont mis NXT sur le devant de la scène, et compte bien le prouver aux Survivor Series.

Shinsuke Nakamura et Cesaro ont battu Ali et Shorty G. avec un Kinshasa de Nakamura sur Ali.

Daniel Bryan est apparu sur la rampe après le match, il commence à réfléchir et l’idée de le voir avec d’anciens collègues comme Zayn et Cesaro est intéressante. Celle d’une équipe d’Ali et Shorty G beaucoup moins mais bizarrement on serait pas surpris de les revoir ensemble.

Shayna Baszler frappe (fort) à nouveau

Sasha Banks fait son entrée avec un nouveau theme song, chanté par tonton Snoop Dogg s’il vous plait. L’argent de la FOX fait de bonnes choses des fois.

Sasha Banks a battu Nikki Cross par soumission avec son Banks Statement après un backstabber. Pendant le match Nikki Cross s’est attaquée à Bayley qui était aux commentaires.

Shayna Baszler a visiblement tout entendu de l’interview tout à l’heure et pas de chance, elle était du voyage à Manchester. La championne de NXT s’attaque aux deux catcheuses et ça fait pas un pli.

En coulisse Sami Zayn tente toujours de convaincre Daniel Bryan, mais celui-ci va avoir un nouveau gros problème désormais : le Fiend s’est trouvé une nouvelle victime en lui.

“Je t’ai battu, devenons copains”

Tyson Fury est de retour à SmackDown après sa victoire contre Braun Strowman à Crown Jewel dont il vient se vanter et même s’il a un premier combat en MMA en février prochain, il a encore des affaires à régler avec Braun Strowman. Ce dernier se rend alors sur le ring et s’attendait peut-être à un nouvel affrontement, mais Fury le remercie pour son match et lui dit que si jamais ils venait à nouveau à se battre, ce serait en équipe. Bon.

Braun Strowman aime l’idée, et ajoute que personne ne serait assez stupide pour venir se mesurer à eux. Vient alors la B-Team. Curtis Axel leur dit que lui et Bo Dallas sont assez stupide pour accepter le challenge. C’est bien de l’admettre, mais maintenant faut passer à la caisse.

Pas besoin de vous faire un dessin, l’un donne des droites à Bo Dallas, l’autre envoie un Powerslam à Axel. Voilà voilà. Aucun intérêt sinon.

Dana Brooke et Carmella ont battu Mandy Rose et Sonya Deville par tombé avec une Swanton Bomb de Brooke sur Deville. Ouais, une Swanton Bomb. Cette victoire leur offre une place dans la team SmackDown à Survivor Series où il y aura visiblement un match traditionnel… à trois équipe ? On sait pas encore.

Ziggler et Roode au service de sa majesté

Place au main-event dans lequel comme prévu Baron Corbin affronte Roman Reigns, un match qui aurait dû avoir lieu la semaine dernière, mais annulé à cause du blocage des Superstars en Arabie Saoudite. On allait pas échapper à ça, ce serait mal connaître la WWE.

Roman Reigns avait pris le contrôle du match, mais Baron Corbin a pu compter sur une petite distraction de la part de Robert Roode et Dolph Ziggler, et pas qu’une fois. Quand Reigns tente de se débarrasser des deux à coups de Spears, Corbin en profite pour prendre l’avantage, et terminer le match.

Baron Corbin a battu Roman Reigns par tombé avec son End of The Day.

Une victoire de Corbin surprenante qui termine un épisode de Friday Night SmackDown pas vraiment mauvais, pas vraiment bon. On a le droit à une bonne intrigue autour de Daniel Bryan qui part sur une rivalité avec le Fiend et la suite pourrait être intéressante, surtout si Sami Zayn et sa bande restent intégrés à l’histoire.

Les plus lus

En haut