NXT

Résultats de WWE NXT du 20 novembre 2019

Résumé et résultats de l’épisode de WWE NXT du 20 novembre 2019, dernier avant TakeOver : WarGames et Survivor Series.

WWE

Le build-up de WWE Survivor Series 2019 se poursuit dans l’épisode de ce mercredi de NXT, en même temps que celui de NXT TakeOver : WarGames qui auront tous les deux lieu ce week-end. Forcément, ça envahit la brand jaune de tous les côtés.

The Man comme à la maison

On commence fort. Très fort, puisque c’est Becky Lynch qui fait son entrée sous un public partagé (ou perdu) entre l’envie d’acclamer la championne de RAW ou de supporter NXT. Si bien que, après qu’elle se soit payée Bayley en se moquant de son cinquième “Bayley Buddy avec les cheveux bleus” (vous avez compris), lorsqu’elle évoque Shayna Baszler le public se met à chantonner “Shayna’s gonna kill you”.

Becky Lynch appelle Shayna Baszler sur le ring mais c’est Rhea Ripley qui fait son entrée, et rien que pour l’image des deux catcheuses face à face, cet épisode est déjà fort. “Alors tu es The Man. Voyons si tu as une paire de c***”. L’arbitre a compris et se dépêche de venir, le match peut commencer.

Il fallait par contre s’y attendre, l’affiche était trop belle et le contexte évident : Shayna Baszler, Jessamyn Duke et Marina Shafir débarque pour attaquer les deux catcheuse et interrompre l’affrontement. Dommage. Rhea Ripley et Becky Lynch préfèrent s’allier pour se débarrasser du trio et y arrivent.

Les Revival font leur arrivée à la Full Sail University en attendant leur match de ce soir contre l’Undisputed Era. Eux on savait qu’ils allaient venir, mais ce qui vient après, on n’était pas prêt.

Kona Reeves fait son entrée, il devait affronter Matt Riddle mais cela restera de l’imparfait, puisque Ricochet débarque par surprise, l’attaque à coup de dropkick et prend sa place sur le ring. Riddle lui s’en fout, il a un adversaire et accepte le (nouveau) match.

Comme pour le match précédent il y a de l’intervention et elle vient cette fois de SmackDown. Shinsuke Nakamura et Cesaro débarquent, mais le match parvient à se terminer.

Matt Riddle a battu Ricochet par tombé avec un crucifix powerbomb, profitant de la distraction causée par Nakamura et Cesaro.

Nakamura et Cesaro repassent à l’attaque, ça part dans tous les sens et Finn Balor vient se mêler à l’action en attaquant Riddle, mais c’est ce dernier qui reste debout seul sur le ring.

Du catch en équipe, du vrai

Le prochain match est celui des Revival qui viennent se mesurer aux champions par équipe de NXT Kyle O’Reilly et Bobby Fish et on espère que celui-ci ne sera cette fois pas interrompu.

Undisputed Era ont battu les Revival par tombé. Excellent match dans lequel les catcheurs ont eu tout le temps nécessaire pour nous offrir un catch par équipe de qualité, si ce n’est bien plus qu’on en attendait. On retrouve les Revival qu’on aime.

Les Viking Raiders auraient bien voulu entrer pour intervenir, mais ils sont retenus par la sécurité à l’extérieur de la Full Sail. On les retrouvera tout de même plus tard pour un match contre les Forgotten Sons.

Kay Lee Ray a battu Dakota Kai par tombé avec une Gory Bomb.

Un gros paquet de catcheuses passent à l’attaque après le match, que ce soit des catcheuses de NXT pour le match WarGames de samedi où des catcheuses de RAW et SmackDown, il y a de tout. On notera par ailleurs cette petite hésitation entre Kairi Sane et  Io Shirai qui a été fatale à la première.

Les Viking Raiders ont battu les Forgotten Sons (Wesley Blake et Steve Cutler) par tombé avec la Viking Experience. Le match avait commencé comme un squash, mais les catcheurs de NXT ont repris le dessus et le match a duré un peu plus longtemps qu’on aurait pu le croire.

Cole remporte l’avantage à WarGames, tout le monde débarque

Le main-event de cet épisode est donc le ladder match entre Adam Cole et Dominik Dijakovic, match dont le vainqueur offrira comme celui de la semaine dernière entre Io Shirai et Mia Yim l’avantage à son équipe.

Pas d’intervention durant le match, tout s’est déroulé normalement comme un ladder match classique, avec tout de même quelques spots dangereux comme on les aimes dans ce type d’affrontement. Cole s’est occupé du genoux opéré il y a quelques mois de Dijakovic pour l’affaiblir et ça semble avoir porté ses fruits.

Adam Cole a battu Dominik Dijakovic en décrochant la mallette après l’avoir jeté du haut de l’échelle sur une autre positionnée plus bas.

La fin de cet épisode sera sans surprise un gros brawl pre-Survivor Series/WarGames dans lequel on verra d’abord l’Undisputed Era débarquer pour terminer l’adversaire d’Adam Cole, vite entourés par une poignée de catcheurs de RAW et SmackDown.

Sur le ring Drew McIntyre se charge de Dominik Dijakovic d’un Claymore Kick, avant que celui-ci ne subisse une powerbomb dont ses vertèbres vont se souvenir longtemps de la part de Keith Lee. Ivar des Viking Raiders le rejoint sur le ring, mais ne se batteront pas, ils ont la même idée : se jeter sur le groupe de catcheurs à l’extérieur du ring pour un véritable strike humain.

Adam Cole remonte sur le ring, se croyant seul survivant de tout ce capharnaüm. Pas de chance, Seth Rollins débarque et lui porte un superkick. Alors que l’ancien champion Universal s’apprête à porter son Curb Stomp, Tommaso Ciampa fait son entrée. Cole sort du ring, pour se faire frapper par Ciampa qui rejoint Rollins pour un échange de coup de poings qui termine cet épisode de NXT.

Cette fois-ci il y a eu de l’invasion, et pas qu’un peu. Il fallait évidemment builder Survivor Series, WarGames, et dans le même temps en profiter pour donner un coup de boost aux audiences. Pas que ce soit une mauvaise chose, cela nous a offert quelques affrontements intéressants. Mais RAW et SmackDown ne seront pas là toutes les semaines…

Les plus lus

En haut