WWE

Résultats de NXT TakeOver : WarGames 2019

Résumé et résultats de NXT TakeOver : WarGames 2019.

WWE

Ce samedi soir, veille de WWE Survivor Series 2019 et alors que la brand jaune est impliquée dans le build-up du pay-per-view, a lieu NXT TakeOver : WarGames 2019. Au programme notamment deux matchs WarGames : un masculin (Undisputed Era contre Team Ciampa) et un féminin (Team Ripley contre Team Baszler)

Carte complète du show
Kickoff

Angel Garza a battu Isaiah Scott par tombé avec un coup de pied et un Wing Clipper. Le match a eu le droit à quelques bons moment mais malheureusement on n’a pas pu ne pas entendre l’arbitre diriger les deux catcheurs à plusieurs reprises. Dommage.

Même en nombre inférieur, la Team Ripley s’offre la victoire

On apprend que Dakota Kai remplacera Mia Yim qui a été mystérieusement attaquée en coulisse et qui n’est plus en mesure de catcher ce soir. Le match WarGames féminin ouvre d’ailleurs la carte du show principal.

Un WarGames marqué entre autre par le heelturn de Dakota Kai qui, au moment de rentrer dans le match, s’est décidée à attaquer la dernière de l’équipe qui restait en attente, Tegan Nox et son pauvre genou. Un magnifique heelturn superbement exécuté qu’on attendait pas à ce moment du match — c’est encore mieux.

L’équipe de Rhea Ripley a battu l’équipe de Shayna Baszler par tombé après que Rhea Ripley, qui s’était menottée à Shayna Baszler pour se sortir de sa Kififuda Clutch, a envoyé la championne de NXT à travers deux chaises dépliées.

Excellent opener dans lequel on a notamment vu une Io Shirai qui prend des risques énormes en se lançant du haut de la cage pour un poison rana sur Candice LeRae (et Bianca Belair qui se trouvait sur son chemin). Beaucoup de belles actions dans ce match.

Pete Dunne affrontera Adam Cole

Pete Dunne, Killian Dain et Damian Priest s’affrontent dans le match suivant. À la clé pour le vainqueur de ce triple-menace, un match pour le titre de champion de NXT contre Adam Cole ce dimanche à WWE Survivor Series 2019.

Pete Dunne a battu Damian Priest et Killian Dain par tombé. Pete Dunne a profité du fait que Killian Dain soit tombé sur Damian Priest après un samoan drop pour s’échapper du sleeper de l’anglais, en faisant lui-même le tombé sur Damian Priest.

Un match qui a duré un peu trop longtemps, mais avec quelques belles actions notamment à l’extérieur du ring et près des tables des commentateurs.

Premier TakeOver depuis son retour, première victoire pour Bálor

Matt Riddle affronte Finn Bálor dans le match qui suit. C’est le premier match de Finn Bálor dans un TakeOver depuis son retour à NXT le mois dernier.

Finn Bálor a battu Matt Riddle par tombé avec son 1916 DDT.

C’est un bon match, pas le meilleur de la soirée et malheureusement le public qui vient d’en enchainer deux bons s’était un peu assoupi. Heureusement l’énergie est revenue pendant l’affrontement.

Le WarGames qui met tout le monde KO

Le main-event de ce show est le second WarGames de la soirée, celui entre l’équipe de l’Undisputed Era et Tomasso Ciampa dont il manque un membre qui sera révélé au tout dernier moment, au moment où celui-ci doit entrer dans le WarGames pour garder un peu plus de suspense.

Après qu’Adam Cole, avant-dernier entrant, s’est empressé de faire entrer des tables dans la cage, il ne manquait que ce participant mystère. Le décompte se fait mais personne ne vient sur le moment. L’Undisputed Era croit être tranquille quand, surprise : Kevin Owens fait son apparition pour une énorme pop du public. Petit fait amusant du coup, toutes les Superstars présentes sur ce ring ont été à un moment de leur carrière à la Ring of Honor.

L’équipe de Tommaso Ciampa a battu l’Undisputed Era après une violente chute depuis le haut de la cage dans laquelle Tommaso Ciampa emporte Adam Cole pour s’écraser à travers deux tables sur le ring.

Le spot est violent, spectaculaire et même un peu effrayant et après une chute pareille il y a toujours ces quelques secondes où vous vous demandez si tout le monde va bien — mais on fait confiance aux talents, toujours. On notera la petite apparition de Britt Baker dans le public, pas rassurée, et mentionnée par Mauro Ranallo.

Le match a été bien plus qu’à la hauteur des attentes. Que ce soit grâce à la participation de Kevin Owens, les multiples spots à travers les tables, sur la partie métallique qui lie les deux rings ou ce final incroyable, on en a encore pris plein les yeux. Bon courage à Adam Cole et ceux qui devront participer à Survivor Series ce dimanche, ça va piquer un peu.

Les plus lus

En haut