Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 2 décembre 2019

Résumé et résultats de l’épisode du 2 décembre de WWE RAW.

WWE

Au programme de l’épisode de Monday Night RAW de ce 2 décembre, Seth Rollins s’excuse (du moins il essaye). Charlotte Flair quant à elle affrontera non pas une mais deux Kabuki Warriors dans un handicap match.

Le show démarre avec l’arrivée des AOP qui se font interroger par Charly Caruso sur les raisons qui les ont poussé à attaquer Kevin Owens la semaine dernière. On ne saura pas, ils répondent en albanais. Rezar a juste dit à Caruso qu’elle était belle avant de partir.

Tes excuses sentent le rodéo, Rollins

Sur le ring on retrouve Seth Rollins qui a des excuses à faire au roster de RAW pour leur avoir dit la semaine dernière qu’ils craignaient tous. Pour lui tout venait du font de son cœur et il souhaite le meilleur pour le roster de la brand rouge qu’il considère comme sa famille, mais il reconnait avoir dépassé les bornes et présente ses excuses aux fans, au vestiaires et particulièrement à Kevin Owens à qui il demande de venir sur le ring.

En entrant Kevin Owens remarque que “ça sent comme quand le rodéo débarque à Nashville” (restez jusqu’à la fin de la promo pour la suite, c’est la meilleure vanne de l’année). Il ne croit absolument pas à la sincérité des excuses de Seth Rollins, et se demande si les AOP font partie de la famille dont il parlait plus tôt. Rollins lui répond qu’il n’a rien à voir avec ce qu’on fait les AOP la semaine dernière, ce à quoi Owens répond “l’odeur dont je parlais plus tôt c’est celle de la bullshit”. Meilleure vanne.

Les AOP font leur entrée et défie Owens et Rollins pour un match par équipe. Rollins accepte et demande à Owens s’il en est mais ce dernier n’est pas idiot, il a bien compris que cette histoire allait terminer en Rollins et les AOP contre lui. C’est sympa de la part d’Owens de nous rappeler que ce qui se passe à la WWE c’est du déjà vu. Owens propose d’en finir maintenant mais Rollins est frustré de voir qu’Owens ne lui fasse pas confiance et préfère s’en aller, croisant les AOP sans qu’il y ait d’affrontement.

Owens défie les AOP de venir sur le ring mais ceux-ci partent en rigolant. Owens est pourtant chaud et propose à n’importe qui en coulisse de venir se battre. Entre alors Lana, pour son (et notre) plus grand désarroi. Owens est dépité. Tandis que celui-ci essaye d’expliquer qu’il en a marre Lana explique que RAW est tout à elle. Elle poursuit en disant qu’elle a obtenu une ordonnance restrictive envers Rusev et qu’on ne le verra pas ce soir. On va pas nous la faire à chaque fois, surtout pas après Starrcade ce dimanche. Elle termine en disant que Lashley va s’occuper de terminer Owens, qui n’attend que ça.

Kevin Owens a battu Bobby Lashley par disqualification quand les AOP sont intervenus et l’ont passé à tabac.

Rusev apparait lui sur le ring et porte un Mashka Kick à Lashley avant de repartir par le public. Lashley, furieux contre les deux agents de police qui étaient là pour les protéger commence à s’énerver contre eux et se fait arrêter à la place. “Ici c’est l’État du Tennessee et on fait les choses différemment” explique un policier avant d’avoir précisé qu’il était fan de la WWE. Ça n’a pas spécialement de sens mais c’est ce qui se passe. Lana s’énerve et gifle l’un des policiers qui l’arrête à son tour.

McIntyre n’aime pas Twitter

Drew McIntyre a battu Akira Tozawa par tombé avec son Claymore Kick. Tozawa a beau s’être bien défendu ça ressemblait assez fort à du squash match, surtout quand McIntyre s’exclame après celui-ci “c’était fun n’est-ce pas ?”. Logiquement c’est après ce match que Tozawa prend son téléphone pour annoncer à ses followers sur Twitter qu’il a demandé sa démission.

McIntyre de son côté parle des Superstars qui en coulisse vont sur les réseaux sociaux pour aller se plaindre, ajoutant que certains d’entre eux se la joue cryptiques pour qu’on devine nous-mêmes de qui ils parlent parce que ce sont des lâches — c’est du Vince McMahon dans le texte, évidemment. McIntyre lui se dit plus direct et interpelle directement Randy Orton et lui demande de venir sur le ring.

McIntyre n’aime pas le comportement d’Orton qui fait comme s’il était chez lui, et lui dit que s’il a bien été l’homme le plus dangereux par le passé, désormais c’est lui l’homme le plus dangereux, expliquant que le seul endroit où Orton est craint ce sont les réseaux sociaux.

Orton lui répond qu’il mérite le droit de se comporter comme il le fait aujourd’hui, contrairement à McIntyre qui ne mérite rien. Il lui dit que s’il veut régler le problème, c’est maintenant et sur le ring. Pas de chance, The OC font leur entrée et AJ Styles est toujours furieux. “Tu as ruiné la vie d’Oncle Allen” dira Karl Anderson pour mentionner le fait qu’Orton est à l’origine de la perte du titre des États-Unis d’AJ Styles, qui veut affronter Orton. McIntyre se tire, il n’a plus rien à voir avec ça.

Alors que The OC entourent Randy Orton, le voilà qu’il trouve de l’aide en Ricochet, Humberto Carrillo et Rey Mysterio. En coulisse un peu plus tard, Orton leur dira qu’il apprécie l’aide mais qu’il n’en avait pas besoin.

Aleister Black a battu Tony Nese par tombé avec un Black Mass. Buddy Murphy regardait le match en coulisse. Interrogé par Charly Caruso, il dit qu’il voudrait qu’Aleister Black se calme un peu, et que s’il ne le fait pas, il va s’en occuper personnellement.

Andrade a battu Eric Young par tombé avec son Hammerlock DDT. C’était pour vous rappeler qu’Eric Young était toujours là, employé par la WWE.

R-Truth s’est fait prendre le titre 24/7 par un pilote de NASCAR. Par pitié, faites quelque chose de nouveau avec ce titre ou faite le disparaitre.

En interview Seth Rollins explique que Kevin Owens n’avait pas besoin de son aide face au AOP plus tôt dans la soirée, et n’aime pas trop l’idée que l’on ne le pense pas sincère quant à ses excuses.

Erick Rowan a battu No Way Jose par tombé avec deux Claw Slam. Il veut par contre toujours pas nous dire ce qu’il cache dans sa cage.

Charlotte Flair ne regrette rien

Interviewée à propos de leur match contre Charlotte Flair, les Kabuki Warriors parlent en japonais. La seule chose qu’on comprend par ce qu’en anglais, c’est qu’elles comptent bien battre Charlotte Flair.

Asuka et Kairi Sane ont battu Charlotte Flair par tombé avec l’Insane Elbow de Kairi Sane. Bon match malgré quelques ratés comme la double-superplex qui aurait pu faire plus de mal à Charlotte Flair. Cette dernière ne regrette en tout cas pas le match, comme elle l’avouera un peu plus tard en interview.

Les Viking Raiders ont battu deux jobbers par tombé avec la Viking Experience. Ça devient lassant cette histoire, surtout pour des champions.

Un main-event banal pour un RAW banal

Le main-event est un match par équipe à trois contre trois entre The OC et le trio de Rey Mysterio, Humberto Carrillo et Ricochet. Rien de bien fou pour terminer cette soirée donc.

The OC ont battu Rey Mysterio, Humberto Carrillo et Ricochet par tombé avec un Style Clash d’AJ Styles sur Ricochet.

Alors qu’AJ Styles est en train de célébrer la victoire de son équipe, Randy Orton débarque et lui porte un RKO, comme on pouvait s’y attendre.

Un épisode de RAW très très banal et où comme trop souvent tout semble se répéter avec des personnages différents. TLC se dessine un peu, AJ Styles contre Randy Orton, Charlotte Flair et une partenaire (Becky Lynch est libre d’ailleurs) pour les Kabuki Warriors et évidemment Seth Rollins contre Kevin Owens.

Les plus lus

En haut