AEW Dynamite

Résultats d’AEW Dynamite du 8 janvier 2020

moxley dynamite

Résumé et résultats de l’épisode d’AEW Dynamite du 8 janvier 2020.

AEW

Au programme de cet épisode d’AEW Dynamite, un match de championnat entre Riho et Kris Statlander pour le titre féminin et la réponse de Jon Moxley à l’Inner Circle.

L’épisode de cette semaine démarre avec un match par équipe. Kenny Omega et Hangman Page font équipe pour affronter les Private Party.

Kenny Omega et Hangman Page ont battu Private Party par tombé avec le One Winged Angel d’Omega sur Marc Quen.

En coulisse on voit PAC s’en prendre à Michael Nakazawa avant d’être stoppé par les arbitres. Il veut toujours son match contre Kenny Omega.

Quand la sauce ne prend pas

On passe au match de championnat féminin. Riho défend son titre de championne de l’AEW contre Kris Statlander dans le second affrontement de cet épisode, un match qu’on annonce avec une limite de 60 minutes. Oseront-ils le faire durer aussi longtemps ? Brandi Rhodes est par ailleurs aux commentaires, Hikaru Shida et Britt Baker sont elles assises ringside. Ça n’annonce rien de bon tout ça.

Riho a battu Kris Statlander avec un cradle pour conserver son titre de championne de l’AEW. Un match un peu trop chargé qui a vu l’intervention d’Awesome Kong et Melanie Cruz contre Kris Statlander, puis Luther sorti de dessous le ring (eh oui aussi), toujours contre Statlander.

Publicité

Après le match ce sont Big Swole et Sonny Kiss qui sont venu en aide à Kris Statlander pour éloigner les heels qui s’attaquaient à cette dernière. C’est ce qui s’appelle en faire trop pour peu d’intérêt, le public n’était même pas dedans.

Sammy Guevara a battu Christopher Daniels par tombé après un coup de pied à l’arrière de la tête. Un match assez court qui a surtout servi à ce qui arrive ensuite.

Dark Order sont en effet venus pour tenter d’enroler Christopher Daniels dans leur groupe, mais ce dernier a eu le malheur refuser. Dark Order passent à l’attaque mais les Young Bucks et le reste de SCU viennent en aide à Daniels. Pas plus passionnant que plus tôt avec le match féminin.

Cody Rhodes et Dustin Rhodes ont battu les Lucha Bros par tombé avec le Final Reckoning de Dustin sur Fenix.

Après le match Tony Schiavone vient demander à Cody Rhodes s’il accepte les demande de MJF de la semaine denrière, mais Arn Anderson présent aux abords du ring le coupe et dit que lui et Cody vont en discuter cette semaine.

MJF x DDP

Un peu plus tard alors que tout le monde a quitté le ring MJF débarque avec Wardlow. Lui veut une réponse ce soir et donne dix seconde à Cody Rhodes pour le rejoindre (sinon… ?). Cody Rhodes ne viendra pas, par contre Diamond Dallas Page est bien là et a deux mots à dire à MJF — après avoir fait sa petite promotion parce qu’il faut bien en profiter.

DDP surnomme MJF « Motormouth Jackoff Friendman », ce qui est difficile à traduire en français mais vous avez à peu près compris… avant de parler à nouveau de lui-même pour nous expliquer les fans lui demandent s’il remonterait sur le ring pour un match de plus, pendant que MJF regarde son téléphone.

MJF fait entrer The Butcher, The Blade and The Bunny et explique que la plupart des fans de DDP sont mort, et qu’il l’enverrait à l’hospice avant de prendre une de ses filles pour lui faire ressentir le bang. C’est évidemment la phrase de trop.

DDP menace de s’en prendre à MJF mais Butcher et Blade l’en empêche, qu’à cela ne tienne, il leur porte un Diamond Cutter chacun. MJF frappe DDP dans le bas-ventre avant de se moquer de Cody Rhodes en disant qu’il vient de mettre son mentor à terre. Dustin Rhodes et QT Marshall débarquent pour venir en aide à DDP et faire fuir MJF.

Jurassic Express ont battu les Best Friends et Orange Cassidy avec un roll up de Jungle Boy contrant une powerbomb de Chuck Taylor.

Plusieurs matchs sont annoncés pour la semaine prochaine : PAC affrontera Darby Allin, Kris Statlander et Hikaru Shida affronteront Awesome Kong et Melanie Cruz tandis que Butcher, Blade et MJF affronteront QT Marshall, Dustin Rhodes et DDP.

Jon Moxley vous a bien eu

Le main-event de cet épisode n’est pas un match mais une petite fête organisé en l’honneur de Jon Moxley par l’Inner Circle. Chris Jericho prend des risque et se laisse imaginer que Moxley va accepter de rejoindre son clan. « La voiture de sport à le plein, la fête est prête, on n’attend plus que la réponse de Mox ».

Moxley est bien là, et sa réponse est… oui. Surprenant.

Jon Moxley retire sa veste et dévoile un t-shirt aux couleurs de l’Inner Circle en explique que la meilleur manière de dominer est de joindre la force la plus dominante. Il ajoute que pour être le meilleur, il faut apprendre des meilleurs, et Jericho est le meilleurs. Ensemble ils compte dominer l’AEW pendant des années, dit-il.

Tout ce qu’il reste à faire c’est ouvrir une bouteille de bubby dit Moxley, avant de réclamer la voiture promise par Chris Jericho. L’Inner Circle est à la fête, tout le monde est content tandis que le public marche et semble s’être fait à l’idée que Moxley avait vraiment accepté, l’accusant d’être un vendu.

Parce que oui, Moxley révèle finalement à Chris Jericho qu’il déconnait. Il est marrant Jon Moxley.

Il dit qu’il ne rejoindrait jamais l’Inner Circle, que c’est un groupe idiot et qu’il ne veut rien d’autre que le titre de champion de l’AEW, avant d’éclater une bouteille de bubbly sur la tête de Jericho et de lui porter un Paradigm Shift. Jack Hager arrive mais trop tard, Moxley s’est sauvé par le public — avec les clé de la voiture de sport, quand même.

Cet épisode d’AEW Dynamite est loin d’être un des meilleurs mais la séquence finale avec Moxley et l’Inner Circle le sauve pas mal. Il y a malheureusement toujours ce flottement autour du Nightmare Collective et du Dark Order, la sauce ne prend pas autour des deux clans.

Publicité

Articles populaires

Publicité
En haut