Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 13 janvier 2020

big show buddy murphy raw

Résumé et résultats de l’épisode de WWE RAW du 13 janvier 2020.

WWE

Au programme de cet épisode de Monday Night RAW, en dehors de la présence de Brock Lesnar qui sera à nouveau présent, plusieurs matchs au programme : Rusev affronte (encore) Bobby Lashley, Aleister Black affronte (encore aussi) Buddy Murphy, Randy Orton, Drew McIntyre AJ Styles s’affrontent, tandis que le main-event verra le trio du Big Show, Kevin Owens et Samoa Joe face à Seth Rollins et les AOP dans un Fist Fight.

Concours de b… de finisher

Randy Orton ouvre l’épisode de ce soir et appelle AJ Styles à venir sur le ring après avoir bien profité d’une pop à laquelle il ne s’attendait visiblement pas. AJ Styles fait donc son entrée et dit qu’il ne pense pas qu’Orton soit le favoris du Rumble match contrairement à ce qu’avance de dernier. Il dit aussi qu’il porte un meilleur RKO que lui, en parlant un peu à la Donald Trump, à base de « beaucoup de gens pensent que… ». Styles dit aussi qu’il va le faire passer par dessus la troisième corde, comme pour Brock Lesnar.

Il est interrompu par Drew McIntyre qui débarque en se moquant de Styles et Orton qui mesurent leur RKO en ajoutant rapidement que son Claymore est meilleur. McIntyre propose mieux qu’un mesurage de b… de finisher, il propose un match triple menace, tout de suite. Match qui aura bien lieu.

Drew McIntyre a battu AJ Styles et Randy Orton par tombé en portant un Claymore Kick à Randy Orton et faisant le tombé sur AJ Styles qui venait de subir un RKO. The OC sont intervenus en début de match mais ont été éjectés par Orton et McIntyre avant la publicité, on ne les a plus revu après.

Seth Rollins est dans les vestiaires en train d’encourager les AOP pour le match de ce soir. Il est très excité à propos de ce Fist Fight. Il doit être l’un des rare à l’être.

Publicité

Ricochet a battu Mojo Rawley par tombé avec un Recoil et son 630 splash.

Charlotte Flair a battu Sarah Logan par soumission avec sa Figure Eight. Elle jette Sarah Logan par dessus la troisième corde après le match parce que Royal Rumble approche.

En coulisse Samoa Joe rassure Kevin Owens à propos du Fist Fight de tout à l’heure. Le Big Show ajoute qu’il n’y a rien à craindre, il a ramené ses poings et a hâte de les présenter à nouveau à Seth Rollins.

Quinze minute de rien (mais drôle) avec votre champion

Il est 21h heure de New York, c’est l’heure de faire entrer Brock Lesnar. Le public lui réserve un accueil très chaud, beaucoup de heat sur laquelle force Paul Heyman qui menace même de partir avec Lesnar. Ils finissent par revenir sur le ring, rappelle l’annonce de la semaine dernière (Brock Lesnar dans le Royal Rumble) et… se font interrompre par R-Truth.

Truth vient annoncer à sa façon qu’il entre dans le Rumble Match et annonce à Paul Heyman qu’il va le faire passer par dessus la troisième corde. Brock Lesnar est hilare. Quand Heyman complètement saoulé de son côté lui annonce qu’il ne participe pas au match, mais que Lesnar si, Truth annonce se retirer du Rumble Match.

Lesnar est toujours hilare, Truth continue son truc en disant à Paul Heyman qu’il parle beaucoup trop — on a du mal à le contredire — mais le champion de la WWE a finit de rire et porte deux F5 à R-Truth avant de prendre le micro en lui disant « That’s wassup! ». Lesnar n’essaye même pas de prendre le titre 24/7, on est un peu déçu.

Publicité

C’était divertissant, ça change des promos très répétitives de Paul Heyman mais comme souvent, ça ne sert à rien. La WWE nous a passé 15 minutes avec son champion pour rien du tout. Ils sont fort là-dessus.

Mojo Rawley profitera de l’état de R-Truth au retour de la pub pour aller s’emparer du titre de champion 24/7.

Lana et Liv Morgan passent à l’action la semaine prochaine

Bobby Lashley a battu Rusev par tombé avec un spear. Rusev a été distrait par Lana et Liv Morgan qui se battaient à l’extérieur du ring. Lana a jeté un coca au visage de Liv Morgan qui l’a vendue comme si elle avait reçu de l’acide sur le visage avant de se faire projeter contre la barrière du public.

Interrompant Charly Caruso qui avait une nouvelle à annoncer, Bobby Lashley vient se vanter de sa victoire, mais Lana est toujours furieuse après Liv Morgan et propose un match mixte par équipe contre Rusev et Liv Morgan. Lashley n’a pas l’air très emballé parce qu’il pensait visiblement terminer sur cette victoire et qu’il va en plus devoir protéger Lana la semaine prochaine. Rusev et Liv Morgan accepteront le défi plus tard dans cet épisode.

Les Viking Raiders sont toujours champions par équipe et en sont encore à lancer des open challenges. Ce sont les Bollywood Boyz qui répondent présents.

Les Viking Raiders ont battu les Bollywood Boyz par tombé avec la Viking Experience sur Sunil Singh en moins d’une minute.

Publicité

AKAB

22h heure de New York, c’est l’heure pour Becky Lynch et Asuka de signer le contrat pour le match de championne de RAW qui les attend à WWE Royal Rumble dans moins de deux semaines. Jerry Lawler est sur le ring pour animer le segment et demande à Becky Lynch si elle a quelque chose à dire avant qu’Asuka n’entre, mais elle est visiblement bien trop énervée.

Asuka fait son entrée avec Kairi Sane et prend le micro pour hurler des trucs en japonais. Pendant ce temps Kairi Sane nargue Becky Lynch avec son ombrelle avant que cette dernière ne s’énerve et fasse sortir Sane du ring en jetant l’ombrelle.

Jerry Lawleyr demande aux deux femmes de signer le contrat. Après avoir signé, Becky Lynch lance une seule phrase « que la meilleure femme gagne ». En réponse, Asuka crache le green mist au visage de Becky Lynch qui le vend comme si elle venait de se faire gazer au lacrymogène dans une manifestation. « AKAB » aurait lancé la championne, « All Kabukis Are Bastards », mais on n’est pas très sûrs de ça.

Becky Lynch prend une dernière fois le micro pour mettre Asuka en garde, qu’après l’avoir tenu à l’écart pendant tout ce temps elle compte frapper fort à Royal Rumble.

Andrade défendra son titre de champion des États-Unis contre Rey Mysterio la semaine prochaine dans un ladder match. Zelina Vega louange son champion et qualifie Rey Mysterio de mauvaise exemple pour son fils après l’attaque de la semaine dernière pour laquelle elle a du appeler la police. Rey Mysterio répondra un peu plus tard que ce n’est pas drôle de se faire qualifier de mauvais exemple, pas plus que de voir Andrade agresser Humberto Carrillo.

Aleister Black a battu Buddy Murphy par tombé avec son Black Mass, le second parce que l’arbitre a visiblement été perturbé pendant le compte de trois du premier Black Mass, croyant visiblement que Murphy avait levé les épaules. Le match a du être quelque peu rallongé.

Erick Rowan a battu un jobber avec son Claw Slam. La chose qui est dans la cage l’a mordu, pas cool. Pendant ce temps Buddy Murphy est encore aux abords du ring, prostré depuis sa défaite du match précédent.

Seth Rollins a un nouveau Buddy

Le main-event voit donc le trio de Kevin Owens, Samoa Joe et The Big Show affronter Seth Rollins et les AOP dans un match « fist fight ». Le principe est on ne peut plus simple : pas de tombé, pas soumission, pas de décompte à l’extérieur, pas de disqualification. C’est l’arbitre qui décide quand un adversaire n’est plus en mesure de catcher.

Rollins et les AOP attaquent le Big Show avant que le match ne commence, l’arbitre fait sonner la cloche une fois que Rollins est dans le ring. Sur le ring le Big Show attaque Rollins avec un Kendo Stick tandis que Kevin Owens et Samoa Joe s’occupent des AOP en dehors du ring.

Seth Rollins se retrouve à l’extérieur du ring et tombe sur Buddy Murphy, toujours là. Il lui demande de les aider, ce qu’il fera quand le Big Show menace de porter un coup de poing à Rollins, en lui portant un low-blow.

Kevin Owens et Samoa Joe se font passer de leur côté à travers la table des commentateurs par les AOP. Le Big Show se retrouvera ensuite encerclé par les heels, les quatre. Rollins lui porte un Curb Stomp qui termine le match sur la décision de l’arbitre.

Seth Rollins remercie Buddy Murphy pour terminer les show, célébrant tous ensemble leur victoire avec les AOP.

Un épisode dans lequel quasiment rien n’avance, si ce n’est la signature du contrat pour le match entre Asuka et Becky Lynch. À la WWE on semble attendre Royal Rumble sans proposer trop de rebondissement. On compte tout de même sur l’épisode de la semaine prochaine où sont déjà annoncés deux matchs : un ladder match pour le titre des États-Unis entre Andrade et Rey Mysterio et un match mixte entre l’équipe de Rusev et Liv Morgan et celle de Bobby Lashley et Lana. Mais ne vous y trompez pas, on les à RAW parce qu’il n’y a pas beaucoup de place sur la carte de Royal Rumble.

Articles populaires

En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });