Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 20 janvier 2020

lesnar ricochet raw

Résumé et résultats de l’épisode de WWE RAW du 20 janvier 2020.

WWE

Gros programme pour ce dernier épisode de WWE Monday Night RAW avant Royal Rumble dimanche. Andrade et Rey Mysterio s’affrontent pour le titre des États-Unis dans un ladder match, Randy Orton affronte Drew McIntyre, Becky Lynch affronte Kairi Sane et un match par équipe mixte a lieu entre l’équipe de Lana et Bobby Lashley et celle de Rusev et Liv Morgan.

Le messie est arrivé

On commence avec le Monday Night Messiah Seth Rollins et sa nouvelle bande. On connaissait les AOP depuis quelques semaines, vous pouvez y ajouter Buddy Murphy qui a vu la lumière en les rejoignant nous dit Rollins. Après un récap vidéo de la semaine dernière, Rollins considère que Samoa Joe, Kevin Owens et le Big Show ont échoué, et que les vestiaires doivent maintenant choisir leur camp car les lignes de la bataille ont été tracées et qu’on est désormais avec eux ou contre eux.

Kevin Owens et Samoa Joe interrompent le Messie, il parle trop. D’ailleurs il n’est pas venu pour parler trop longtemps contrairement à Rollins et propose de se battre. Mais il n’est pas venu seul contrairement à ce que croyait Rollins qui les invitent à venir, pensant être avantagé par le nombre — et ce n’est pas le Big Show qu’Owens appelle. Ce sont les Viking Raiders qui rejoignent Owens et Joe.

Les deux clans se battent rapidement avant que les faces ne fassent le message facilement sur le ring, Rollins étant rapidement parti.

Au retour de la pub Seth Rollins a une idée dont il fait part à Charly Caruso, il défie les Viking Raiders pour leurs titres de champions par équipe de RAW, avec son nouveau partenaire Buddy Murphy. Les AOP derrière viennent d’hurler intérieurement.

Publicité

Andrade et Mysterio envoient du lourd

Le premier match de cet épisode est le match pour le titre de champion des États-Unis. Andrade défend sa ceinture contre Rey Mysterio dans un ladder match.

Andrade a battu Rey Mysterio dans un superbe ladder match sans retenue, avec sans surprise une intervention de Zelina Vega mettant fin au chances du luchador de décrocher la ceinture et des spots assez incroyables comme ce Hammerlock DDT depuis le haut de l’échelle sur une autre échelle sur Rey Mysterio qui ont vous le rappelle a 45 ans.

Après le match Zelina Vega retire le sol en mousse au bord du ring pour proposer à Andrade de porter un DDT sur le sol bien dur à Mysterio, mais un individu portant un masque de Mysterio apparait. Il s’agit de Humberto Carrillo qui revient se venger et qui s’apprête à prendre le relai de Mysterio pour le titre sans doute. Ça peut-être intéressant s’ils nous montre un Carrillo plus passionnant qu’à ses débuts à RAW.

Aleister Black a battu un jobber local avec son Black Mass. Presqu’un an après ses débuts à RAW, Aleister Black est de retour à la case jobber local. On ferait la même tête véner après le match à sa place dans cette situation.

Ça ricoche dans les balloches

Paul Heyman arrive avec son champion Brock Lesnar pour nous répéter encore que : Brock Lesnar va participer au Rumble, entrer en numéro et éliminer tout le monde, que personne ne mérite un title-shot à WrestleMania contre Brock Lesnar. Mais ça vous le saviez déjà, comme dirait Alberto.

Ricochet interrompt la promo de Paul Heyman. Oui Ricochet, à partir de là vous savez que ça va déjà mal se terminer pour lui. Il trouve que Paul Heyman parle trop (mais non ?), avoue que pas mal de personne on peut de se mesurer à Brock Lesnar dans les vestiaires (tu déconnes ?), mais lui, qui à chaque fois qu’il monte sur ce ring avec tous les risques qu’il prend sait qu’à chaque fois c’est peut-être la dernière, n’a pas peur de venir se mesurer à Brock Lesnar (menteur).

Publicité

Brock Lesnar n’en a d’ailleurs pas grand chose à faire à la base, il comptait même partir sans même toucher Ricochet. Mais ce dernier a eu le malheur de lui demander une chose : est-ce que Lesnar a peur ? Erreur. Il fait demi-tour et lui lance un coup de pied des plus fourbes dans les parties après lui avoir dit qu’il n’avait, évidemment, pas peur. Pas de F5. Même R-Truth a été mieux traité la semaine dernière.

Notre avis c’est que Ricochet a simplement perdu à la courte-paille pour participer à ce segment. Ou sinon c’est que McMahon n’a pas beaucoup d’intérêt pour lui. C’est ça ou autre chose.

Claymore contre RKO dans le Rumble

Drew McIntyre a battu Randy Orton par disqualification (logiquement, même si aucune annonce n’a été faite) après que The OC soient venus l’attaquer durant le match. Mais Randy Orton qui n’avait rien demandé et qui aurait sans doute voulu terminer le match de manière clean s’empare d’une chaise et attaque le trio.

Orton et McIntyre se font face sur le ring, Orton lâche la chaise et fais mine de partir avant de, vous vous doutiez bien, porter un RKO surprise à McIntyre. McIntyre prend le micro et lui dit qu’il espère le croiser à Royal Rumble où il lui enverra un Claymore qui devrait le décapiter.

En interview Charlotte Flair rappelle qu’elle a éliminé le plus de personnes dans le Rumble Match de l’année dernière et qu’elle était prête à affronter n’importe qui et n’importe quoi cette année. Becky Lynch en profite pour passer une tête, rictus sur les lèvres, avant de repartir. Flair poursuit en se rappelant qu’elle avait été éliminée l’année dernière par Lynch alors qu’elle n’était pas supposée être dans le match, mais que cette année elle était prête à affronter les 29 autres — ils en ont annoncé 4 pour l’instant, va falloir se dépêcher.

Becky Lynch arrive sur le ring pour son match contre Kairi Sane. Elle prend le micro pour revenir sur l’attaque au green mist de la semaine dernière et expliquer qu’Asuka a beau l’avoir battu l’an dernier, elle est devenu la grande gagnante de WrestleMania pendant qu’elle faisait des tutos soupe sur Youtube. Dur.

Publicité

Becky Lynch a battu Kairi Sane par soumission avec son Disarmer.

Asuka attaque directement après le match en portant un shining wizard et son Asuka Lock, puis termine avec un coup de pieds à l’arrière de la tête pour mettre la championne de RAW KO. Fallait pas se moquer des tutos soupe.

En interview, Asuka hurle des trucs en japonais avec Kairi Sane avant de dire que « Becky Lynch n’est pas prête pour Asuka. »

Le messie et son buddy champions

Seth Rollins et Buddy Murphy ont battu les Viking Raiders avec un Curb Stomp de Rollins sur Erik dans le dos de l’arbitre qui aura permis à Murphy de faire le tombé victorieux. Rollins et Murphy deviennent champions par équipe de RAW.

Seth Rollins et Seth Murphy champions par équipe pourquoi pas, à voir où cela va mener. Mais le règne des Viking Raiders a été si pauvre qu’on a peur de voir ce que leur réserve la suite de leurs aventures à la WWE. On en a vu pas mal sombrer des équipes ces dernières années.

En interview, Seth Rollins explique que ce n’est que le début de leur domination et qu’il compte bien gagner le Rumble Match dimanche.

On a le droit à nouveau à une imitation du Weekend Update de SNL par les Street Profits. On va pas s’éterniser là-dessus, on voudrait juste les voir catcher. Ça tombe bien il y a deux nouveau champions par équipe à RAW qui vont avoir besoin de challengers.

Erick Rowan a battu Matt Hardy par tombé avec son Iron Claw. Toujours aussi désespérant de voir le chemin que prend la WWE avec Matt Hardy en ce moment. Pendant le match Rowan a essayé de montrer ce qu’il y a dans la cage à Hardy mais a été mordu par la chose.

En interview Samoa Joe et Kevin Owens expliquent qu’ils s’occuperont du problème que leur pose Seth Rollins et Buddy Murphy maintenant qu’ils sont champions plus tard. Pour l’instant ils ont tous les deux le même objectif : le Royal Rumble, et les deux ne se gêneront pas pour se rentrer dedans. Affaire conclue, visiblement.

Les Bollywood Boyz tentent de prendre le titre 24/7 à Mojo Rawley mais sans aucun succès. Tout ce qu’ils gagnent c’est de se faire jeter sur une caisse de matériel.

Un main-event tout plat

C’est l’heure du main-event. À l’horloge il reste trois minute de RAW à ce moment là, et quand on voit quel match arrive on se rassure, ça ne va pas durer longtemps. Il s’agit en effet du match mixte par équipes entre le duo de Rusev et Liv Morgan contre celui de Lana et Bobby Lashley.

Lana prend le micro pour nous annoncer que Rusev Day est (encore) annulé. Triste. C’est la faute du public qui ne veut toujours pas les applaudir elle et Bobby Lashley. Elle annonce que ce dernier va dominer Rusev tandis qu’elle va pouvoir mettre la main sur Liv Morgan.

Bobby Lashley et Lana ont battu Rusev et Liv Morgan par tombé avec un spear de Lashley sur Rusev et… c’est tout. Un finish tout plat.

Dommage d’avoir un main-event aussi vide à la fin d’un épisode décent, surtout dans un go-home de Royal Rumble, on a même pas eu droit à un brawl final pour terminer. Où sont les traditions ?

En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });