Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 10 février 2020

shayna baszler becky lynch raw

Résumé et résultats de RAW du 10 février 2020 avec les débuts de Shayna Baszler.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE RAW, Becky Lynch défend son titre contre Asuka, Drew McIntyre participe au VIP Lounge de MVP tandis que Samoa Joe fait son retour sur le ring en équipe avec Kevin Owens et les Viking Raiders contre le clan de Seth Rollins.

Samoa Joe revient, et il est pas content

C’est la bande du Monday Night Messiah qui ouvre cet épisode avec son leader qui nous explique qu’il est là pour mener tout le monde vers le futur. Il revient aussi sur la semaine dernière, frustré de ne pas avoir gagné le match pour la place de challenger au titre de la WWE — remporté par Ricochet qui ira voir Brock Lesnar à Super ShowDown.

Seth Rollins en vient à Kevin Owens et ses amis, expliquant qu’il va mettre fin à leur présence. Ça tombe bien, Owens fait son entrée. Comme toutes les semaines maintenant, le canadien nous explique que Rollins parle trop et qu’il est un idiot. Mais Owens avoue ne pas aimer trop parler, il préfère se battre.

Il fait entrer les Viking Raiders avant de se diriger vers le ring pour aller en découdre. Comme attendu, Samoa Joe débarque par surprise et porte sa Coquina Clutch à Rollins sur le ring tandis qu’Owens porte un Stunner à Buddy Murphy.

Publicité

Owens, Joe et les Viking Raiders sont encore sur le ring quand Becky Lynch fait son entrée. Elle ne vient pas en aide à son Seth mais est pressée de défendre son titre contre Asuka dans e premier match de cet épisode. Asuka elle fait son entrée avec une promo en japonais que personne ne comprendra, à part les japonais. Enfin on espère.

À RAW, Shayna Baszler mord

Becky Lynch a battu Asuka sur un roll up. Un match assez sympa mais avec un final… avec un final, c’est le principal.

Surprise : après le match Shayna Baszler attaque Becky Lynch, lui porte sa Kirifuda Clutch et… la mord. Elle l’a mordu. Derrière la nuque. Jusqu’au sang, veut-on nous faire comprendre. Allez savoir ce qu’ils ont encore prévu comme gimmick loufoque pour Shayna Baszler.

Les Street Profits ont battu Mojo Rawley et Riddick Moss par tombé avec un Splash de Montez Ford sur Moss. Rawley est un peu énervé, alors Moss lui fait un roll up.

Riddick Moss a battu Mojo Rawley pour devenir champion 24/7. Elle aura été solide cette alliance entre Moss et Rawley.

Publicité

Becky Lynch est amené vers une ambulance avec plusieurs médecins qui lui demande de les suivre pour l’emmener à l’hôpital tandis qu’elle répète qu’elle va bien. Elle finit par accepter… avant de virer le chauffeur de l’ambulance et de partir elle-même avec le véhicule.

McIntyre n’a besoin de personne

MVP fait son entrée pour animer un nouveau numéro du VIP Lounge qui après le Dirt Sheet à SmackDown fait lui aussi son retour. C’est comme dans la vraie vie, on aime bien faire des reboots de vieux show télé à la WWE. Drew McIntyre en est l’invité et il a une petite proposition à lui faire.

Il commence d’abord par lui expliquer qu’il aurait entendu « certaines » choses de la part de « certaines » personnes. Des gens qui penseraient qu’il ne ferait pas un bon champion de la WWE. McIntyre est dubitatif (nous aussi) mais MVP a une petite solution pour remédier à ça.

Publicité

MVP lui propose ainsi de devenir son manager, de s’occuper de sa carrière et de le mener jusqu’au titre de champion de la WWE. C’est une proposition sympathique, mais McIntyre n’en a pas besoin. Il n’a pas besoin d’un cerveau pour penser à sa place, pas besoin de quelqu’un pour parler à sa place et encore moins quelqu’un pour aller à WrestleMania.

MVP n’aime pas trop qu’on lui refuse des choses ou qu’on lui tourne le dos et commence à devenir menaçant. Mais McIntyre lui envoie un bon coup de tête et un Claymore pour acter ce refus.

Bon segment, MVP à défaut de pouvoir catcher aussi bien qu’avant n’a pas perdu quoi que ce soit quand il faut prendre le micro. Serait-ce pour builder un match en attendant WrestleMania à Super ShowDown ? MVP expliquait récemment que le match contre Rey Mysterio était son dernier, mais pour quelques zéros sur un chèque saoudiens, on peut bien changer d’avis.

Angel Garza et Zelina Vega font leur entrée, reviennent sur l’attaque de Mysterio et Carrillo la semaine dernière. Carrillo débarque pour se battre, mais plusieurs personnes viennent les séparer. Le public n’est pas content.

Angel Garza a battu Cedric Alexander par tombé avec son Wing Clipper. On est juste content de savoir que Cedric Alexander est toujours là.

Publicité

Charlotte Flair ne sait toujours pas

Alors que Rhea Ripley est interviewée en coulisse, débarque Sarah Logan qui vient lui demander sans honte « Mais qui crois-tu que tu es pour venir à RAW parader avec ton titre de championne de NXT ? » comme si elle était la bonne personne pour poser ce genre de question. « Je suis Rhea Ripley. Et toi t’es qui ? » a répondu la championne de la brand jaune. Elles s’affrontent dans le match suivant, et Sarah Logan y croit beaucoup. Nous moins, parce qu’on regarde RAW toutes les semaines.

Rhea Ripley a battu Sarah Logan par tombé rapidement avec son Rip Tide.

Charlotte Flair est venue pendant le match pour se montrer un peu. Rhea Ripley veut la réponse de Charlotte Flair quant au challenge qu’elle lui a lancé, mais celle-ci répond qu’à TakeOver : Portland elle ne sera peut-être plus championne. Alors voilà. Réponse dimanche, sans doute.

Ricochet est interviewé en coulisse avant son match contre Bobby Lashley et c’est catastrophique. Il dit qu’il ira à Super ShowDown même si c’est en rampant.

Ricochet a battu Bobby Lashley par tombé avec un coup de pied et son 630 Splash.

Matt Hardy voulait savoir

Randy Orton fait son entrée sur le ring et cette fois il parle. C’était en tout cas son intention, mais Matt Hardy lui aussi voulait savoir pourquoi il avait attaqué Edge, et au lieu de faire comme tout le monde et attendre devant sa télévision, il est allé lui demandé en personne.

Hardy  se remémore toutes les fois où sa carrière a croisé celle d’Edge, que ce soit en équipe avec son frère ou en solo, tous les moments sur la route, les ladder matchs, la création du TLC.

Randy Orton allait lui répondre (ou pas) mais préfère finalement lui porter un RKO à la seconde tentative — Matt Hardy a réussi à échapper au premier en frappant Orton avec le micro et quelques coups de poing. Randy Orton termine la séquence avec un petit Con-Chair-To.

Si c’était la dernière apparition de Matt Hardy à la WWE comme il le laisse entendre, la promo aura au moins été bonne. Ça n’en est pas moins triste après une fin de run aussi insipide.

En interview, Ruby Riott explique être revenue pour apprendre à Liv Morgan qu’elle attaque quand elle veut. Elle ajoute que Liv Morgan n’est qu’une suiveuse qui a besoin de son aval pour agir.

Aleister Black a battu Akira Tozawa par tombé avec son Black Mass. Black dit se sentir comme un animal en cage, mais il ne s’y sent pas seul. Pour lui, tout le monde est dans la cage avec lui.

Becky Lynch est déjà de retour, revenue avec l’ambulance. On y croit pas, personne ne sort des urgences d’un hôpital en moins de deux heures, même pas aux États-Unis.

Elle veut absolument savoir où est Shayna Baszler, et elle s’en fout de savoir à quel point elle est forte ou avec qui elle traine. Elle compte bien la trouver et lui dit qu’elle ferait mieux de la retrouver avant que ce soit elle-même qui la trouve.

Kevin Owens et sa bande se font encore avoir

AJ Styles, R Truth, Rusev, Erick Rowan, Bobby Lashley et Andrade participeront à un Gauntlet Match pour le trophée Tuwaiq Cup, du nom d’une montagne saoudienne.

Le main-event voit donc Kevin Owens, Samoa Joe et les Viking Raiders affronter Seth Rollins, Murphy et The AOP. Seth Rollins essaye de toucher deux mots à ses adversaires qui ne voudront rien entendre et attaqueront aussitôt. Le match commence.

Seth Rollins, Murphy et The AOP ont battu Kevin Owens, Samoa Joe et les Viking Raiders par tombé avec un double stomp de Rollins sur Samoa Joe — Murphy a fait le tombé.

Juste avant Samoa Joe avait la victoire pour lui lorsqu’il portait sa Coquina Clutch sur Murphy qui a tapé pour abandonner, mais les AOP avaient distrait l’arbitre qui n’a pas pu le voir.

Le show se termine sur la victoire des heels assez rapidement. Un épisode dont on ne retiendra seulement le moment entre Becky Lynch et Shayna Baszler qui débute d’une manière assez mémorable, même si l’on espère que les prochaines semaines de cette rivalité seront plus « normales ».

En haut