NXT

Résultats de WWE NXT du 19 février 2020

undisputed era velveteen dream

Résultats complets de l’épisode de WWE NXT du 19 février 2020.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE NXT Velveteen Dream affronte Roderick Strong, Lio Rush tente sa chance au titre Cruiserweight de Jordan Devlin tandis que Tommaso Ciampa doit chercher à comprendre quel mouche a bien pu piquer Johnny Gargano à NXT TakeOver : Portland.

L’Undisputed Era fait son entrée pour démarrer cet épisode et revenir sur TakeOver : Portland. Adam Cole l’avait dit, il allait revenir de Portland toujours champion de NXT et même si ses co-équipiers Bobby Fish et Kyle O’Reilly ont perdu leurs titres, ce n’est pas près de lui arriver.

Roderick Strong prend le micro ensuite pour d’adresser à Velveteen Dream qu’il affronte plus tard ce soir, mais se fait rapidement interrompre par la voix de Dream qui le nargue un peu plus. Strong compte lui faire regretter d’être revenu de blessure.

Le premier match de cet épisode est celui pour le titre de champion Cruiserweight. Lio Rush affronte le champion Jordan Devlin.

Publicité

Jordan Devlin a battu Lio Rush par tombé avec son Devlin Slide pour conserver son titre de champion Cruiserweight. Encore un match à ajouter aux excellents match du mercredi soir. Devlin mets les petits plats dans les grands peu importe les occasions.

William Regal a annoncé à Dakota Kai qu’elle affrontera de nouveau Tegan Nox dans deux semaines, mais cette fois dans un match en cage pour éviter toute intervention de Raquel Gonzales.

N’interrompez pas Tommaso Ciampa qui vous interrompt

Austin Theory aurait du avoir un match juste après, mais il est suivi durant son entrée par Tommaso Ciampa qui veut nous parler sans attendre de Johnny Gargano et de ce qu’il a fait à TakeOver : Portland, des raisons qui l’ont poussé à agir ainsi, mais Theory l’embête un peu trop. « Pas maintenant » lui dit Ciampa avant de reprendre.

Alors que Ciampa continue sa promo, Theory devient un peu trop gênant pour lui, alors il lui met une bonne droite pour le calmer avant de reprendre et expliquer que Gargano devrait quitter NXT.

Austin Theory aura le droit à un petit beatdown des familles par Tommaso Ciampa sur le chemin du retour vers les coulisses, parce qu’il faut pas interrompre Tommaso Ciampa. Les deux catcheurs s’affronteront la semaine prochaine, un match qui devrait être intéressant si on lui laisse du temps.

Publicité

Les Grizzled Young Veterans ont battu Joaquin Wilde et Raul Mendoza par tombé avec un codebreaker de Gibson sur Mendoza. Les anglais prennent le micro pour s’en prendre verbalement au public « ce n’est pas la terre de la liberté, c’est la terre des neckbeards et des beaufs » avant de lancer une petite menace sur le vestiaire de NXT.

Les Broserweights en action

On reste dans la division par équipe puisque Pete Dunne et Matt Riddle font leur entrée, célébrant leur victoire en tant que champions par équipe de NXT. Le caddie de golf a disparu, Pete Dunne explique qu’il a été retiré par la fourrière. RIP la BroMobile. Pas mieux pour le trophée du Dusty Classic qui a trop fait la fête avec eux et qui s’est faite grillée par la Wellness Policy.

Les champions par équipe affrontent Danny Burch et Oney Lorcan dans le match suivant, et on est assez content de revoir ces deux derniers à la Full Sail.

Publicité

Matt Riddle et Pete Dunne ont battu Danny Burch et Oney Lorcan par tombé le Riddle End sur Lorcan.

En coulisse, Roderick Strong explique au reste de l’Undisputed Era que son match contre Velveteen Drean ne concerne que lui et qu’il ne veut pas les voir intervenir durant ce lui-ci.

Les Forgotten Sons qu’on avait réellement oublié depuis plusieurs semaines réapparaisse pour une petite vidéo promo afin de répondre au Grizzled Young Veteran, n’ayant pas aimé la petite sortie des anglais. Serait-ce le début d’un faceturn ?

Dominik Dijakovic en veut encore

Keith Lee voulait nous parler, mais Kona Reeves l’interrompt et il a envie de se battre.  Keith Lee a un petit rictus, et le met KO sur le ring avant de lancer un match.

Keith Lee a battu Kona Reeves avec son Ground Zero.

Publicité

Dominik Dijakovic rejoint Keith Lee et va droit au but : il n’a pas envie de lacher l’affaire. Il pense qu’il aurait pu gagner dimanche s’il n’avait pas eu mal au dos. Lee lui répond que s’il arrive à convaincre William Regal, ils pourront se battre à l’infini. Fight forever.

Chelsea Green a battu Kayden Carter par tombé avec un Unprettier à l’envers.

Le match n’est pas spécialement intéressant, il sert à (re)lancer la Robert Stone Brand mais surtout, à Bianca Belair, qui arrive en plein milieu de celui-ci pour annoncer à Charlotte Flair qu’elle a envie de lui botter les fesses après le coup qu’elle lui a donné dimanche. Vous le sentez le triple menace à WrestleMania ?

Où va Velveteen Dream ?

Le main-event de cet épisode voit comme prévu Roderick Strong affronter Velveteen Dream dont on ne sait plus trop de quel côté de la balance il penche. Face ? Heel ? S’en prendre à la famille de quelqu’un ce n’est certainement pas ce que font les gens qui sont du bon côté de l’histoire en tout cas.

Velveteen Dream a battu Roderick Strong avec un rapide tombé.

Pas le temps de célébrer sa victoire, l’Undisputed Era entière arrive pour attaquer Dream avant de poser avec lui pour terminer cet épisode d’une manière dont on a du mal à savoir si elle était prévue ou non. Le résultat avec le visage de Marina Shafir est tout de même là, on vous laisse juge.

velveteen dream

Un épisode qui malgré le bon match entre Lio Rush et Jordan Devlin et celui du main-event n’a pas eu l’air de transcender les foules et que l’on ne comptera certainement pas parmi les plus mémorables.

En haut