WWE

Steve Austin évoque sa consommation de cannabis thérapeutique

steve austin

Steve Austin a lui aussi essayé le cannabis thérapeutique, mais ce n’est pas pour lui.

WWE

Le cannabis thérapeutique est désormais légalisé dans trente-trois des cinquante États des États-Unis. Ne pouvant transgresser la Wellness Policy, les catcheurs de la WWE ont jeté leur dévolu sur le CBD pour atténuer certaines douleurs dues au rythme soutenu imposé par la compagnie, et Steve Austin a un petit avis sur la question.

Durant l’une des éditions de son podcast The Steve Austin Show, « Stone Cold » Steve Austin s’est confié sur son usage du cannabis, qui semble avoir été une consommation à usage récréative, et auquel il n’est vraiment pas vraiment un amateur.

« Les quelques fois où j’ai participé à des séances [de fumette], et à plein d’autres d’ailleurs, je sentais que je n’étais pas un mec à fumer du cannabis. » confie Steve Austin. « Genre, quand je tirais une latte sur ce truc, mec, ça me ralentissait à un point où je disais quelque chose, je pensais : « Est-ce que ça paraît stupide ? » ou lorsque quelqu’un racontait une blague, je ne savais pas si, à travers tout cela, je devais rire ou peut-être que non. »

« Il y a une fois où j’étais sur la route avec un Hall of Famer, on s’est arrêtés au drive d’un Burger King et on a eu ces fameux éclats de rires ! » s’exclame Stone Cold. « On est resté à parler à ce putain d’employé qui prenait la commande pendant huit minutes ! Mec, on était en train de rire comme jamais et nous n’avons jamais eu les hamburgers ! On est finalement parti et c’était super. »

Publicité

Le CBD à la place de la bière

Même s’il confie de ne pas être un grand consommateur de cannabis à usage récréatif, Steve Austin ne semble pas être contre l’usage du CBD au sein des vestiaires de catch, avouant lui-même avoir laissé tomber la consommation de bières au profit de du cannabis thérapeutique. Lors de l’une des éditions de son même podcast The Steve Austin Show en 2018 que le Texas Rattlesnake confiait qu’il avait abandonné sa grande et connue consommation de bières pour le CBD. Une plante qui lui permet de soigner tous les maux causés par ses quatorze ans de carrière de catcheur professionnel. Une transition qui lui permet aussi de perdre du poids.

« Mon régime se déroule incroyablement bien. Je reste accroché à mes objectifs. Je n’ai pas consommé d’alcool depuis maintenant deux semaines » déclare Steve Austin. « Les kilos partent un à un. Je deviens aussi fort qu’un cheval. Je fais aussi ce satané programme DDP Yoga. Je pourrais sauter juste là et faire des grands écarts comme des pom-pom girls ! Je suis aussi flexible qu’une prostituée (sic), le programme de DDP fonctionne super bien ! » s’exclame Stone Cold.

À lire aussi : De l’usage du cannabis thérapeutique à la WWE

Sans les bières et avec le programme de DDP, Steve Austin y rajoute la consommation de cannabis thérapeutique pour se relaxer. Mais l’herbe lui a déjà provoqué quelques mésaventures, notamment une rencontre avec la police et ses chiens renifleurs.

« Ces chiens sentes tes pneus, tes sous-vêtements, tes plaques d’immatriculation, et toute sorte de choses. » confie le texan. « Et je suis là à me dire « mon grand, j’ai cette putain de fièvre qui monte et qui passe sur mon putain de volant (…) Et je me dis « Mec, voilà où j’en suis, retraité du monde du catch, une icône internationale et un trésor national, et je vais me faire bientôt arrêter pour un satané joint alors que je voulais juste tester cette satanée marijuana pour m’éloigner du lever de coude ! » » Au final, la police le laissera repartir sans problème.

Publicité
En haut