Ceinture de Plomb

Ceinture de Plomb 2019 : Et le gagnant est…

ceinture de plomb 2019

Qui est donc gagnant du titre que (presque) personne ne veut porter ?

On ne va pas y aller par quatre chemin. La vie trépidante du lauréat de la Ceinture de Plomb 2019 a fait de lui le favoris de cette édition, et même s’il y avait de la concurrence solide, l’évidence était bien là. On s’excuse par ailleurs du retard des résultats, c’est qu’elle est lourde à trainer cette récompense.

Ils étaient quinze sélectionnés par les rédactions de VoxCatch et des Cahiers du Catch au départ. Aleister Black, Bayley, Baron Corbin, Bobby Lashley, Robert Roode, Bray Wyatt, Goldberg, les IIconics, Lana, Lars Sullivan, Luke Harper, Mike Kanellis, The Miz, Rusev et Shinsuke Nakamura.

Pour désigner le plombable de l’année 2019 le vote était simple : choisir trois catcheur dans l’ordre de celui qui le méritait le plus. Le premier de votre liste avait 15 points, le second dix points et le troisième cinq. Leur nombre de points a ensuite été ramené sur quinze.

Sans plus attendez, voici le podium de cette ceinture de plomb 2019:

1er, CDP 2019 : Lars Sullivan (7,23 points)

lars sullivan cdp

Publicité

Vous vous y attendiez très certainement. Lars Sullivan est le grand gagnante de cette édition. Auteur d’une très petite année, le catcheur n’a pour ainsi dire pas vraiment fait parler de lui pour son travail sur le ring. Il n’y aurait pas grand chose à dire et sans les à-côtés qui ont sans doute ruiné sa carrière à la WWE, Sullivan n’est rien d’autre qu’un Monster Heel pushé trop vite avec beaucoup (trop) d’ambition.

Lars Sullivan a été victime de son passé. D’abord parce que comme toute personne de sa génération il a fréquenté divers forums en lien avec ses centres d’intérêts sur le net et comme tout bon américain, le 1er amendement c’est pas du flan pour lui. C’est là que ça coince. On est en 2020 et on vous l’aura répété de nombreuses fois : internet n’oublie jamais et quand vous faites le choix d’en dire trop sans cacher votre identité sur internet, il y a des chances que tout vous reviennent dix fois plus violemment dans la figure une fois sur le devant de la scène. L’addition risque d’être encore plus salée pour vous si en plus, ce que vous avez publié sur ces forums relève de la bêtise raciste, homophobe ou tout autre idiotie de cette époque. La Cancel Culture vous a eu.

Le couperet est tombé pendant les fêtes de fin d’année comme un cadeau pour ceux qui ne portait pas Sullivan dans leur cœur: on lui découvre un petit passé dans le porno gay très low-cost. Bien loin de nous l’envie de juger, mais croire que cela n’a pas influencer les votes pour sa personne est un peu utopique.

Lars Sullivan est donc le grand vainqueur de cette dixième édition de la Ceinture de Plomb, et il y a des raisons de croire que ce sera la seule ceinture qu’il obtiendra durant sa carrière.

2ème : Bobby Lashley (6,28 points)

Bobby Lashley n’a pas l’air malheureux aujourd’hui. Il occupe une place de midcarder depuis son retour sur les écrans, est dans des storylines de premier plan et fait le boulot qu’on lui dit de faire sans rechignier. Mais au fond de lui on le sait, il aurait voulu plus. Un temps combattant en MMA, il s’est sans doute imaginé un moment profiter de ce background qu’aime aujourd’hui la WWE et se diriger rapidement vers Brock Lesnar.

Mais pas de chance, la WWE a d’autres plans pour lui, dont cette storyline où Lana remplace Rusev par Lashley et l’épouse. Une histoire qui a très certainement influencé les votes et qui le place deuxième de cette édition. Pour la peine, on lui décerne l’alliance de plomb.

Publicité

3ème :Baron Corbin (5,03 points)

Il est énervant. Énervant parce que son personnage idiot est imposé sur le devant de la scène malgré cette go away heat qui ne faiblit pas — surtout pas après cet épisode de la nourriture pour chien. Mais peu importe, pour Vince McMahon c’est quand même une réaction et c’est tout ce qui compte. La forme prime toujours sur le fond à la WWE.

Son histoire avec Roman Reigns semble terminée mais n’allez pas croire qu’il va disparaitre en 2020, le King of The Ring serait même prévu pour un match à WrestleMania contre le Gipsy King Tyson Fury. A voir si cette nouvelle année le replace parmi les favoris de la prochaine édition de la Ceinture de Plomb.

La suite du classement :

4. Lana (3,38) : Au pied du podium c’est déjà pas mal, mais on ne donne pas cher de l’année qui vient pour sa carrière.

5. Mike Kanellis (1,68) : Une place mérité vu comment celui-ci a été trainé dans la boue en 2019. Kanellis a finalement retrouvé le chemin des rings de la WWE à 205 Live. C’est pas ça qui va l’aider à revenir mais c’est toujours ça de pris.

6. Shinsuke Nakamura (1,55) : Il a perdu son titre contre Braun Strowman et s’est fait arnaqué par Sami Zayn à Elimination Chamber. 2020 n’est pas encore son année.

7. Goldberg (1,49) : Belle performance probablement due à son match raté de Crown Jewel. Ce titre de champion Universal à peine poussif lui offrira sans doute une meilleure place dans ce classement pour 2020.

Publicité

8. Bayley (0,79) : Son règne se poursuit sans lever un seul sourcil.  Pas certain qu’elle échappe à une nouvelle sélection l’année prochaine.

9. IIconics (0,67) : Elles ont disparue des écrans de la WWE, quelqu’un a pensé à lancer un avis de recherche ?

10. Robert Roode (0,61) : Petite place, mais ça doit déjà être bien lourd de trainer Dolph Ziggler, pas besoin d’une ceinture de plomb en plus.

11. Rusev (0,48) : Le pauvre. On ne peut plus rien pour lui à ce niveau.

12. The Miz (0,37) : Il commence déjà mieux 2020 que 2019 avec John Morrison, pourvu que ça dure et qu’on ne le revoit pas dans ce classement l’année prochaine.

13. Bray Wyatt (0,37) : Terrible début d’année 2020. C’est pas de sa faute et le fait que ce soir Goldberg qui lui a pris le titre Universal sans se forcer l’épargnera peut-être d’une sélection en 2020.

14. Luke Harper (0,21) : On ne peut pas dire que pour lui 2020 commence bien, mais son futur sera sans doute meilleur si les rumeurs AEW se confirment.

15. Aleister Black (0,15) : Belle dernière place. Le problème c’est que 2020 n’a pas vraiment mieux commencé pour lui, si ce n’est pas pire. Espérons qu’il ait de quoi échapper à une nouvelle sélection.

On vous donne rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle édition de cette ceinture de plomb. 2020 ne fait que commencer et on n’est pas à l’abris de surprises pour les prochains sélectionnés.

En haut