Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 9 mars 2020

edge wwe raw

Résultats complets de l’épisode de Monday Night RAW du 9 mars 2020.

WWE

Au programme de ce nouvel épisode de Monday Night RAW notamment, le retour de Edge après l’attaque de Randy Orton sur Beth Phoenix, Rey Mysterio affronte Angel Garza et Drew McIntyre sera lui aussi en action.

Becky Lynch est prête pour Shayna Baszler

Becky Lynch ne rit plus, elle connait son adversaire de WrestleMania 36, la « combattante en cage » (cage fighter, ça sonne mieux en anglais) Shayna Baszler. Baszler est passée au travers de celle dont il a fallu tout une carrière pour qu’elle la batte (elle parle d’Asuka, c’est bizarre mais oui) en quelques minutes. Et c’est pas la carrière en MMA et son règne de championne de NXT qui l’impression, pour elle Baszler est un trou noir de charisme.

Elle se rappelle l’année dernière que Baszler a refusé de lui serrer la main quand elle a battu Ronda Rousey, elle sait que Baszler attendait son tour depuis. Lynch compte faire comme elle fait depuis le début, elle gagne, elle a gagné et elle gagnera encore.

Pas d’apparition de la challengeuse, comme pas d’apparition de la championne à la fin d’Elimination Chamber ce dimanche. On retarde la confrontation au mieux, ça va se terminer en brawl au dernier moment tout ça.

Rey Mysterio a battu Angel Garza par tombé avec son 619 et un springboard splash. Ce sont des bons matchs, mais comme tous les matchs qui tournent autour de Garza, Carrillo, Andrade et Mysterio depuis quelques semaines t’as juste envie de dire « ok, cool. » Un peu plus de storyline ne ferait pas de mal, surtout si ça doit mener à quelque chose à WrestleMania.

Publicité

Kevin Owens s’est fait attaqué en coulisse par Seth Rollins, Murphy et les AOP. Cette fois c’est Rollins qui avait du popcorn.

Rhea Ripley : Elle cause plus, elle frappe

Après la diffusion du clip vidéo sur Rhea Ripley déjà vu à NXT la semaine dernière, Charlotte Flair fait son entrée. Elle dit ne pas comprendre pourquoi Ripley dit qu’elle doit « battre la meilleure pour être la meilleure » si elle ne veut pas lui ressembler. C’est pas idiot comme remarque. Charlotte Flair compte lui donner une leçon et l’humilier dans un stade rempli de 90 000 personnes.

Rhea Ripley fait son entrée, elle allait parler quand Charlotte Flair lui qu’on l’a assez entendu dans la vidéo juste avant. Elle lui demande de partir, mais avant cela Ripley la frappe au visage avant de quitter le ring. Charlotte Flair sourit, tout va bien.

Bobby Lashley a battu Zack Ryder avec son Dominator. Alors là bon, on sait pas. Fallait surement meubler.

Aleister Black a retrouvé son petit cagibi. Rollins et Murphy l’interrompent avant qu’il puisse dire quoi que ce soit et lui propose de le rejoindre. Mais Black refuse. « T’es avec nous ou contre nous » répond Rollins. « Ça ressemble à un défie. » lui dit Black. On a compris. Vous avez compris.

RIP l’araignée

Drew McIntyre a été annoncé pour un match ce soir. Son adversaire, vous allez rire : c’est Erick Rowan. Avec son araignée. Pendant le match il s’empare de la cage, la pose au sol et l’écrase avec les escaliers du ring. Bravo le face qui tue les animaux en direct à la télé, que fait PETA ?

Publicité

Drew McIntyre a battu Erick Rowan par tombé avec son Claymore Kick.

Le public a tout de même adoré, mais quand même, lui faire affronter et battre Erick Rowan à quelques semaines de Brock Lesnar, c’est censé nous prouver quoi ?

Asuka et Kairi Sane débarquent sur le ring et prennent le micro. On ne saura jamais ce qu’elles ont dit en japonais mais ce que l’on sait c’est qu’elle vont affronter Natalya et Liv Morgan. Beth Phoenix se sera-t-elle remise du RKO pour WrestleMania pour reformer les Divas of Doom comme l’annoncent les rumeurs ? On l’espère bien.

The Kabuki Warriors ont battu Natalya et Liv Morgan par tombé avec un kick d’Asuka sur Natalya.

AJ Styles sors les dossiers privés

Quand AJ Styles s’énerve ça devient personnel. Preuve encore avec la promo à l’encontre de l’Undertaker qui lui a encore gâché la victoire la veille à Elimination Chamber. Pour répondre et frapper là où ça fait mal, AJ Styles revient d’abord sur la fausse fin de carrière du Deadman — WrestleMania 33, après le match contre Roman Reigns. Il ajoute même qu’il aurait dû s’arrêter après WrestleMania 30 après la défaite contre Brock Lesnar. On a l’impression d’avoir déjà entendu ça quelque part.

AJ Styles dit qu’il a toujours voulu affronter l’Undertaker à WrestleMania comme beaucoup de ses collègues, et qu’il y a dix ou quinze ans il aurait eu peur de le défier. Mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Aujourd’hui l’Undertaker n’est plus qu’un « vieil homme brisé nommé Mark Callaway ». Les vrais noms sortent carrément.

Publicité

Styles n’est pas certain de savoir pourquoi l’Undertaker revient chaque année, mais il a une petite idée et elle s’appelle Michelle McCool, sa femme. Elle le manipulerait. Styles explique qu’elle est la femme la plus manipulatrice qu’il a rencontré. Il s’adresse à l’Undertaker en lui disant qu’elle le mènera dans sa tombe, et qu’il compte bien l’aider.

« Je vais faire en sorte que tu meurs sur le ring à WrestleMania. Je vais prendre l’âme de l’Undertaker à WrestleMania. Je vais faire exactement ce que sa femme veut que je fasse à WrestleMania. » dit-il avant de terminer en ajoutant que l’Undertaker n’a plus rien à perdre, puisqu’il a déjà perdu sa dignité et sa mysticité. Il compte « littéralement » clouer son cercueil. Penserait-ils à un Casket Match ?

Riddick Moss a battu Cedric Alexander par tombé avec un neckbreaker pour conserver son titre de champion 24/7. Pauvre Cedric Alexander.

Edge est de retour, et il est pas content

Au retour de la pub MVP est sur le ring en plein milieu d’une promo. Vous n’avez rien loupé, c’est une promo heel où il se moque du public de Washington avant d’expliquer qu’il a des projets de monter une stable avec Edge dedans. Pour le coup c’est vraiment pour meubler avant l’arrivée d’Edge.

Edge fait finalement son arrivée, sortant tout juste de sa voiture, bien énervé. Il prend le micro pour appeler Randy Orton, l’implore de se laisser pousser une paire et venir lui faire face. Il rend le micro à MVP qui commence un peu trop à le chauffer, et surtout ose parler de Beth Phoenix. Et bim, c’est le Spear.

Randy Orton profite de ce moment pour faire son apparition, tente un RKO mais c’est finalement Edge qui porte le RKO à Orton. Edge va chercher des chaises mais Orton s’est enfuit du ring. Pas de chance pour MVP qui était resté là, et qui va tout prendre à sa place. Au loin Orton regarde un peu perturbé.

Il s’en va, Edge tente de le poursuivre mais apprendra un petit peu plus tard qu’il a déjà eu le temps de quitter l’arena.

Paul Heyman apparait dans un clip vidéo dans lequel il fait la liste des adversaires que Brock Lesnar a mis au tapis tout au long de sa carrière, avant que Drew McIntyre ne réponde dans ce même clip que Lesnar a trouvé son égal. A WrestleMania il va lui faire du mal et devenir champion.

Main-event fourre-tout

Aleister Black a battu Seth Rollins par disqualification après l’intervention de Murphy qui a interrompu un tombé.

Les AOP rejoignent Murphy et Rollins pour passer Black à tabac. Les Viking Raiders et les Street Profits lui viennent en aide avant que Montez Ford ne propose un match à quatre contre quatre. Allez pourquoi pas, on n’est plus à ça près dans cette histoire qui englobe beaucoup trop de monde.

Et ça va être long. Plus de vingt minutes de match coupées par la pub deux fois au mauvais moment et, pendant qu’on y est, coupées aussi par un replay de l’attaque du clan de Rollins sur Owens en début d’épisode. Impossible de rentrer dans le match — c’était déjà pas évident au départ. Quant à Aleister Black, il a disparu. On le reverra plus. Il doit être bien content de sa place actuellement, à servir à droite et à gauche. La semaine prochaine on devrait le retrouver entre Shayna Baszler et Becky Lynch, parti comme c’est.

Seth Rollins, Murphy et les AOP ont battu les Street Profits et les Viking Raiders par tombé avec un Curb Stomp de Rollins sur Montez Ford.

Après le match Kevin Owens débarque et attaque Seth Rollins, porte des Stunners aux AOP, mais Rollins parvient à lui porter un Curb Stomp, puis un second, et un tout dernier avant que RAW ne rende l’antenne.

Un main-event fourre-tout, bordélique, dans lequel on devrait se focaliser sur l’histoire entre Seth Rollins et Kevin Owens et non pas y insérer deux équipes — dont les champions de RAW qui eux devraient avoir d’autres chats à fouetter.

L’épisode n’est pas tellement mauvais, mais il y a tellement de chose dont on pourrait se passer. Il reste quatre semaines avant WrestleMania et on devrait être tenu en haleine à chacune des rivalités. C’est malheureusement loin d’être le cas. Heureusement qu’il y a celle entre Edge et Randy Orton qui fait le boulot pour l’instant.

En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });