AEW Dynamite

Résultats d’AEW Dynamite du 18 mars 2020

matt hardy aew

Résultats complets de l’épisode d’AEW Dynamite du 18 mars 2020.

AEW

On est mercredi. Vous savez ce que ça veut dire. Nouvel épisode d’AEW Dynamite dans les conditions que l’on sait. L’occasion de voir comment la All Elite Wrestling gère un show sans public, et c’est plutôt pas mal.

Cody Rhodes nous accueillent dans une ambiance très sombre au milieu du ring et d’une salle vide. En ces temps particuliers il explique qu’il est important de ne pas vivre dans la peur et « d’écouter la science ». Il voudrait aussi que The Elite soit uni. Si Matt Jackson et Kenny Omega l’ont rejoint sur le ring pour affirmer qu’il n’y a pas de problèmes entre eux, Hangman Page a simplement passé une tête pour lever son verre, sans en dire plus.

Un Street Fight bientôt au programme

Le premier match de cet épisode voir les Best Friend affronter Fenix et Pentagon. Avant le match Tony Schiavone interview MJF installés en ringside avec Shawn Spears. Les deux catcheurs sont en train de parier sur le vainqueur du match à venir. Orange Cassidy est « aux commentaires », même si on ne va pas vraiment l’entendre.

Les Lucha Bros ont battu les Best Friends avec leur combo double stomp/package piledriver.

Après le match les Best Friends ont défié les Lucha Bros dans un « Street Fight dans une vraie rue », mais comme on a dit confinement pour tout le monde, ce sera un parking finalement.

Publicité

Hikaru Shida a battu Riho, Kris Statlander et Penelope Ford par tombé avec un Shining Wizard.

En interview aux abords du ring Colt Cabana loue le travail de Penelope Ford mais pense qu’elle serait mieux sans son escroc de petit ami Kip Sabian, qui a tout entendu. Il n’a évidemment pas aimé.

Interviewé plus tôt à l’extérieur, Jon Moxley n’a pas eu le droit d’entrer dans l’arena parce qu’il n’est pas en mesure de catcher. Le voilà un peu énervé mais il préfère s’en aller. « Il y a assez de problème aujourd’hui, l’AEW n’a pas besoin de me voir frapper quelques policiers » avant de partir faire un tour en voiture « pour s’aérer l’esprit ». On espère qu’il a son attestation. Il dit par contre qu’il sera bien là quand l’Inner Circle pointera le bout de son nez. Il ne veut pas manquer la fête à Blood and Guts.

Luchasaurus et Jungle Boy ont battu The Butcher et The Blade.

L’Exalté est là

On passe à la révélation de l’Exalted One. Stu Grayson et Evil Uno arrivent sur le ring, Uno nous dit qu’il avait promis que l’Exalted One était proche et il dit toujours la vérité. Christopher Daniels et Frankie Kazarian débarquent sur le ring à leur tour et n’y croient pas une seconde. Pour eux il n’y a pas d’Exalted One.

Quand soudain l’Exalted One parle. Il y en a donc bien un. On ne reconnait pas tout de suite sa voix, elle est modifiée. Mais elle devient soudainement plus claire et ce n’est pas celle de Matt Hardy. Comme beaucoup, on y avait pourtant cru. Pourtant cette voix est familière et vient du même « endroit ». Cette voix c’est celle de…

Publicité

Brodie Lee, en effet. L’ex Luke Harper débarque à l’AEW et sort déjà sa première punchline : « Tu n’est pas le premier vieil homme dépassé à ne pas croire en moi. »  En Angleterre ça se siffle pas ça.

Une fois ce clip vidéo terminé, les lumières s’éteignent dans la salle et quand elles se rallument, Brodie Lee est sur le ring derrière Daniels et Kazarian. Pas de chance pour eux, ils sont pas assez nombreux pour résister et se font passer à tabac.

Tony Schiavone interviewe Lance Archer et Jake Roberts. Enfin, surtout Roberts qui lui dit qu’Archer n’est pas là pour parler mais pour se battre. Il dit aussi que la balle était dans le camp de Cody Rhodes et qu’il a préféré l’ignorer. « C’est une chose d’essayer de rester éloigné du danger, mais c’en est une autre de l’ignorer. » poursuit-il en disant qu’il faut l’écouter parce qu’il est Hall of Famer.

Un clip vidéo est ensuite diffusé pour mettre en avant les talents de Lance Archer, une démonstration très Lucha Undergroundesque pour la décrire simplement, où l’on voit Archer démonter une petite vingtaine de gars sur un ring sous les yeux d’un Jake Roberts ravi, le tout dans un décor très campagnard. C’était pas mal.

Inner Circle a l’avantage, The Elite a Matt Hardy

Le main-event de cet épisode est un match par équipe entre l’équipe de Cody Rhodes, Matt Jackson et Adam « Handwash » Page et celle de Santana, Ortiz et Jake Hager. Chris Jericho est aux commentaires du match tandis que Sammy Guevara et MJF chantent le theme song de Chris Jericho. Ils ont su mettre l’ambiance.

Publicité

Jake Hager, Santana et Ortiz ont battu Chris Jericho, Matt Jackson et Adam Page sur un Cradle de Santana sur Matt Jackson qui a voulu tenter un Indytaker bloqué par Hager.

Chris Jericho prend le micro après le match, explique qu’il a banni tous les fans des prochains événements de l’AEW. Il ne veut plus voir un seul fan chanter pour The Elite même si tout revenait à la normale demain. Il se vante aussi du fait que Nick Jackson ne puisse pas participer au match Blood and Guts et qu’en conséquence, ce sera un cinq contre quatre.

Quand soudain, un drône. Pas n’importe quel drône, c’est Vanguard 1. Matt Jackson explique que non, The Elite ne manquera de personne puisqu’il a passé un coup de téléphone à un ami. La caméra se tourne vers les tribunes où se trouvent une tête bien connue et attendue — pas forcément à ce moment de la soirée, mais quand même — : Matt Hardy. The Inner Circle est bien moins rassuré tout à coup.

L’épisode se termine là-dessus et ce qu’on peut dire c’est que la All Elite Wrestling, sans évidemment combler l’ambiance d’un show avec public a réussi à nous faire oublier le vide qui règne dans une salle de catch sans fans. Simplement en mettant des membres du roster dans le public qui faisaient leur part du show comme MJF et Shawn Spears.

L’autre chose à noter, c’est que si un programme est annoncé pour le prochain épisode de Dynamite, l’AEW a bien fait attention de ne pas dire « la semaine prochaine », au cas où les choses changeraient encore. Pas certain en effet que réunir tout un roster et une équipe de techniciens dans une même salle ne soit encore possible d’ici là. Pas plus certain par ailleurs que cette configuration soit bien sécurisante par les temps qui courent, soyons honnêtes.

En haut