Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 20 mars 2020

gronkowski rawley corbin

Résultats complets de l’épisode de WWE SmacDown du 20 mars 2020.

WWE

Au programme de l’épisode de Friday Night SmackDown de ce vendredi soir, l’arrivée de Rob Gronkowski, deux matchs par équipe et la signature du contrat pour le match entre Roman Reigns et Goldberg.

Rob Gronkowski, « fan de catch »

Michael Cole est sur le ring et nous annonce la venue de Rob Gronkowski, mais c’est Mojo Rawley qui entre d’abord pour introduire son ami. Gronkowski entre sur son theme song, une version cheap de Party Rock Anthem de LMFAO. Il dit être fan de catch et a suivi Rawley depuis la FCW — mais quel genre de fan de catch ferait ça ? Rawley et Gronkowski commencent à s’amuser quand Baron Corbin fait son entrée, on a jamais été ravi content de le voir interrompre un truc.

Corbin demande à Gronkowski de se mettre à genou devant son roi, mais l’ancien footballer explique que c’est pas trop son truc. Elias fait à son tour son entrée et annonce avoir une chance pour Corbin, qui est d’accord pour l’entendre à condition qu’il le laisse ensuite tranquille. Mais évidemment la chanson passe mal, et Corbin lui demande d’arrêter.

Gronkowski finit par faire tomber Corbin avec l’aide de Rawley, et comme il est le guest host de WrestleMania, il annonce un match entre Elias et Baron Corbin lors de l’événement. Sérieusement, quel genre de fan de catch ferait ça ?

Daniel Bryan veut le titre Intercontinental

Daniel Bryan et Drew Gulak ont battu Shinsuke Nakamura et Cesaro par tombé avec un sunset flip de Bryan sur Cesaro, bloqué par Gulak.

Publicité

Bryan et Gulak célèbrent leur victoire en coulisse quand Sami Zayn et sa bandent les approchent, énervés de leur défaite. Daniel Bryan défie Sami Zayn pour un match à WrestleMania pour le titre de champion Intercontinental. Sami Zayn accepte, mais uniquement si Gulak bat Shinsuke Nakamura la semaine prochaine.

Un pack de six pour Bayley à WrestleMania

Après avoir été absente la semaine dernière, Paige est finalement présente… par Skype depuis Los Angeles comme l’annonce Michael Cole. Bayley et Sasha Banks interrompent la séquence en se moquant du fait qu’elle est encore absente. Bayley poursuit en disant qu’elle a battu tout le monde et se demande si Paige ne voudrait pas un match de championnat elle aussi, sauf que Bayley sait que Paige ne peut pas avoir de match, elle ne peut plus catcher.

Paige admet, sa carrière est terminée et qu’elle ne peut pas défier Bayley, mais après avoir discuté avec la FOX, elle explique qu’elle est en mesure d’annoncer qui sera l’adversaire de Bayley à WrestleMania. Ou plutôt LES adversaires. Si vous vous attendiez à Nia Jax, c’est raté.

Paige annonce en effet que les adversaires de Bayley seront six : Lacey Evans, Dana Brooke, Tamina, Naomi… et Sasha Banks. Et tout ce beau monde s’affrotontera dans un Six Pack Elimination Match. Pas particulièrement intéressant et ils sont bien partis pour gâcher une nouvelle affiche Bayley contre Sasha Banks dans les conditions actuels.

Le match meublage de cet épisode de SmackDown est le précédent affrontement entre Bray Wyatt et John Cena, à WrestleMania XXX en 2014 histoire de rappeler ce qui aurait jeté Wyatt au trente-sixième dessous — et de faire apparaitre Brodie Lee à l’AEW et la WWE la même semaine.

En interview Alexa Bliss explique avoir beaucoup de temps sur son emploi du temps en ce moment (comme tout le monde, hein) alors elle défie Asuka qui est intervenue dans son match de la semaine dernière à un affrontement dans le prochain épisode de Friday Night SmackDown.

Publicité

Otis est véner

The Miz et John Morrison sont sur le ring pour un nouveau Dirt Sheet. Ils se sont rendus compte d’une chose : ils n’ont pas de match à WrestleMania. S’en suit un petit montage où ils sont dans le public en train d’imiter les New Day et les Usos et les Heavy Machinery, qu’ils affrontent ensuite.

The Miz et John Morrison ont battu Heavy Machinery par disqualification. Otis a pété un câble. La faute à Dolph Ziggler, qui entré pendant le match et installé aux commentaires, a distrait Otis avec des photos de lui et Mandy Rose. Ziggler a tenté ensuite de s’enfuir par le public quand Otis l’a poursuivi, mais s’est fait rattrapé.

Miz et Morrison attaquent Otis, mais se font passer tous les deux à tabac l’un contre la table des commentateurs l’autre contre le poteau du ring, avant de se faire rouer de coups de chaise, occasionnant la disqualification.

Goldberg vs Reigns, c’est signé

Goldberg et Roman Reigns signent dans la dernière séquence de ce show le contrat de leur match pour le titre de champion Universal à WrestleMania 36. Ils balancent tous les deux les chaises en dehors du ring. Pas besoin.

Le champion Universal se dit ravi que Roman Reigns se soit proposé pour être son challenger à WrestleMania, même s’il pensait qu’il n’avait pas ce qu’il faut dans le pantalon pour l’oser. Michael Cole ressort un vieux tweets de Roman Reigns, qui visait de manière subliminale Goldberg et sa manie de donner des coups de tête dans les portes avant chacun de ses matchs. Goldberg est sur son territoire et il ne l’a pas mérité dit-il.

Goldberg lui répondra qu’il a démonté des portes en fer à coup de tête pendant des années et que Roman Reigns est sa prochaine victime. Il y avait une blague à faire sur le fait que cela lui a sans doute endommagé le cerveau, là. Mais Roman Reigns a préféré dire bitch.

Publicité

La table vole, et les deux catcheurs se font face à face pour terminer cet épisode encore bien particulier.

En haut