Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 30 mars 2020

undertaker raw 1

Résultats complets de WWE RAW du 30 mars 2020, dernier épisode avant WrestleMania 36.

WWE

Au programme de ce dernier épisode de Monday Night RAW avant WrestleMania 36, l’Undertaker répond à AJ Styles, Edge répond à Randy Orton, Becky Lynch s’adresse à Shayna Baszler et Brock Lesnar (enfin, Paul Heyman) s’adresse à Drew McIntyre.

Mark contre Allen

C’est l’Undertaker qui après un récapitulatif de sa rivalité avec le Phenomenal One démarre cet épisode avec une promo — loin du ring, c’est bien — où il tire à balles réelles sur AJ Styles, ou plutôt Allen Jones comme il le nomme « puisqu’on est dans le réel maintenant » justifie-t-il. Il lui répond qu’il fait bien de ne pas avoir voulu l’affronter il y a dix ou quinze ans, il n’aurait jamais eu ses chances à côté des Stone Cold, The Rock, Shawn Michaels, Kurt Angle ou encore Eddie Guerrero. Il a préféré attendre qu’ils soient tous parti pour arriver.

L’Undertaker comprend ce que Styles a dit, mais il a dépassé les bornes en mentionnant sa femme Michelle McCool. Il en vient même à dire que Michelle McCool portait un meilleure Styles Clash (Faith Breaker) que lui. Il a hâte d’être dans le Boneyard Match et promet de le rendre célèbre. Il espère aussi que Styles viendra ses deux « clowns » d’amis. Il termine en disant que Styles sortira blessé, souffrant et qu’il reposera en paix, avant de montrer une pierre tombale qui porte son nom. Excellente promo, même si le quatrième mur est totalement tombé là.

Baszler dans l’ombre de Rousey

Becky Lynch est encore arrivée dans son gros camion avant de prendre le micro une fois dans le Performance Center pour… lancer la rediffusion du main-event de WrestleMania 35, celui où elle a battu Charlotte Flair et Ronda Rousey pour devenir Becky 2 Belts.

Au retour du match Lynch est encore là, expliquant que c’était la première fois qu’elle revoyait ce match. Depuis beaucoup on tenté de lui prendre le titre, aucune n’a réussi. Shayna Baszler est la suivante, mais Lynch la met en garde sur ce qu’elle pourrait être sans ce titre, elle connait ses propres démons. Pour Lynch Baszler tente de sortir de l’ombre de Ronda Rousey qui n’a pas pu la battre, mais qu’elle pourrait bien finir par y retourner après WrestleMania. Baszler arrivera ensuite pour porter à Lynch sa Kirifuda Clutch, comme un petit avant gout de ce qu’elle risque ce week-end.

Aleister Black a battu Jason Cade par tombé avec son Black Mass en moins d’une minute. On nous rappelle que Black doit affronter Lashley ce week-end, mais quelque chose nous dit que ce match n’aura pas lieu.

Austin Theory déjà à RAW, Owens remet les point sur les i

Zelina Vega arrive avec Angel Garza pour le match qui suit mais n’a pas une bonne nouvelle : Andrade n’est pas en mesure de catcher, en raison d’une blessure aux côtes. Elle annonce qu’elle a tout de même un remplaçant : Austin Theory qui fait déjà ses débuts à RAW et qui ira déjà à WrestleMania.

Kevin Owens et les Street Profits ont battu Seth Rollins, Angel Garza et Austin Theory avec un Stunner d’Owens sur Garza. Seth Rollins a porté un Curb Stomp tout de suite après le match sur Owens.

Au retour de la pub Owens est toujours essoufflé, mais prend quand même le micro. Il dit avoir beaucoup repensé à ce que lui a dit Rollins la semaine dernière et il a aussi beaucoup à dire là-dessus. Il sait que tout ce qu’il dit à propos du Performance Center n’est pas totalement vrai, que lors qu’il est arrivé à la WWE, personne ne l’appréciait.

Seth Rollins a prouvé ces dernières semaines quel idiot arrogant il était. La différence entre eux-deux dit-il, c’est qu’Owens lui ne s’est jamais fait d’illusions. Rollins se dit être un dieu à WrestleMania mais c’est une vision biaisé de la réalité. Il rappelle qu’il a été champion Intercontinental, champion des États-Unis et surtout champion Universal bien avant lui. Il admet avoir été aidé, surtout pour le titre Universal… tout comme Rollins. Il rappelle à Rollins qu’il doit tout ses WrestleMania Moments à quelqu’un.

La seule chose sensée que Rollins, c’est que son passé n’avait pas d’importance — en parlant de l’avant WWE malheureusement souvent oublié par cette dernière. Ce samedi, il compte prouver que Rollins n’est pas un messie à l’occasion de son premier WrestleMania Moment.

Edge veut remettre Orton dans le trou

Edge est assis dans les coulisse et répond à Randy Orton, expliquant qu’il a raison sur le fait qu’il soit addicte à son personnage, mais ce n’est pas une affaire de junkie, juste qu’il aime le sentiment que lui apportent les réactions du public, sa connexion avec les fans. Il explique aussi qu’avoir du cran c’est faire les choses par soi-même, mériter sa place au Hall of Fame.

Il pense aussi qu’il avait tort de croire que Randy Orton est jaloux de lui, il pense qu’il est jaloux de sa passion, une chose qu’il n’a certainement pas selon Edge. Tout le monde pense que Randy Orton est à son meilleur aujourd’hui, mais c’est parce qu’Edge est là explique-t-il. Orton est accro à ce que lui fait ressentir Edge ajoute-t-il. Les voix dans sa tête l’ont forcé à faire une terrible erreur, celle de s’en être pris à sa femme et d’avoir parlé de ses enfants.

Edge termine en lui faisant comprendre qu’il a fait une erreur d’accepter un match Last Man Standing contre lui, et qu’il s’est mis dans un trou duquel il ne le sortira cette fois pas, bien au contraire. Excellente promo, Edge envoie toujours du lourd en promo, même seul sans public.

Asuka a battu Kayden Carter par soumission avec son Asuka Lock. RAW coincé au Performance Center c’est aussi la menace de voir des talents de NXT servir de jobber locaux. En attendant le match Asuka et Kairi Sane contre Alexa Bliss et Nikki Cross pour les titres par équipe féminin à WrestleMania 36 a été officialisé.

Alors que Rhea Ripley se rendait au Performance Center plus tôt dans la journée, elle s’est faite attaquée d’un coup de pied par Charlotte Flair arrivée sur sa gauche dans le parking. C’est confirmé : Rhea Ripley n’a pas de vision périphérique.

Des gens spéciaux

On termine après une rediffusion du match entre Brock Lesnar et Rey Mysterio à Survivor Series cet épisode de RAW go-home de WrestleMania avec Paul Heyman et son champion Brock Lesnar, qui rappelle que ce dernier segment avant le grand événement est souvent celui de Brock Lesnar.

Heyman en vient rapidement à McIntyre, qu’il considère spécial si on le compare à un type dans la rue ou un autre type à la muscu qui croit avoir sa chance à la WWE, ou même à pas mal de gars dans les vestiaires actuellement. The Rock l’était aussi, spécial. Tout comme Hulk Hogan. Randy Couture, Shane Carwin, John Cena, l’Undertaker étaient eux aussi spéciaux. Mais ils ont tous été battus par The Beast. Le Claymore Kick n’y fera rien, pas plus que le Rockbottom, le Leg Drop, l’Attitude Adjustment ou le Tombston Piledriver.

Paul Heyman termine en nous donnant bien plus qu’un spoiler : l’année prochaine, au même moment de l’année, juste avant WrestleMania, Brock Lesnar sera là avec le titre de champion de la WWE et ils parleront de comment McIntyre s’est fait battre comme tous les autres et sont devenu les bitches de Brock. Gageons que d’ici là il y ait un public tout de même.

Un peu dommage que Drew McIntyre était absent pour ce dernier épisode, bien que cela garde le momentum des trois Claymore Kick de leur dernière rencontre.

En attendant, la WWE commence à comprendre que ses meilleures promos sont celles plus ou moins mise en scène en coulisse, bien plus intéressante qu’une sur le ring dans une salle vide où le temps semble toujours autant passer plus difficilement.

Les plus lus

En haut