Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 13 avril 2020

seth rollins raw

Résultats complets de l’épisode de WWE Monday Night RAW du 13 avril 2020.

WWE

Au programme de cet épisode essentiel de Monday Night RAW, Drew McIntyre fait face à la bande de Zelina Vega avec un main-event contre Andrade, et le roster féminin se bat pour trois places dans le MITB féminin dans des matchs de qualification. Pendant ce temps Becky Lynch tourmente Shayna Baszler.

McIntyre prêt pour tous les challenges

Alors que Drew McIntyre ouvrait l’épisode de ce soir en remerciant les fans de leur soutien depuis WrestleMania 36, Andrade et Zelina Vega ont fait leur entrée pour défier le champion de la WWE. Cela tombe bien, McIntyre avait promis de nous montrer lors de cette soirée quel genre de champion il sera.

McIntyre a ainsi lui-même proposé un match à Andrade en se rappelant que la dernière fois qu’ils se sont croisé sur un ring, le mexicain lui a pris le titre de champion de NXT et l’a éloigné des rings pendant six mois sur une blessure.

Les deux catcheurs s’affronteront ainsi dans un match « champion contre champion », mais les titres de la WWE et des États-Unis ne seront pas pour autant en jeu.

Ce soir ont lieu trois matchs de qualifications au MITB féminin. Dire qu’il aura fallu le coronavirus pour qu’ils organisent des matchs de qualifications au lieu d’annoncer les noms au hasard vite-fait. Le premier match voit Asuka affronter Ruby Riott.

Publicité

Asuka a battu Ruby Riott par soumission avec son Asuka Lock pour se qualifier au Money In The Bank Ladder Match féminin.

Dans un VIP Lounge out of nowhere, MVP nous annonce les trois matchs de qualifications aux MITB masculin qui auront lieu la semaine prochaine : Rey Mysterio est de retour pour affronter Murphy, Aleister Black affronte Austin Theory et Apollo Crews affronte… MVP.

Aleister Black a battu Oney Lorcan avec un Black Mass qui déchausse les molaires.

Sarah Schreiber lui demande quel est son plan la semaine prochaine face à Austin Theory. La question se pose-t-elle vraiment ? Enfin.

Becky la malice

Dans une promo, Becky Lynch laisse entendre qu’elle manipule Shayna Baszler depuis le début, que son comportement où elle paraissait très sûre d’elle, voir trop, n’était qu’un leurre et que plus Baszler se rapprochait de WrestleMania en brutalisant tout ceux qui se trouvaient sur son chemin, plus Becky Lynch se laissait aller à la confiance. « Quelqu’un qui est né dans la brutalité ne peut rien contre quelqu’un né pour survivre. » Méditez bien fort là-dessus. Elle termine en disant qu’elle attend celle qui décrochera la mallette et choquera le monde à nouveau. Ça tombe bien Shayna Baszler a un match juste après, elle affronte (la pauvre) Sarah Logan pour une place dans le MITB féminin.

Shayna Baszler a battu Sarah Logan par arrêt de l’arbitre. Baszler a écrasé le bras de Logan en la blessant à l’épaule (kayfabe), terminant le match en moins d’une minute. Le silence rend en tout cas la fausse blessure de Logan hyper anxiogène.

Baszler quitte le ring énervée, comme si elle venait de réaliser quelque chose avec cette victoire obtenu de manière plutôt brutale, et repart en coulisse. Serait-ce une réaction à ce qu’a dit Becky Lynch plus tôt ?

Seth Rollins, en coulisse, est en plein bad. « A WrestleMania j’ai perdu contre Kevin Owens. Ma carrière a encore été crucifiée. » Triste.

La bande à Vega fait son show

Austin Theory a battu Akira Tozawa par tombé avec un ATL. Tozawa se fait ensuite passer à tabac par Angel Garza, Andrade et Austin Theory. Et une petite tape derrière la tête de Lawler qui parle d’un « ramen noodle moonsault » de Tozawa. Non mais.

En interview Rey Mysterio explique avoir l’ambition de redevenir champion pour la première fois depuis 2010 mais doit d’abord penser à son match de la semaine prochaine contre Murphy.

Seth Rollins, toujours en coulisse, toujours en plein bad. « Tout le monde a besoin de quelque chose en quoi il peut avoir confiance. Je veux que vous sachiez que je suis toujours là pour vous. Votre messie est ressuscité. »  Ah ben ça va un peu mieux on dirait.

Angel Garza a battu Tehuti Miles par tombé avec son Wing Clipper. Andrade et Theory ont débarqué pour un petit beatdown à Miles, comme tout à l’heure.

Asuka s’est qualifiée dans le MITB féminin, alors Kairi Sane, qui doit affronter Nia Jax dans le match suivant, est tout aussi confiante que sa partenaire. Elle devrait pas.

Nia Jax a battu Kairi Sane par tombé avec son Samoan Drop pour se qualifier à son tour dans le MITB féminin.

Io Shirai est prévenue

Dans une promo Charlotte Flair explique qu’elle n’était pas intéressée par l’histoire entre Becky Lynch et Shayna Baszler mais par celle qui l’a défié, la « Next Big Thing » Rhea Ripley. Et elle l’a battu, ce qui la place au dessus d’elle. Elle met ensuite en garde sa prochaine challengeuse Io Shirai qui va devoir faire comme toutes les autres, « s’incliner face à la Reine ».

Bobby Lashley a battu No Way Jose par tombé avec un spear. Probablement le match où on y a le plus cru pour No Way Jose (mais pas trop non plus) tant Lahley était distrait par Lana à qui il a demandé de se taire. Y’a de l’eau dans le gaz.

Seth Rollins. Coulisses. Bad. « A tous les non-croyants : vous ne me laissez aucune alternative. Ce soir, j’écarte tout doute. » 

Les Viking Raiders ont battu Ricochet et Cedric Alexander par tombé avec leur Viking Experience (un peu raté).

En interview, les Street Profits n’ont que du bien à dire des Vinking Raiders (et de tous les autres Vikings aussi). Après quelques blagues sur ces derniers, Bianca Belair qui était dans le coin calme les champions par équipe de RAW en leur demandant quand est-ce qu’ils ont battu les Raiders pour la dernière fois ? Elle leur conseille de se concentrer.

Seth Rollins écarte les doutes (et veut le titre de la WWE)

Le main-event de cet épisode voit donc comme prévu le champion de la WWE Drew McIntyre affronter le champion des États-Unis Andrade, qui a eu tout le temps de se préparer à son match avec les quelques beatdowns de cette soirée pour lancer des messages à l’écossais.

Drew McIntyre a battu Andrade par tombé avec un Claymore Kick.

On aurait pu s’attendre après le match à une tentative de beatdown de la part de Garza et Theory, mais c’est un autre personnage qui est venu s’attaquer au champion : Seth Rollins (toujours un peu en bad).

Un superkick au champion, puis deux Curb Stomp pour le coller au mat du ring. Le Messie du lundi soir a des vues sur le titre de champion de la WWE, et il ne va plus le lâcher des yeux.

Un épisode un peu léger avec l’absence d’AJ Styles, Kevin Owens ou encore Randy Orton mais que la WWE a su combler en grande partie avec une grosse exposition du clan de Zelina Vega.

Publicité

Articles populaires

Publicité
En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });