AEW Dynamite

Résultats d’AEW Dynamite du 27 mai 2020

mike tyson chris jericho 1

Résultats complets de l’épisode d’AEW Dynamite du 27 mai 2020.

AEW

Au programme d’AEW Dynamite ce mercredi soir, les retombées de Double or Nothing 2020 et la suite pour Jon Moxley et Cody Rhodes.

On voit en ouverture d’épisode l’Inner Circle et des cartons de t-shirts « Inner Circle: Stadium Stampede Champion » imprimés avec un peu trop d’assurance avant le le match. Santana révèle qu’il y en a un camion plein devant un Chris Jericho dépité.

Top Guys, All Elite

Les Young Bucks et Matt Hardy font équipe dans le premier match de cet épisode face à Joey Janela et Private Party. Mais les Bucks voudraient un Matt Hardy plus « normal ». Après quelques aller-retour, c’est Matt Hardy, juste Matt Hardy qui participera au match.

The Young Bucks et Matt Hardy ont battu Private Party et Joey Janela par tombé avec un More Bang For Your Buck sur Isaiah Kassidy.

Publicité

Matt Hardy est sympa, il aide Marq Quen  à retourner en coulisse alors que celui-ci semble blessé au dos. Mais pas si sympa que ça, puisqu’il laisse les Young Bucks à la merci de The Butcher et The Blade qui font ce soir leur retour, désormais vêtus de blanc, ça fait sans doute plus boucher.

Butcher et Blade attaquent donc les Young Bucks quand une voiture arrive au Daily’s Place. Une voiture avec deux têtes qui ne nous sont pas inconnue, puisqu’il s’agit de Dax Harwood et Cash Wheeler (ex Scott Wilder et Dash Wilder de The Revival). Les FTR débarquent sur le ring de l’AEW pour s’attaquer au Young Bucks à leur tour… avant de se retourner sur Butcher et Blade. Soudainement une vieille idée de match se fait un peu plus réaliste.

Jon Moxley s’installe à la table des commentateurs, son nouveau challenger Brian Cage, vainqueur du Casino Ladder Match de Double or Nothing a un match.

Brian Cage a battu Lee Johnson par tombé avec son Drill Claw. Comme vous pouviez vous y attendre, ce fut un massacre pour le pauvre Lee Johnson.

Taz, le manager de Brian Cage, a pris le micro après le match pour s’adresser à Jon Moxley et lui expliquer ce qu’il risque à AEW Fyter Fest lors de leur match de championnat. Il y est question d’un arrache de coeur.

Publicité

Le complot contre Baker

Britt Baker, en chaise roulante explique qu’elle souffre d’une fracture du tibia — alors qu’elle porte juste une attelle au genou, soyez réaliste un peu. Mais peu importe, elle est venue pour expliquer que sa blessure est un complot de la part de Kris Statlander, Hikaru Shida et Nyla Rose mené par Aubrey Edwards. Si elle le dit c’est que c’est vrai. Elle ajoute qu’elle sera de retour sur le ring pour All Out.

En interview, Chris Jericho est avec l’Inner Circle pour parler du Pep Rally de ce soir, quand Orange Cassidy passe derrière, l’air… l’air Orange Cassidy. Chris Jericho n’aime pas vraiment l’air Orange Cassidy.

Hikaru Shida a battu Christi Jaynes par tombé avec une Falcon Arrow.

Publicité

Cody Rhodes fait sa première apparition en tant que champion TNT dans l’épisode de ce soir, et explique qu’il compte organiser chaque semaine un open challenge pour défendre le titre. Une personne sur Twitter semble déjà bien intéressée.

Kip Sabian et Jimmy Havoc ont battu SCU (Kazarian et Scorpio Sky) par tombé avec un Michinoku Driver de Havoc sur Scorpio Sky pour remporter la place de challenger aux titres de champions par équipe.

Dans une promo enregistrée, MJF ne comprend pas pourquoi il doit passer par une bataille royale pour avoir la place de challenger au titre de champion TNT alors qu’il est toujours invaincu. Mais peu importe, il va le faire quand même avec l’aide de Wardlow, qui n’avait pas l’air très ravi à l’idée de laisser passer l’occasion lui aussi de devenir challenger.

Jungle Boy a remporté la bataille royale en éliminant en dernier Orange Cassidy après avoir tous les deux éliminé MJF et Wardlow.

Publicité

Jericho se souvient de RAW

On termine cet épisode avec le Pep Rally de l’Inner Circle. Vickie Guerrero, toujours présente, joue l’annonceuse d’un soir pour le clan de Chris Jericho déguisée en cheerleader et hurlant « Are you kidding me ? », Excuse Me est malheureusement déposée.

Sammy Guevara a remis des trophées de participation à ses partenaires — Pierre de Coubertin applaudit, Santana a offert des petits cadeaux pour chacun de ses partenaires lui aussi, dont une photo encadrée du chanteur Marc Anthony pour Chris Jericho, qui de son côté a offert une trottinette à Sammy Guevara et à Ortiz un casque pour qu’il puisse entendre à nouveau. Jake Hager lui écrit un poème pour son clan, et dit avoir hâte d’écraser The Elite avec sa Tesla. Beau moment.

Chris Jericho voudrait un autre cadeau : la tête de Mike Tyson sur un plateau. Il dit ne pas avoir oublié ce qu’il lui a fait un lundi soir en 2010. Never forget. Il rêve depuis de se venger. Guevara lui dit qu’il n’a pas pu avoir la tête de Tyson, mais il a pu rapporter un plateau de fromage et du Bubbly. Mais tout a été bu et mangé.

Le vrai Mike Tyson arrive ensuite, entouré notamment de Henry Cejudo et Vitor Belfort, deux combattant en MMA et un type bizarre avec un t-shirt blanc. C’est eux qui ont tout bu et mangé, pas cool. Chris Jericho demande des excuses — pas pour le plateau, mais pour la trahison d’il y a dix ans à RAW. Incroyable d’ailleurs, du booking au long terme alors qu’ils n’étaient pas là en 2010, l’AEW se surpasse. Mike Tyson lui répondra simplement qu’il méritait ce qui s’est passé en 2010.

Le segment se termine par une bagarre général entre les deux clan, de nombreux catcheurs et officiels de l’AEW séparent les deux groupe qui se démènent pour en venir aux mains, mais le show se termine là-dessus.

En haut