Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 1er juin 2020

seth rollins raw

Résultats complets de l’épisode de WWE Monday Night RAW du 1er juin 2020.

WWE

Au programme de WWE Monday Night RAW ce lundi, une « cérémonie de retraite » pour Rey Mysterio, un match entre Seth Rollins et Aleister Black, un championne contre championne entre Asuka et Charlotte Flair ainsi qu’une défense du titre de champion des États-Unis par Apollo Crews.

Aleister Black Out

Seth Rollins ouvre cet épisode spécial où il organisera la cérémonie de retraite de Rey Mysterio. Austin Theory et Murphy sont assis sur des chaises aux bord du ring, le « public » lui n’a pas de chaise. Ça doit être pour ça qu’ils huent autant le trio de Rollins.

Le Monday Night Messiah croit savoir qu’Aleister Black est assez perturbé par la situation de Rey Mysterio et explique que c’est son travail de lui remonter le moral. Il explique aussi que nous aurons des nouvelles de Mysterio ce soir mais qu’il ne sera pas là ce soir, il n’a pas la force d’annoncer lui-même sa retraite. C’est donc Seth Rollins, bien aimablement, qui le fera à sa place.

Rollins revient sur « le sacrifice » fait pour « le bien de tous » de Rey Mysterio, racontant que cela a été un exploit. Une vidéo des meilleurs moments de la carrière de Mysterio est diffusée, avec à la fin le « sacrifice » et le coup de l’oeil dans les marches du ring.

Aleister Black, qui doit affronter Seth Rollins ce soir débarque et tente de passer à l’attaque, mais Rollins se sauve du ring. Le match a lieu tout de suite.

Publicité

Aleister Black a battu Seth Rollins sur un roll up contrant un autre roll up de Rollins. Beau match, Humberto Carrillo est intervenu avec une chaise quand Black était en difficultés face au trio, et pour attaquer Murphy et Theory quand ils ont bloqué un Black Mass. Cette dernière intervention a permis à Rollins de tenter le premier roll up.

Le résultat est mal passé pour Seth Rollins et ses disciples qui attaquent Aleister Black, le retiennent, tandis que Rollins porte un Curb Stomp à Humberto Carrillo, puis à Aleister Black en hurlant « C’est ce qui arrive quand on cherche à jouer les héros! »

Charly Caruso interroge en coulisse Angel Garza sur sa victoire contre Kevin Owens de la semaine dernière mais ne fait que lui répondre par de la drague. « C’était comme de la séduction, c’est plaisant d’avoir un train d’avance », dit-il avant de partir en lui laissant une rose. Rose que Zelina Vega détruira. C’est pas bien la jalousie.

Lana n’en a pas fini avec MVP qui lui a pris son beau Bobby. Mais MVP n’a pas vraiment envie de l’entendre, il a un match à préparer ce soir contre Drew McIntyre. Elle l’accuse d’utiliser Lashley pour relancer « sa carrière ratée ». « Si tel était le cas, on serait deux. » lui répond-t-il. Elle ne répondra que d’une gifle.

Une heure de show et on a le droit à un récap de cette première heure qu’on vient juste de voir, parce qu’il faut meubler sans doute.

Andrade n’a pas dit son dernier mot

Apollo Crews arrive sur le ring avant sa première défense de titre. Il avait annoncé qu’il défendrait son titre ce lundi soir contre l’adversaire de son choix, et explique avoir choisi pour ce lundi soir Kevin Owens. Kevin Owens qui fait son entrée et le félicite pour sa victoire, mais pense qu’après sa défaite contre Garza la semaine dernière, que son choix s’est fait sur la pitiée. Crews réfute, mais Owens le prévient : son règne va se terminer rapidement.

Apollo Crews contre Kevin Owens s’est terminé en no-contest. Andrade et Angel Garza sont intervenu dans le match pour attaquer les deux catcheur. La carte Teddy Long a été sortie, Owens et Crews feront équipe dans un nouveau match contre Andrade et Garza.

Apollo Crews et Kevin Owens ont battu Andrade et Angel Garza par tombé avec une spinning sit-out powerbomb d’Apollo Crews sur Andrade.

Les Street Profits et les Viking Raiders sont allés se faire un bowling. Victoire des Raiders 131 à 130. On a bien compris qu’ils n’auront pas de match à RAW mais si c’est le build up d’un match de championnat pour WWE Backlash 2020 c’est très mauvais.

Billie Kay a battu Nikki Cross par tombé avec un sit-out Uranage.

En interview, Drew McIntyre dit ne jamais refuser un défi. Il dit être à sa neuvième semaine en tant que champion de la WWE et a défendu sept fois son titre. Il était prêt à faire de MVP le huitième, et est prêt à recevoir Bobby Lashley pour les emmener dans le Claymore Country.

« Damn you Seth Rollins »

Rey Mysterio est interviewé depuis chez lui par les commentateurs. Il ne peut pas en dire plus sur sa blessure pour l’instant car il a très peu d’information, mais il doit être prudent et éviter que son oeil s’infecte car cela signifierait la fin de sa carrière. Il explique aussi d’ailleurs qu’il ne sait pas si sa carrière va se poursuivre. Il pourrait tout autant être apte à catcher dans quelques semaines ou plus jamais.

Concernant Seth Rollins, Mysterio trouve qu’il est quelqu’un de très négatif pour un messie. Il dit ne pas s’être sacrifié du tout et accuse Rollins d’avoir simplement voulu mettre fin à sa carrière.

Dominik Mysterio interrompt son père (c’est pas bien) et explique que cette affaire devrait se régler en famille. Rey tente de le calmer, mais pour Dominik, tout ça « C’est de la connerie. »

Rey Mysterio tient ensuite à remercier tout le monde pour le soutien, et sait que tout le monde voudrait en savoir plus sur son avenir, mais ajoute qu’il faut blâmer Seth Rollins pour toute cette histoire. Damn You Seth Rollins, dit-il pour terminer. Papa Mysterio s’en va, mais le fils reste devant la caméra et s’adresse à Rollins, « Oeil pour oeil, dent pour dent. » Trouve toi un dentiste Seth, on sait jamais.

Il y avait longtemps : un segment dans lequel R-Truth réussi à récupérer son titre de champion 24/7 des mains de Rob Gronkowski.

Nia Jax la victime

Nia Jax est sur le ring pour parler de sa rivalité avec Asuka. Elle dit que ce n’est pas elle qui a commencé, que c’est Asuka et Kairi Sane qui se sont liées contre elle. Elle se moque ensuite du fait qu’elles parlent japonais (étonnant pour des japonaises non?) et ajoute que sans « les hormones » de Becky Lynch, Asuka ne serait pas championne. Les balles sont réelles. Elle se dit victime et qualifie Asuka de « traîtresse charlatan. »

Nia jax a battu Kairi Sane par tombé avec un leg drop. Une fin de match à n’en pas douter précipitée.

C’est le match de la fameuse blessure et on ne voit quasiment rien, l’avantage du différé et du montage. Kairi Sane s’est pourtant pris les marches du ring en plein visage, mais il semblerait que cette dernière n’ait pas pu/réussi à se retourner comme le font habituellement catcheurs ou catcheuses pour que ce soit le dos qui frappe les marches.

Asuka est arrivée après le match pour se confronter à Nia Jax.

Randy Orton ne semble pas avoir aimé un commentaire de Ric Flair sur sa personne la semaine dernière, quand celui-ci disait qu’il était le meilleur pour lacer ses bottes. Commentaire qu’a aussi dit Edge en expliquant qu’il a été largement aidé dans sa carrière. Orton estime en avoir fait bien plus qu’Edge et n’importe qui d’autre durant sa carrière alors que celui-ci a du se démener bien plus pour prétendre être aussi bon que ses héros, alors qu’Orton n’a eu qu’à être lui-même.

Orton compte prouver à Backlash qu’il est le meilleur des deux, et que « l’histoire d’Edge prendra fin avec les trois lettres les plus destructrices du catch : RKO. »

Une nouvelle semaine, la même formule. Charlotte Flair fait son entrée micro en main pour une promo avant son match contre Asuka, dans laquelle elle demande au public de talents de NXT de respecter leur championne. Elle ajoute qu’ils devraient tous s’inspirer de ses adversaires de dimanche, devenir les prochaines Rhea Ripley ou Io Shirai et s’incliner devant la reine. Asuka quant à elle, voudrait selon Flair être « comme la reine ».

Charlotte Flair contre Asuka s’est terminé en no-contest (ou disqualification, rien n’a été annoncé). Nia Jax a surpris Asuka en apparaissant avec son theme song, son masque et de la peinture verte sur le visage pour attaquer la championne de RAW.

Petit main-event

On termine cet épisode avec le match entre le champion de la WWE Drew McIntyre et MVP. Dans une interview juste avant celui-ci, Lana semblait avoir une petite idée ne tête, notant que si Lashley ne voulait pas d’elle aux abords du ring pendant ses matchs, il n’en est rien pour ceux de MVP.

Bobby Lashley puis Lana sont en effet entrés dans la salle, la seconde surprenant le premier. Le match quant à lui aura été très court.

Drew McIntyre a battu MVP par tombé avec un Claymore Kick, et ce malgré les tentative de distraction de Lashley.

Bobby Lashley attaque Drew McIntyre après le match pour lui porter sa Full Nelson, moment sur lequel cet épisode se termine — histoire que tout le monde aille bien voir la suite dans RAW Talk qui faisait son retour sur le WWE Network ce lundi soir.

Un épisode assez mauvais dans son ensemble. Un bon match au début, si on retire celui entre Nikki Cross et Billie Kay qui n’est pas le pire de ce qu’on a vu, le reste n’est que fin en eau de boudin ou match ridiculement court.

Publicité

Articles populaires

Publicité
En haut