WWE

COVID-19 : La WWE attend des tests « fiables » pour dépister ses talents, affirme Triple H

triple h

Pour Triple H et la WWE, les tests disponibles actuellement pour le COVID-19 ne seraient pas assez fiables pour qu’elle les utilise.

WWE

La WWE ne teste toujours pas ses Superstars et employés qui travaillent dans les studios improvisés du Performance Center pour le COVID-19, contrairement à d’autres compagnie comme l’AEW ou l’UFC. La raison : elle attend des teste « efficaces ».

C’est Triple H lui-même qui, lors de la conférence téléphonique organisée à l’occasion de NXT TakeOver : In Your House ce dimanche, explique pourquoi la WWE n’a encore testé personne et préfère s’en tenir aux examens médicaux qu’elle a mis en place depuis le début de la pandémie.

Triple H l’assure, les examens médicaux effectués en amonts de chaque sessions de tournage dans l’enceinte du Performance Center sont efficaces et encadrées par de plus hautes instances médicales. « Donc, les tests que nous effectuons, nous avons des experts médicaux dans notre équipe… ils travaillent avec le CDC et le gouvernement pour déterminer quelle est la meilleure approche à adopter pour assurer la sécurité et le bien-être de nos talents, et c’est ce que nous faisons. C’est ce que nous faisons. C’est-à-dire travailler avec le gouvernement local et fédéral. »

Des tests à la fiabilité douteuse pour la WWE

Mais lorsqu’il est question de vrais teste de dépistage pour vérifier si oui ou non un employé ou une Superstar est au minimum porteuse du virus, la réponse est plus vague. « Lorsque vous commencez à parler de divers types de tests, et il y en a beaucoup qui sont lancés, la fiabilité de ces tests devient douteuse… Nous devons faire ce que les experts médicaux nous disent de faire, et une fois que ces tests généralisés et fiables seront disponibles, nous le ferons. Mais la précision de ces tests doit d’abord être assurée. Mais en attendant, nos protocoles médicaux sont complets, et surtout, ils ont fonctionné ».

Il est en effet vrai que les tests de dépistages ne sont pas fiables à 100%, notamment les tests avec prélèvement nasal, surtout lorsque le test est réalisé après plusieurs jours de maladie — le virus migrant en effet dans les voix respiratoires basses. Mais ce sont des tests largement utilisés et qui font suffisamment leurs preuves.

Publicité

Pour information, l’UFC réalise plus de 1200 tests par semaine tandis que l’AEW teste ses employés et talents avant chaque tournage au Daily’s Place.

En haut
$(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });